Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Andreas
Messages : 5

Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#1 » mer. avr. 24, 2019 2:27 pm

Bonjour à tous,

Comme je le disais dans ma présentation, je compte construire une nouvelle ruche horizontale (type TBH) car je suis très déçu de celle que j'ai fabriqué en palette.

Je précise que je ne suis pas fermé à l'idée d'avoir une Warré, juste que j'ai très peu de connaissance sur ce ruche et me sens plus en mesure de conduire une ruche TBH plutôt qu'une Warré.

Je me suis pas mal documenté sur la construction d'une TBH (notamment le livre et le site de Pierre Javaudin et le site de Christophe KOPPEL) et pas mal de remarques/questions émergent de ce que j'ai pu lire et de ce que j'ai pu expérimenter.

Voici une liste numéroté comme ça vous pourrez répondre précisément aux questions si vous le désirez :

1 - Quelles dimensions vous semble "idéales" ? La ruche de Pierre Javaudin est plus large en bas mais moins haute et plus longue avec un volume totale de 66700cm3 (selon mes calculs) et celle de Christophe KOPPEL est plus courte et plus large en haut avec un volume totale de 55849cm3. Je pensais faire une sorte d'entre deux avec une ruche ayant un peu les mêmes dimensions que celle de Christophe mais un peu plus longue. C'est pour des raison de praticité car j'utilise des planches de 30cm de large.

2 - La dernière version de la ruche TBH de Christophe comporte un fond plein, sans grillage anti varroa alors que beaucoup d'ouvrages préconise un vide sanitaire et une grille pas seulement pour le varroa. D'un point de vue purement thermique, il me semble qu'un fond plein est plus logique car il évite les courants d'air et les remontés d'humidité mais bon y a peut-être d'autres raisons importantes comme l'évacuation des déchets. Au sujet du varroa, il semble qu'il n'y ait pas de consensus sur la question et qu'un varroa qui tombe est forcément mort ou en fin de vie. (source wikipedia)

3 - Toutes les TBH (et les Warré aussi ?) ont une paroi vitrée, mais là encore d'un point de vue thermique c'est très limite, surtout qu'il n'y a pas d'ensoleillement possible. La vitre est donc une paroi froide qui limite la chaleur de la ruche. En Warré, il me semble qu'on couvre la vitre d'une planche donc ça va, mais sur la TBH de Christophe, il laisse la vitre constamment visible, qu'en pensez vous ?

4 - Un truc vraiment pas pratique avec les TBH c'est le toit. Avec celle en palette, j'ai du mettre en place un système avec charnière pour éviter d'avoir à le porter (car très lourd) et surtout pour éviter de bouger le lattis ! Vu que les latte sont simplement posé, une mauvaise manipulation du toit pouvait les faire bouger. Comment évitez vous cela ?

5 - J'avais vu une vidéo de quelqu'un ayant fait une ruche en terre/paille et ça m'a semblé une très bonne idée. La terre étant extrêmement efficace pour la gestion de l'hygrométrie. Que pensez vous d'enduire de terre l'intérieur de la ruche avec une petite couche de 5mm d'enduit ?

6 - La TBH étant evasée par le haut, j'ai bien compris qu'il y avait aussi un problème de déperdition de chaleur ? Aussi vous recommandé quel type d'isolant et quelle épaisseur. Je pensais à des panneaux de bois compressé de 4cm.

7 - EDIT : Christophe KOPPEL et Pierre Javaudin précaunise une ouverture en forme de fente de quelques cm de large alors que d'autres font plutôt des trous gros comme un bouchon de bouteille. Quelle est selon vous le plus adapté à l'abeille ?

Voila, je me rends compte qu'avec toutes ces questions et ces inconnues, la TBH n'est sans doute la ruche la plus pratique pour débuter... En même temps, je ne sais pas pourquoi c'est une ruche qui m'attire, peut-être la forme des cadres ? la conduite horizontale ? Le fait que l'on puisse plus facilement voir en détail un cadre comme sur les dadants (vous me direz c'est possible en Warré).

En espérant que mes questions ne font pas trop doublon, si c'est le cas, merci de me mettre les liens vers des discussions existantes. J'ai fais des recherches sur le forum mais y a de la matière ! Des sujets font parfois des dizaines de pages donc difficile d'avoir une information claire.

Merci à vous et bonne journée,
Andréas

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#2 » mer. avr. 24, 2019 4:07 pm

Andreas a écrit :Bonjour à tous,

Comme je le disais dans ma présentation, je compte construire une nouvelle ruche horizontale (type TBH) car je suis très déçu de celle que j'ai fabriqué en palette. Bienvenue, pourquoi déçu ?

Je précise que je ne suis pas fermé à l'idée d'avoir une Warré, juste que j'ai très peu de connaissance sur ce ruche et me sens plus en mesure de conduire une ruche TBH plutôt qu'une Warré.

Je me suis pas mal documenté sur la construction d'une TBH (notamment le livre et le site de Pierre Javaudin et le site de Christophe KOPPEL) et pas mal de remarques/questions émergent de ce que j'ai pu lire et de ce que j'ai pu expérimenter.

Voici une liste numéroté comme ça vous pourrez répondre précisément aux questions si vous le désirez :

1 - Quelles dimensions vous semble "idéales" ? La ruche de Pierre Javaudin est plus large en bas mais moins haute et plus longue avec un volume totale de 66700cm3 (selon mes calculs) et celle de Christophe KOPPEL est plus courte et plus large en haut avec un volume totale de 55849cm3. Je pensais faire une sorte d'entre deux avec une ruche ayant un peu les mêmes dimensions que celle de Christophe mais un peu plus longue. C'est pour des raison de praticité car j'utilise des planches de 30cm de large.

2 - La dernière version de la ruche TBH de Christophe comporte un fond plein, sans grillage anti varroa alors que beaucoup d'ouvrages préconise un vide sanitaire et une grille pas seulement pour le varroa. D'un point de vue purement thermique, il me semble qu'un fond plein est plus logique car il évite les courants d'air et les remontés d'humidité mais bon y a peut-être d'autres raisons importantes comme l'évacuation des déchets. Au sujet du varroa, il semble qu'il n'y ait pas de consensus sur la question et qu'un varroa qui tombe est forcément mort ou en fin de vie. (source wikipedia)

[color=#40BF00]Semble logique, oui mais... Un fond plein ne respire pas. pourvu qu'en hiver, les abeilles ne puissent pas nettoyer, les déchets et cadavres s'accumlent. Avec l'humidité de la condensation ou infiltration, il y a des bactéries, microbes, micoses qui se développent, la teigne trouve un super terrin de ponte, les abeilles en paient les pots cassés. L'air froid et sec n'est pas un souci, l'air vicié et saturé d'humidité si.[/color]

3 - Toutes les TBH (et les Warré aussi ?) ont une paroi vitrée, mais là encore d'un point de vue thermique c'est très limite, surtout qu'il n'y a pas d'ensoleillement possible. La vitre est donc une paroi froide qui limite la chaleur de la ruche. En Warré, il me semble qu'on couvre la vitre d'une planche donc ça va, mais sur la TBH de Christophe, il laisse la vitre constamment visible, qu'en pensez vous ?

La warré n'est pas toujours vitrée, mais cela permet de mieux observer ce qui se pase dedans... ou presque, en interprétant avec les observations faites au trou de vol. Dans le sud, je ne sais pas, j'habite en Belgique. Dans le nord, mieux vaut calfeutrrer la vitre question thermique pour l'hiver. Autrement, la lumière serait stimulante pour les abeilles d'après certains auteurs, mais pas le plein soleil, nous ne voulons pas construire un cérificateur solaire :D :D

4 - Un truc vraiment pas pratique avec les TBH c'est le toit. Avec celle en palette, j'ai du mettre en place un système avec charnière pour éviter d'avoir à le porter (car très lourd) et surtout pour éviter de bouger le lattis ! Vu que les latte sont simplement posé, une mauvaise manipulation du toit pouvait les faire bouger. Comment évitez vous cela ?

Le toit ne touche pas les lattes de cadres, il manque des éléments (couvre cadre, coussin ?)

5 - J'avais vu une vidéo de quelqu'un ayant fait une ruche en terre/paille et ça m'a semblé une très bonne idée. La terre étant extrêmement efficace pour la gestion de l'hygrométrie. Que pensez vous d'enduire de terre l'intérieur de la ruche avec une petite couche de 5mm d'enduit ?

A l'intérieur, badigeonne avec de la cire fondue ou un vernis à la propolis mais pas avec de la boue

6 - La TBH étant evasée par le haut, j'ai bien compris qu'il y avait aussi un problème de déperdition de chaleur ? Aussi vous recommandé quel type d'isolant et quelle épaisseur. Je pensais à des panneaux de bois compressé de 4cm.

7 - EDIT : Christophe KOPPEL et Pierre Javaudin précaunise une ouverture en forme de fente de quelques cm de large alors que d'autres font plutôt des trous gros comme un bouchon de bouteille. Quelle est selon vous le plus adapté à l'abeille ?

Les deux se valent, attention, au dessus de 7mm, les souris peuvent entrer, en dessous de 6mm, les reines et fax bourdons ne peuvent plus passer.

Voila, je me rends compte qu'avec toutes ces questions et ces inconnues, la TBH n'est sans doute la ruche la plus pratique pour débuter... En même temps, je ne sais pas pourquoi c'est une ruche qui m'attire, peut-être la forme des cadres ? la conduite horizontale ? Le fait que l'on puisse plus facilement voir en détail un cadre comme sur les dadants (vous me direz c'est possible en Warré).

Possible en Warré, il faut construire des cadres ou demi-cadres, Même sans, si les lattes sont bien amorcées et les ruches d'aplomb, les cadres peuvent être mobiles avec un couteau bien affuté ou une brochette dont on a recourbé la pointe et aiguisé le morceau plié.

En espérant que mes questions ne font pas trop doublon, si c'est le cas, merci de me mettre les liens vers des discussions existantes. J'ai fais des recherches sur le forum mais y a de la matière ! Des sujets font parfois des dizaines de pages donc difficile d'avoir une information claire.

Merci à vous et bonne journée,
Andréas
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

ed.chimar
Anciens
Messages : 2116
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#3 » jeu. avr. 25, 2019 8:34 am

Andreas a écrit :
2 - La dernière version de la ruche TBH de Christophe comporte un fond plein, sans grillage anti varroa alors que beaucoup d'ouvrages préconise un vide sanitaire et une grille pas seulement pour le varroa. D'un point de vue purement thermique, il me semble qu'un fond plein est plus logique car il évite les courants d'air et les remontés d'humidité mais bon y a peut-être d'autres raisons importantes comme l'évacuation des déchets.

On peut faire les deux : un fond grillagé qui est caché par une planche amovible. C'est ce que j'ai fait : une planche montée sur charnière que j'ouvre pour nettoyer de temps en temps. Depuis que la ruche est fermée elle vit bien et stocke beaucoup
Archimed

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3248
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#4 » jeu. avr. 25, 2019 8:38 am

ed.chimar a écrit : Depuis que la ruche est fermée elle vit bien et stocke beaucoup

Même constat.

Andreas
Messages : 5

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#5 » sam. avr. 27, 2019 11:56 am

Merci pour vos retours :)

ed.chimar a écrit :On peut faire les deux : un fond grillagé qui est caché par une planche amovible. C'est ce que j'ai fait : une planche montée sur charnière que j'ouvre pour nettoyer de temps en temps. Depuis que la ruche est fermée elle vit bien et stocke beaucoup


J'ai un peu du mal a voir l'intérêt d'avoir une grille en dessous de la planche ? Les déchets vont sur la planche et pas sur la grille ? Elle sert simplement à éviter que d'autres bêtes rentrent ?

Merci,
Andréas

jlm36
Messages : 148
Localisation : 36200 LE PÊCHEREAU

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#6 » sam. avr. 27, 2019 6:51 pm

je pense que la planche est dessous la grille et non dessus.

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 178
Localisation : Besançon

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#7 » sam. avr. 27, 2019 7:26 pm

exactement.

Andreas si je peux me permettre au vu de tes questions (car je fonctionne un peu pareil)
ne sur-réfléchi pas ta tbh .... fait en une deuxième et tu verras pour améliorer/modifier plus tard, ta version 3 sera encore mieux :wink:

ce qui est important de mon point de vue :
-un angle de 120°
-des barrettes entre 36 et 38mm de large
-un grille sanitaire sur toute la longueur ou les 3/4 arrière (pas forcement nécessaire devant l'entrée)
-un plancher amovible glissé sous la grille en hiver (sachant que oui le bois ça "respire" et l’humidité tout comme l'air froid descendent ;^)
-une dimension en hauteur de rayon qui dépasse pas les 25cm (sinon l'été les "2kg" du maousse rayon plein de miel vont se retrouver au fond de la ruche en vrac à la moindre manip/secousse)
-pas de colle non acrylique et des ajustements "correctes" sauf à vouloir que les zazas fassent l'étanchéité à la propolis :?
-faire reposer le toit sur les bords de la ruche et non les lattes.

toute le reste c'est des options ouvertes selon tes préférences:
-plexi de visite (bien mieux que la vitre du point de vue thermique et avec un volet bois doublé c'est nickel)
-toit plat ou chalet
-longueur des barrettes correspondants aux Dadants (ça permet après avoir enlever les trois autres cotés de mettre une "barrette" modifiée issue d'un cadre Dadant avec 2 cales de 6mm de chaque coté)
-15 barrettes pour favoriser les essaimages, 24 barrettes pour être dans le "standard" taille moyenne ou la grosse tbh de 32 barrettes si tu as des abeilles super productives et veut éviter l'essaimage ou diviser dans la même ruche (deux entrées) avec une partition au centre
-etc.

et bien sûr fait nous des photos pendant et après :super
j'ai quasi fini la mienne qui va accueillir mes carnica bientôt j'espère, je ferais un sujet avec photos :wink:

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3248
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#8 » sam. avr. 27, 2019 7:40 pm

Je ne réussis à garder des colonies que depuis que je ferme le dessous en permanence.
Je pense que le vent s'engouffre dans ce genre de ruche trop facilement.

NATH
Messages : 104
Localisation : Loiret,limite Yonne,Cher et Nièvre

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#9 » dim. avr. 28, 2019 2:04 am

Bonsoir Jln tout à fait d'accord avec toi ,au moindre souffle de vent ,et ce dernier passant par le maillage apporte un bruit(effet de harpe ) ressemblant au décollage d'un hélicoptère ,ce qui met la colonie en bruissement ,et fini par causer sa perte ,et au mieux à essaimer précocement .Cdt

Avatar de l’utilisateur
imago
Messages : 31
Localisation : Suisse - Valais central
Contact :

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#10 » lun. avr. 29, 2019 10:10 am

J'ai également rajouté un fond à ma première ruche qui n'en n'avait pas et constaté que ça allait mieux.

Mes dernières ruches sont équipées d'une grille et d'un fond amovible :
Image

J'ai également deux ruches avec un "plancher biologique", il s'agit d'un fond rempli de "litière de forêt", les abeilles semblent aimer, le problème est que ça s'est bien tassé et j'ai négligé de le remettre à niveau ce printemps, le résultat est que les abeilles ont allongé leurs rayons, ce qui pose problème si je veux passer un rayon d'une ruche à l'autre. La solution serait d'avoir un tiroir biologique sous la grille à varroa.

L'intérêt de ce fond biologique est d'absorber l'humidité et surtout accueillir toute une faune qui va digérer les déchets de la ruche et éviter le développement de moisissures ou permettre aux teignes de se développer en toute tranquillité sous la grille. D'après certains ça pourrait même héberger des pseudo-scorpions, prédateurs de varroas...
3 keynianes et une dadant en attente de transfert

MaxKG
Messages : 258
Localisation : Ruche à Dieppe (76) moi à Bernay (27)

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#11 » lun. avr. 29, 2019 8:50 pm

imago a écrit :L'intérêt de ce fond biologique est d'absorber l'humidité et surtout accueillir toute une faune qui va digérer les déchets de la ruche et éviter le développement de moisissures ou permettre aux teignes de se développer en toute tranquillité sous la grille. D'après certains ça pourrait même héberger des pseudo-scorpions, prédateurs de varroas...


Pour ça il ne faut pas traiter, les pseudoscorpions étant des acariens comme le varroa.
2 Warré aux environs de Dieppe (Seine Maritime).

NATH
Messages : 104
Localisation : Loiret,limite Yonne,Cher et Nièvre

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#12 » mar. avr. 30, 2019 3:36 am

Bonjour imago,,concernant les ecofloors, le fait de mettre ce dernier sous une grille ,ne fera qu'une chose ,favoriser un élevage de teigne du tonnerre,il faut que les abeilles aient accès à ce dernier ,de plus les forficules (perce-oreilles raffolent des larves de ce papillons. Cdt

Avatar de l’utilisateur
imago
Messages : 31
Localisation : Suisse - Valais central
Contact :

Re: Construction d'une ruche horizontale : plein de questions

Message#13 » mar. avr. 30, 2019 2:34 pm

NATH a écrit :Bonjour imago,,concernant les ecofloors, le fait de mettre ce dernier sous une grille ,ne fera qu'une chose ,favoriser un élevage de teigne du tonnerre,il faut que les abeilles aient accès à ce dernier ,de plus les forficules (perce-oreilles raffolent des larves de ce papillons. Cdt


Merci pour l'information. Il faudrait trouver un système qui empêche les abeilles de construire trop bas mais qui leur permette de passer quand-même à travers pour faire un éventuel nettoyage. C'est du luxe mais ça éviterait des accidents.


MaxKG a écrit :Pour ça il ne faut pas traiter, les pseudoscorpions étant des acariens comme le varroa.

D'après wikipedia ces derniers ne semblent pas être des acariens (cela dit nous n'en sommes pas non plus mais il pourrait nous tuer), mais tu as raison, le traitement risque de dévaster la microfaune, pour traiter il faudrait enlever le fond, d'où l'idée d'un tiroir qu'on enlève au moment du traitement (ce qui permet également de le compléter).
3 keynianes et une dadant en attente de transfert

Retourner vers « Tous modèles de ruches »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.