Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Et si vous deviez tout recommencer ?

Jarode
Messages : 166

Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#1 » dim. nov. 08, 2020 6:58 pm

Bonjour à tous,

Bien souvent on fait des choix, qu'on regrette à postériori, mais il est trop tard, revenir en arrière serait trop coûteux (temps, argent, énergie). Quand on débute l'apiculture, on cherche naturellement à faire les "bon choix", et à éviter les erreurs de nos prédécesseurs.
Même si de tels retours d'expériences sur des sujets précis sont présents un peu partout sur le forum, je pense qu'il serait intéressant de traiter la question de façon plus globale.

Que feriez-vous différemment (ou pas) si on vous donnait l'occasion de tout recommencer, de reprendre l'apiculture depuis le début ?
Que changeriez-vous ? Quels choix feriez-vous différemment ?

Que ce soit au niveau modèle de ruche, du matériel annexe, de la conduite, des achats regrettés ou inutiles, de la façon d'aborder l'apiculture...

Je pense que c'est le genre de retour d'expérience qu'on adore lire, particulièrement quand on se lance dans l'apiculture.

:super
Modifié en dernier par Jarode le dim. nov. 08, 2020 8:40 pm, modifié 1 fois.

Renaud
Messages : 450
Localisation : moi : Lyon, mon rucher : en été proche des Estables (42) (Mézenc) et hiver : proche d'Aubenas (07)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#2 » dim. nov. 08, 2020 8:16 pm

J'ai eu cette occasion 2 fois :
▪ après ma première année, mes 2 ruches sont mortes, soit je continuais comme j'avais commencé, soit j'opérais des changements. J'ai choisi de changer :
- 1. L'emplacement, mal choisi, trop humide, trop ombragé, trop au vent, trop au nord, difficile d'accès ; j'ai opté pour un emplacement orienté à l'ouest, facile d'accès, au sec, ensoleillé ;
- 2. Le type de ruche : j'avais commencé avec des Dadants parce que plus facile d'avoir un essaim dans l'année, j'étais pressé de commencer. j'avais hésité avec des Warré. Je suis passé aux Warré que j'ai jugé correspondre plus à ma vision de l'apiculture, à des déplacements de ruches en terrains escarpés.
- 3. L'hivernage : fait en montagne à 1000m la première année, fait par la suite à 300m d'altitude, avec un climat subméditerranéen bien plus doux. Par contre ça m'oblige à des déplacements à l'automne et au printemps.
- 4. La réalisation : au départ j'ai acheté mes ruches, par la suite nous les avons construit avec mon père.
▪l'année dernière, j'ai perdu 6 de mes 7 ruches, je suis donc reparti quasi de zéro. Cette fois je n'ai pas tout changé mais j'en ai profité pour faire quelques changements :
- j'ai choisi les Voirnot en plus des Warré.
- je vais intégrer des barrettes dans mes Warré jusque là qu'avec des cadres.
- je vais faire bien plus attention aux traitements contre le varroa, à l'hygiène au rucher...

Pour le reste je n'ai pas de problème avec mes choix de conduite de l'apiculture, elle évolue bien sûr, je m'adapte, rien n'est figé, s'il faut opérer des changements, je les fais. Il y en aura probablement d'autres, ça me va.
5 warrés 1 voirnot, en Ardèche et en Haute-Loire... pourtant, que la montagne est belle...

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4696
Localisation : St Germain du Puy (Cher)
Contact :

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#3 » dim. nov. 08, 2020 8:52 pm

Je trouve cette question intéressante. Chacun y pense de temps en temps je suppose.
Donc.
Tout bien pesé, je crois que je repartirais en warré.
En les améliorant de proche en proche, j'en suis arrivé à des ruches et une conduite qui fonctionnent et me conviennent.
Les planchers : je ne vois pas comment améliorer.
Les éléments : la dernière version à crémaillères semble régler plusieurs petits problèmes. Je vais en mettre sur tous.
Les barrettes : simples à section rectangulaire épaisseur 8mm et amorcées; quelques ruches équipées en cadres "Delon-bois."
Le haut de la ruche : toile, plateau de fermeture ajouré inspiré de ceux de G. Denis.
Bref, je rempilerais... des éléments.
Modifié en dernier par jln le lun. nov. 09, 2020 1:24 am, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Michel52
Messages : 95
Localisation : Haute-Marne (52)
Contact :

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#4 » dim. nov. 08, 2020 9:02 pm

Bonjour,

+ de 35 ans d'apiculture avec plusieurs dizaines de ruches en prod en // avec une autre activité salariée (sécurité de l'emploi)
1 seul revenu dans le foyer
Toujours rêvé de passer en api PRO mais peur de me "casser la figure" les premières années.
Jamais franchi le pas. Pas eu le courage (pour parler poliment).

Avec le recul, je le regrette, si je devais repartir de zéro, je passerais api PRO.
C'est du boulot effectivement. Mais quel plaisir!
Avec du recul et les moyens qui nous sont maintenant donnés, si on se donne la peine, je pense qu'il y a moyen de s'en sortir "honorablement".

Bientôt j'aurais plus de temps à consacrer à mon activité apicole à quasiment 100%, depuis le temps que j'en rêve!
:bravo :bravo :bravo

francis
Messages : 587

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#5 » lun. nov. 09, 2020 5:55 am

Peut on apprendre à marcher sans tomber ? Je dirais même qu'il est important, utile, d'apprendre à tomber.
La question que tu poses est classique dans tous les domaines. Que veut elle dire au juste ?
Il faut forcément partir un jour de zéro. Recommencer ? Tu veux dire avec la première expérience. Bien sûr que l'on évitera de faire ce que l'on a considéré comme des erreurs. Mais ce qui est important c'est le processus de l'apprentissage autant que ce que l'on apprend.
L'apiculture, comme l'agriculture, mais aussi les métiers artisanaux ou artistiques sont des activités d'observation, de ressentis, d'intuition. Et tout cela s'affute avec la pratique. De plus en plus difficile à comprendre dans le monde électronique des algorithmes, de la communication instantanée et de l'apprentissage électronique sous diverses formes. Difficile aussi à comprendre dans un monde où la réussite, l'excellence, la gagne, sont la norme alors que peu de gens y accèdent. Les autres sont contraints de vivre alors dans la soupe virtuelle qu'on leurs propose, instagram et autres réseaux qui leurs feront croire partager le quotidien et la réussite de ceux qu'ils admirent.
Je crois deviner que tu veux commencer avec toutes les chances possibles, tu as bien raison, beaucoup d'entre nous ont fait ainsi, cela est facilité aujourd'hui avec internet. Mais faire de l'apiculture c'est prendre une écharde en fabricant une ruche, se tromper dans une mesure et s'en rendre compte au dernier moment, se faire piquer, oublier son enfumoir, écraser une reine, faire tomber une ruche, se casser la figure en cueillant un essaim, écouter de mauvais conseils (et les croire) ....
Chaque fois que j'ai construit une série de ruches j'ai fait différemment mais à chaque fois ce sont celles d'avant qui m'ont inspirées qui pourtant je ne jugeais pas parfaites puisque je changeais.
Autre exemple : cela fait plus de quarante ans que je travaille le bois, en pros ou amateur. Je n'ai pas encore trouvé le parfait affutage d'un ciseau à bois ou d'une gouge. Et pourtant j'en ai affuté... Mais aujourd'hui sans réfléchir je prends la bonne meule, choisi le bon angle, la bonne pierre.
Alors très sincèrement je crois que ce qui est primordial c'est d'accepter et même se réjouir de se tromper et de prendre plaisir dans l'apprentissage. Un peu comme dans une balade où le but est secondaire par rapport au chemin. Peut être réfléchis tu sur le but que tu veux atteindre, le chemin que tu prendras est à mon avis ce qui est le plus important et attrayant.
Modifié en dernier par francis le lun. nov. 09, 2020 11:31 am, modifié 1 fois.

Pille Muguet
Messages : 1029
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#6 » lun. nov. 09, 2020 9:56 am

+1 avec Francis. Je te remercie d'exprimer si bien ce que je ressens.

Pour moi, il n'y a pas de bons choix mais des choix qui nous correspondent. Et comment le savoir autrement qu'en essayant ?

Pour prendre un exemple dont on a déjà parlé: comment aurais-je pu appréhender cette sensation d'ennui extrême que je ressentais lorsque je grattais des centaines de cadres autrement qu'en le faisant ? Pourtant,cela fait partie du "deal" quand on choisit d'utiliser des cadres, mais on en a rarement conscience à ce moment là.
Ceci dit, le choix des barrettes n'est pas évident non plus : la perte en mobilité fait que certaines opérations deviennent plus compliquées voire impossibles.

Et donc, pour moi, pas le choix que de pratiquer pour savoir ce qui me convient le plus. Et parfois sur plusieurs saisons.
Chaque choix est un compromis et a forcément des mauvais côtés.

Pour répondre à ta question, si je devais tout recommencer, j'aurais, durant mes premières saisons, diversifié mes conduites et mes ruches, quitte à ne pas hésiter à faire du petit bois de mes "échecs".

En tout cas, je ne regrette rien du temps "perdu" car j'ai bien conscience que de passer par ces échecs était indispensable pour moi.
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 860
Localisation : Luxembourg

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#7 » lun. nov. 09, 2020 10:48 am

yo, merci francis pour ce magnifique plaidoyer du droit à l'erreur. Sur qu'on apprend de ses erreurs et sans doute même n'apprend t on que de ses erreurs. Reproduire des schémas qui ont fonctionné pour d'autres est ce apprendre ? Les problèmes que je rencontre sont d'une part ma relative clémence envers mes erreurs et intransigeance envers celles des autres. C'est destructeur pour l'autre et particulièrement pour les enfants ! D'autre part l'oublie de mes erreurs, peut être en relation avec le premier problème ?

Ceci dit, hiver 2014-2015 je décide de traiter par dégouttement d'acide oxalique mes 5 colonies. Je prépare la mixture dans la précipitation. Bilan : seule la colonie non traitée (que j'ai cru à tort morte) survie. Un médicament surdosée est un poison. Sous dosé inefficace.

Même année, lumbago à trimbaler une ruchette dadant blindée de miel. Ruchette qui ne m'appartenait même pas !

En gros, prendre son temps. ne pas se précipiter. L'abeille est résiliente.

Pille Muguet a écrit :
Pour prendre un exemple dont on a déjà parlé: comment aurais-je pu appréhender cette sensation d'ennui extrême que je ressentais lorsque je grattais des centaines de cadres autrement qu'en le faisant ?


Il me semble d'ailleurs que des pros les brulent purement et simplement, bois et cire !

Pille Muguet
Messages : 1029
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#8 » lun. nov. 09, 2020 11:04 am

Quel gâchis ! Tout ça pour en racheter des neufs construits à bas prix en provenance d'Europe de l'Est ...

C'est leur choix !
Ruches Voirnot divisibles

dkdan
Messages : 221
Localisation : 44 Plessé (nord du département)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#9 » lun. nov. 09, 2020 1:55 pm

J'ai eu des Warré et un peu plus longtemps des Voirnot divisibles et des Dadant. Il a fallu choisir, j'ai vendu les Warré et les Voirnot (récemment). C'est un coming out sur ce forum!
Si je pouvais tout recommencer, en plus, je ne partirais plus sur des abeilles locales, mais sur des douces... Je suis en train de passer de l'une à l'autre, et c'est très difficile...
A+
Nord 44

ed.chimar
Anciens
Messages : 2360
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#10 » lun. nov. 09, 2020 4:52 pm

dkdan a écrit :Si je pouvais tout recommencer, en plus, je ne partirais plus sur des abeilles locales, mais sur des douces...

Si tu avais des noires quasi pures t'aurais pas de problème
Voir ici
http://www.abeillenoire44.fr/
Archimed

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#11 » mar. nov. 10, 2020 11:37 am

"Et si vous deviez tout recommencer ?"

C'est ce que je fais presque chaque année depuis 5 ans, j'espère que je réussirai à garder quelques colonies cet hiver (une année tout semblait aller bien en février, tout était mort en mars).

Je prendrais des warré à cadres sans fil et avec amorce, je construirais toujours plus de ruches.

Je continuerais à récupérer le maximum d'essaimages, j'apprendrais à diviser les colonies.

Je chercherais à promouvoir des abeilles locales, j'introduirais des noires à l'occasion.

Je ne chercherais jamais à avoir des abeilles douces, je m'habillerais toujours sur le rucher, j'utiliserais de la fumée pour ouvrir les ruches et j'ouvrirais le plus rarement possible (Warré !).

Je créerais toujours plus de nouveaux ruchers, j'aiderais plus de nouveaux api à démarrer.

Je testerais une Dadant pour vérifier que mes nouveautés (tente anti-frelons, flow hive, etc.) peuvent s'y adapter.
Modifié en dernier par Marc le mar. nov. 10, 2020 12:11 pm, modifié 6 fois.

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#12 » mar. nov. 10, 2020 11:48 am

ed.chimar a écrit :
dkdan a écrit :Si je pouvais tout recommencer, en plus, je ne partirais plus sur des abeilles locales, mais sur des douces...

Si tu avais des noires quasi pures t'aurais pas de problème

J'ai récupéré un essaim de noires de Ouessant cette année et un spécialiste m'a demandé si elles étaient agressives (?)

Elles sont très vives mais beaucoup moins agressives que deux autres ruches (sur trois) juste sur la même ligne.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2360
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#13 » mar. nov. 10, 2020 12:42 pm

Marc a écrit :Elles sont très vives mais beaucoup moins agressives que deux autres ruches

L'agressivité peut avoir deux causes
1 la souche d'abeilles dans ce cas changer la reine avec une souche douce
2 l'apiculteur qui s'y prend mal, l'enfumage est une des techniques les plus difficiles à faire comprendre aux élèves du rucher école. Entre trop et pas assez il y a le juste milieu qui dépends de plein de facteurs. Avec le temps on arrive à le ressentir
Archimed

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#14 » mar. nov. 10, 2020 12:46 pm

ed.chimar a écrit :L'agressivité peut avoir deux causes
1 la souche d'abeilles dans ce cas changer la reine avec une souche douce
2 l'apiculteur qui s'y prend mal, l'enfumage est une des techniques les plus difficiles à faire comprendre aux élèves du rucher école. Entre trop et pas assez il y a le juste milieu qui dépends de plein de facteurs. Avec le temps on arrive à le ressentir

Leur vivacité me convient très bien, avec l'expérience j'ai tendance à penser que plus d'agressivité signifie plutôt une colonie forte que faible.

Pour être plus objectif il y a aussi une autre raison, mes deux colonies ultra territoriales ont été entrebâillées cet été, résultat on a des ouvrières qui passent les antennes à l'extérieur et qui doivent se sentir agressées.
Modifié en dernier par Marc le mar. nov. 10, 2020 12:49 pm, modifié 2 fois.

ed.chimar
Anciens
Messages : 2360
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Et si vous deviez tout recommencer ?

Message#15 » mar. nov. 10, 2020 12:47 pm

Marc a écrit :"Et si vous deviez tout recommencer ?"

C'est ce que je fais presque chaque année depuis 5 ans, j'espère que je réussirai à garder quelques colonies cet hiver (une année tout semblait aller bien en février, tout était mort en mars).


Dans ta liste tu ne remets pas en cause tes traitements anti-varroa alors que c'est bien souvent la cause principale des mortalités hivernales. Il y a aussi la mauvaise préparation à l'hivernage où le stock de miel disponible pour passer l'hiver est trop court. Pour ma part ce n'est pas l'hiver que j'ai le plus de mortalité.
Archimed

Retourner vers « Rucher »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.