Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Combien de hausses pour débuter ?

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Anciens
Messages : 1793
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#16 » sam. oct. 17, 2020 9:22 am

Comme paramètre pour définir les besoins en élément tu n'as pas parlé du traitement contre le varroa.
Sans traitement tu peux partir sur 3 avec un traitement efficace tu peux aller jusqu'à 7, noire ou buck.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4453
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#17 » sam. oct. 17, 2020 10:10 am

Jarode a écrit :.. d'autres sont sur 7 éléments et seraient même sur plus s'ils ne récoltaient pas...

Je compte trois éléments maxi pour contenir le nid à couvain et la réserve de miel de la colonie.
À partir de là, je cesse d'agrandir par le bas.
Si le rez-de-chaussée n'est que peu ou pas construit, il fait office de VS.
Un VS est surtout utile l'hiver et à cette période, la grappe n'est plus en bas.
Je pose ensuite par dessus autant d'éléments qu'elles en demandent.
Ça suppose un suivi régulier de ses ruches à certains moments de la saison afin qu'elles ne manquent jamais de place.
Avec l'habitude, on apprend à ne pas être en retard, ça va bien et ça essaime moins que sur mes horizontales.
En récoltant au fur et à mesure, on peut limiter la hauteur totale à quatre ou cinq éléments selon la population.
Comme tu l'as sûrement lu, j'utilise pas mal de demi-éléments, quelques uns aux 2/3 de hauteur et je préfère ceux-là.
Ils me sont utiles lors des miellées de printemps, lesquelles sont rarement aussi abondantes que cette année.
À ce sujet, j'ai lu que tu ne voulais récolter qu'à l'automne.
Certain miel de printemps qui cristallise te fera vite changer d'avis...
Ces demi-éléments me servent en permanence, comme hausses à miel bien sûr mais aussi pour traiter à l'AF, pour nourrir si besoin et pour éloigner la hausse quand je mets un chasse-abeilles.
Et quel confort pour les transporter, même blindés de miel !
Le seul inconvénient que j'y vois c'est qu'à volume égal il faut plus de barrettes. C'est pas bien grave.
Si j'étais en Voirnot, c'est sûr que je ferais la même chose.

Jarode
Messages : 60

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#18 » dim. oct. 18, 2020 3:03 am

bebert69 a écrit :
Jarode a écrit :- j'habite ~60km au Nord de Lyon (climat semi-continental)


On habite pas loin l'un de l'autre alors, et j'ai pas mal d'éléments en stock dont je ne me sert plus... Belle coïncidence non ?

Merci beaucoup pour la proposition :super mais je suis une bête sauvage socialement aussi peu intéressante qu’intéressé par la chose. :(

fredapi91 a écrit :Comme paramètre pour définir les besoins en élément tu n'as pas parlé du traitement contre le varroa.
Sans traitement tu peux partir sur 3 avec un traitement efficace tu peux aller jusqu'à 7, noire ou buck.

7 même avec de la noire :shock:
Oui, je compte traité à l'acide formique ou acide oxalique ou les 2, "si nécessaire". J'avais idée de faire du Varromed fait maison, en copiant la formulation. Je pensais que traiter était la plupart du temps obligatoire pour que les colonies puissent survivre à l'hiver.
Par contre je n'ai pas poussé ma réflexion plus loin. Par exemple : Vais-je pouvoir me permettre de ne traiter que dans les périodes ou les hausses à miel ne sont pas présentes ?

Renaud a écrit :Les essaims de l'année iront rarement au delà de 3, les ruches en production iront au moins jusqu'à 5.
Suivant ta cadence de construction, tu peux envisager 4 éléments par ruche la première année (on sait jamais) et 5 par la suite, ou prévoir directement 5 par ruche.

Je pensais construire 5 éléments par ruche, et 5 à 6 ruches.

jln a écrit :
Jarode a écrit :.. d'autres sont sur 7 éléments et seraient même sur plus s'ils ne récoltaient pas...

Je compte trois éléments maxi pour contenir le nid à couvain et la réserve de miel de la colonie.
À partir de là, je cesse d'agrandir par le bas.
Si le rez-de-chaussée n'est que peu ou pas construit, il fait office de VS.
Un VS est surtout utile l'hiver et à cette période, la grappe n'est plus en bas.
Je pose ensuite par dessus autant d'éléments qu'elles en demandent.
Ça suppose un suivi régulier de ses ruches à certains moments de la saison afin qu'elles ne manquent jamais de place.
Avec l'habitude, on apprend à ne pas être en retard, ça va bien et ça essaime moins que sur mes horizontales.
En récoltant au fur et à mesure, on peut limiter la hauteur totale à quatre ou cinq éléments selon la population.
Comme tu l'as sûrement lu, j'utilise pas mal de demi-éléments, quelques uns aux 2/3 de hauteur et je préfère ceux-là.
Ils me sont utiles lors des miellées de printemps, lesquelles sont rarement aussi abondantes que cette année.
À ce sujet, j'ai lu que tu ne voulais récolter qu'à l'automne.
Certain miel de printemps qui cristallise te fera vite changer d'avis...
Ces demi-éléments me servent en permanence, comme hausses à miel bien sûr mais aussi pour traiter à l'AF, pour nourrir si besoin et pour éloigner la hausse quand je mets un chasse-abeilles.
Et quel confort pour les transporter, même blindés de miel !
Le seul inconvénient que j'y vois c'est qu'à volume égal il faut plus de barrettes. C'est pas bien grave.
Si j'étais en Voirnot, c'est sûr que je ferais la même chose.

4-5 éléments en récoltant au fur et à mesure. C'est un précision qui vaut de l'or.

J'avais déjà entendu parler des demi éléments mais ça ne m'a pas tellement intéressé car ne correspondant pas à la philosophie du moindre effort que je souhaite mettre en oeuvre.

Voici pourquoi j'étais partie sur une seule récolte d'automne : https://www.youtube.com/watch?v=scIHbWG_S7M&t=91m35s
En résumé, pour être certain que les colonies aient assez à manger pour résister à l'été et à l'hiver , et pour n'avoir à déballer, nettoyer et remballer tout mon attirail d'extraction qu'une seule fois dans l'année. Je songe moi aussi à construire un demi élément par ruche mais seulement pour le nourissement et les traitements, mais comme il suffit de mettre une feuillure pour que ça serve pour le miel, pourquoi s'en priver...

Concernant l'agrandissement du dessus pour le miel, je pensais poser plusieurs éléments d'un coup pour ne pas avoir à surveiller.

Pour les miels qui cristallisent, bah je les emmerde :mdr
Si c'est du miel de printemps, il sera placer assez bas dans la ruche ce qui correspond assez bien aux réserves d'hiver qu'on ne récolte pas, donc aucun problème ?

malfab
Messages : 191
Localisation : Tarn 81 canton de Salvagnac

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#19 » dim. oct. 18, 2020 3:01 pm

Jarode a écrit :
J'avais déjà entendu parler des demi éléments mais ça ne m'a pas tellement intéressé car ne correspondant pas à la philosophie du moindre effort que je souhaite mettre en oeuvre.

Concernant l'agrandissement du dessus pour le miel, je pensais poser plusieurs éléments d'un coup pour ne pas avoir à surveiller.


Les 1/2 éléments en warré servent surtout à agrandir très tôt au printemps (mi mars à fin mars selon les années et ta région) de manière a ne pas trop refroidir le couvain et ainsi occuper les cirières assez tôt (qui sont nombreuses à cette période) afin d'éviter l'essaimage et surtout si elles ne veulent pas descendre construire le vide sanitaire. Ce qui m'est arrivé assez souvent.

Poser plusieurs éléments d'un coup au printemps n'est pas possible pour la même raison (le refroidissement du couvain)!!

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4453
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#20 » dim. oct. 18, 2020 3:25 pm

Jarode a écrit :...Voici pourquoi j'étais partie sur une seule récolte d'automne : https://www.youtube.com/watch?v=scIHbWG_S7M&t=91m35s
En résumé, pour être certain que les colonies aient assez à manger pour résister à l'été et à l'hiver...

Je pars du principe qu'on n'agrandit en haut qu'à partir du moment où elles ont leur douzaine de kilos de miel au-dessus du nid.
Sinon en effet, on peut les envoyer au casse-pipe.
Jarode a écrit :...et pour n'avoir à déballer, nettoyer et remballer tout mon attirail d'extraction qu'une seule fois dans l'année...

Il est clair que la récolte n'est pas l'affaire la plus ludique.
L'idéal est d'avoir un coin dédié pour ne pas avoir à tout laver et plier sans cesse.
Mais rassure-toi, avec 6 ruches ça m'étonnerait que tu sois obligé de récolter en trois huit.
Jarode a écrit :...mais comme il suffit de mettre une feuillure pour que ça serve pour le miel, pourquoi s'en priver...

Ben évidemment. C'est d'ailleurs comme ça que j'y suis venu.
Fais-les donc un peu plus grands de la moitié d'un élément, tu ne regretteras pas.

Jarode
Messages : 60

Re: Combien de hausses pour débuter ?

Message#21 » mer. oct. 21, 2020 4:44 am


Retourner vers « Ruche Warré »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.