Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1271
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#1 » mar. juin 23, 2020 3:28 am

L'apiculteur serbe Ivan Brndušić, le seul de sa région à ne pas avoir traité ses abeilles avec de la chimie ou des acides depuis près de 30 ans.

Les arguments développés:

- dans une telle ruche, les abeilles maintiennent facilement la température optimale optimale du nid, qui peut atteindre 36 degrés C (!!!!), par conséquent, les abeilles naissent «intelligentes»,
ce qui signifie qu'elles naissent 12 à 24 heures plus tôt que les abeilles dans les ruchers industriels conventionnels,
ce qui à son tour affecte considérablement le développement du varroa.
- Les drones naissent également plus tôt et interrompent ainsi le cycle de fertilisation du varroa, ce qui entraîne un plus grand nombre de varroa non fertilisées.
- Dans une telle ruche, les reines se développent également dans la meilleure ambiance possible et sont donc de meilleure qualité.
- Une telle ruche est particulièrement adaptée aux zones à pâturages maigres et peut produire, environ 20 kg de miel.
- Étant donné que l'ancien nid d'abeilles est utilisé, les nids d'abeilles ne coûtent rien, les abeilles ne sont pas consommées avec une nouvelle construction et les anciens nids d'abeilles ont des cellules plus étroites pour l'ombre, autour de Brndušić environ 5,2 et 5,1 mm, ce qui inhibe en outre le développement du varroa.
- L'essence est donc dans la forme de cette ruche, et dans trou de vol rond judicieusement placée de 3,5 cm de diamètre.
- La forme et le trou de vol assurent ensemble le maintien de la température optimale, ce qui a un effet bénéfique sur la santé des abeilles.


Si j'ai tout compris au départ il est parti de cadrons de nucleus (sur certaines images et videos on voit le système d'emboitement des cadrons, ensuite il a allongé ses cadres, bref une ruche tres étroite sur 5 cadres avec un corps double des "hausses" monté un peu comme une Warré avec un coussin, il donne de l'importance au trou de vol qui n'est pas à la base mais au milieu des éléments. D'après luis peu ou pas de varroas, (T. seeley disait aussi que l'abeille vivait plus longtemps dans de petites ruches)

le sujet en (slovène) est ici


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


- Ivan utilise une combinaison d'ouverture des trous dans les deux ou trois éditions inférieures, il utilise également des couleurs appropriées pour réguler la température, ainsi que de nombreuses autres choses, dont j'espère qu'il parlera plus à travers nos conversations sur le forum serbe.

- Plus d'informations sur les couleurs: les plus sombres sont plus chaudes, et étonnamment, le jaune est également chaud. Les peintures ne doivent pas être huileuses, par exemple celles pour parquet, qui ferment tous les pores du bois, sinon les abeilles s'enfuient, elles ne se développent pas bien dans de telles ruches, jusqu'à ce que cette couleur éclate.

- Une ouverture et un placement corrects des trous de vol garantissent également la meilleure utilisation du gaz CO2 pendant l'hiver, ce qui a un effet bénéfique sur la survie des abeilles. Ivan effectue toujours ces mesures et nous ne connaissons pas encore tous les résultats.

- Les trous doivent avoir une planche inclinée.

- Les abeilles ne pullulent pas en une seule édition, elles aiment pulluler en deux, trois et quatre, et en cinq ou plus leur instinct de pullulation diminue à nouveau.

- Brnda affirme que les supports hauts sont mauvais pour les abeilles et qu'elles se développent mieux si elles ne sont que légèrement soulevées du sol; si je comprends bien, cela est lié à l'humidité du sol ainsi qu'au rayonnement de la température du sol en hiver?

- Faites tremper les vieux nids d'abeilles pendant 24 heures dans de l'eau froide et c'est incroyable ce que tout est extrait d'eux et comment ils sont complètement nettoyés pour être réutilisés de cette façon! Ils sentent aussi bon après le lavage.

- La rotation de la circulation est un désastre pour la température du nid!

- Le mélange d'images est un désastre pour non. famille!

- La présence d'une petite amorce de cire initie la pureté de la cire - l'absence de chimie, ce qui a bien sûr un effet bénéfique sur le développement du couvain d'abeilles.

- Selon Brndušić, parler constamment de ventilation dans les ruches industrielles pose des problèmes: trop de ventilation réduit non seulement la température optimale, mais oblige également les abeilles à se faufiler dans un espace où il n'y a pas de courant d'air, ce qui provoque, même dans les grandes ruches, une augmentation instinct d'essaimage! Mon commentaire: cette information ne peut être trouvée nulle part ailleurs - d'aucun apiculteur moderne, et la pratique la soutient: d'énormes essaims de grandes ruches industrielles, largement ouvertes à l'avant et à l'arrière, arrivent dans les ruches en prévision des bénéfices du miel.

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 670
Localisation : Luxembourg

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#2 » mar. juin 23, 2020 8:12 am

Le problème qui me semble flagrant avec ces ruches c'est la hauteur de l'édifice avec les hausses. Ca doit devenir de vrai gratte ciel et comment assurer la stabilité de l'édifice avec une base aussi étroite ?
Dans le texte il est d'ailleurs précisé qu'il s'agit de plaines assez peu mellifères si j'ai bien compris. Donc avec de petites miellés et 1 ou 2 hausses ça doit le faire.

C'est d'ailleurs aussi un gros point noir en warré. Je n'ai pas réussi à gérer le problème sur une warré cette année. J'étais à 5 éléments mi-avril en pleine miéllé et je ne me voyais pas continuer comme ça. J'ai donc divisé et du coup je n'ai pas récolté sur cette ruche. Il y avait pas mal de couvain dans le 5ième et la récolte ne me paraissait pas faisable. Un 6ième élément et on commence à avoir un sacré building !

Comme discuté dans le post sur le choix des ruches la voirnot (et la voirnot divisible) me semble être un bon compromis sur tous ces points : hivernage, gestion de la chaleur par la colonie, hauteur de l'édifice avec les hausses etc...

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4177
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#3 » mar. juin 23, 2020 10:36 am

Bonjour,
la warré peut aussi être vue comme un bon compromis entre cette Slovène vraiment petite et une Voirnot.
Sur la hauteur des warrés, ça me faisait peur au début, moins maintenant.
En sept saisons, la seule que j'ai vu tomber, c'est moi qui l'ai foutue par terre.
Cinq ou six éléments, sanglé ça tient.
Mais je les laisse de moins en moins monter trop haut.
En tous cas, merci Doc pour ce reportage très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1271
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#4 » jeu. juin 25, 2020 1:50 pm

Allez un petite video



Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 363
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#5 » ven. juin 26, 2020 8:51 am

Ca me fait penser à des ruchettes empilées, de visu.
Du coup je me pose une question qui ne m'avait jamais frappé (ouille) : quelqu'un aurait déjà essayer de conduire une ruchette Dadant en mode divisible ? Du genre deux ruchettes pour le couvain, et une ou deux pour le miel au-dessus ? C'est sur que niveau stabilité, il vaut mieux prévoir de bonnes sangles !

A plus,
Polo
Berger d'abeilles

dkdan
Messages : 211
Localisation : 44 Plessé (nord du département)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#6 » ven. juin 26, 2020 9:30 am

Bonjour,

ruche Dadant divisible, c'est connu. J'ai essayé, il existe même des hausses Nicot avec 10 cadres. Mais pour la remplir par une division, j'ai mis quelques grands cadres! Résultat, un b... sans nom. J'ai arrêté ça dès que j'ai pu. J'ai aussi des divisibles Voirnot. En fait c'est très peu visitable, et les pensionnaires n'apprécient pas du tout la division pour une visite... Quand elles ne sont pas commodes d'avance...

A+
5 Dadant. 4 Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 363
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#7 » ven. juin 26, 2020 10:00 am

dkdan a écrit :Bonjour,

ruche Dadant divisible, c'est connu. J'ai essayé, il existe même des hausses Nicot avec 10 cadres. Mais pour la remplir par une division, j'ai mis quelques grands cadres! Résultat, un b... sans nom. J'ai arrêté ça dès que j'ai pu. J'ai aussi des divisibles Voirnot. En fait c'est très peu visitable, et les pensionnaires n'apprécient pas du tout la division pour une visite... Quand elles ne sont pas commodes d'avance...

A+


Merci pour ton retour d'expérience ! Mais là je parlais bien de ruchETTES en divisible :)
Polo
Berger d'abeilles

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1271
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#8 » ven. juin 26, 2020 10:18 am

Polo.54 a écrit :Ca me fait penser à des ruchettes empilées, de visu.
Du coup je me pose une question qui ne m'avait jamais frappé (ouille) : quelqu'un aurait déjà essayer de conduire une ruchette Dadant en mode divisible ? Du genre deux ruchettes pour le couvain, et une ou deux pour le miel au-dessus ? C'est sur que niveau stabilité, il vaut mieux prévoir de bonnes sangles !

A plus,
Polo



Ça ne doit pas êtRe pire qu'une warré (les hausses sont moint hautes) et il y en a qui font des petits montage encore plus mignons et en BN

à 1'15"



du coup j'en ai dessiné pour faire en Voirnot, bientot en Warré?

Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 363
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#9 » ven. juin 26, 2020 10:43 am

DocBB a écrit :du coup j'en ai dessiné pour faire en Voirnot, bientot en Warré?


:super on attend ça avec intérêt alors. La ruche quadratique, dans la vidéo : je n'ai jamais essayé, mais on pourrait reproduire la même configuration avec 4 éléments warrés attachés entre eux par un "U" métal ou autre. Ca permet de garder le même matériel et de remoduler à convenance chaque élément en ruche à part entière en leur laissant une CR...
Berger d'abeilles

Avatar de l’utilisateur
DocBB
Anciens
Messages : 1271
Localisation : Saint-Denis de La Réunion

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#10 » dim. juin 28, 2020 6:17 am

Polo.54 a écrit :
DocBB a écrit :du coup j'en ai dessiné pour faire en Voirnot, bientot en Warré?


:super on attend ça avec intérêt


voila
Aperçu du modèle :


Vue 3d du modèle (si votre ordinateur est compatible) :



Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 363
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: Les "Noyaux à miel" d' Ivan Brndušić

Message#11 » lun. juin 29, 2020 8:19 am

Merci Doc !
Berger d'abeilles

Retourner vers « Tous modèles de ruches »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.