Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Warré menée sans barrette

ed.chimar
Anciens
Messages : 2029
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Warré menée sans barrette

Message#31 » mer. juin 20, 2018 8:47 am

L'enquête faite auprès des apiculteurs l'a été en garantissant l'anonymat des réponses (nom, nombre de ruches par ruchers etc.). De la même manière les point situés sur la carte ne localisent pas avec précision les rucher pour éviter les vols.

J'ai juste donné le lien vers la carte avec un constat concernant les manières de traiter pour montrer que les mortalités étaient variable suivant les zones, les destinataires de cette enquete nous feront leurs remarques plus tard et il n'est pas question,tu le comprendras surement, que nous communiquions plus largement pour l'instant. A ce jour il n'est pas question de juger les pratiques des uns comme des autres
Archimed

Avatar de l’utilisateur
ecoverger
Anciens
Messages : 494
Localisation : BAVENT 14860

Re: Warré menée sans barrette

Message#32 » mer. juin 20, 2018 7:22 pm

Merci pour ce début de réponse!
@+
http://apibionormand.xooit.fr/index.php

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3942
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Warré menée sans barrette

Message#33 » mer. juin 20, 2018 8:46 pm

Bonsoir à tous,

Je vous lis avec beaucoup d'attention...Mais je reste assez dubitatif.

Certes nous enregistrons des pertes sans précédent, comme en Bretagne où les apiculteurs ont perdu des milliers de colonies. Pourtant ils traitent avec toutes sortes de produits plus ou moins autorisés mais rien ni fait!
Pour d'autres régions c'est le même constat. Pas très loin de chez moi un ami pro à perdu 80% de son cheptel tout en traitant apimachin et Thymol.

Bien sur on accuse les agriculteurs et leurs produits de traitement qui je le reconnais ne sont pas inoffensifs pour nos abeilles...Mais nous sommes nous posés les bonnes questions sur le déclin de nos colonies?

Pourquoi une mortalité hivernale ou post hivernale aussi importante?
Pourquoi elles meurent en laissant de véritables tapis d'abeilles mortes au fond des ruches, alors que les provisions sont là ?...Mais quelles sont -elles?...
Pourquoi nos reines meurent si rapidement et sont si fragiles alors qu'il y 30/40 ans un reine durait 4 voir 5 ans! certes il n'y avait pas encore de varroas. Mais il avait d'autres fléaux loques, nosémose, mal noir ect...
Pourquoi et pourquoi ...La liste est longue!

Et si nous regardions de plus près notre façon de conduire ...

Je vous laisse vous grattez les oreilles en y réfléchissant.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#34 » mer. juin 20, 2018 11:53 pm

Bonsoir,

mouais, j'ai sans doute la chance du débutant et mon nombre de ruches n'est pas représentatif. Mais sur 5 ou 6 ruches ou ruchettes pendant 2 hivers, aucune perte, et pourtant certaines ruches n'étaient pas vraiment très populeuses.

La moitié étaient en ville à 85300 Challans, l'autre moitié sur une exploitation d'élevage bio (maïs bio). Evidement si vos zazas vont sur un maïs (ou autres cultures pas trop sympas) pas bio, faut pas s'étonner.

Sinon, j'applique scrupuleusement les préconisations du GDSA, et quand j'enlève les lanières, je mets un pain de candi, quelques chiffons ou journaux, et salut RV au mois de mars....

A+
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 412
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: Warré menée sans barrette

Message#35 » jeu. juin 21, 2018 7:17 am

Daniel 59 a écrit :Pourquoi nos reines meurent si rapidement et sont si fragiles alors qu'il y 30/40 ans un reine durait 4 voir 5 ans! certes il n'y avait pas encore de varroas. Mais il avait d'autres fléaux loques, nosémose, mal noir ect...


J'ai dans l'idée que mettre des lanières de pesticides dans les ruches chaque année ne doit pas trop les aider en terme de longévité...

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#36 » jeu. juin 21, 2018 8:29 am

Bonjour,

c'est une idée effectivement, mais l'affirmation manque de références bibliographiques. Est ce que ce pb de la longévité des reines n'avait pas commencé avant "l'invention" des lanières?

A+
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 412
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: Warré menée sans barrette

Message#37 » jeu. juin 21, 2018 9:01 am

Ce n'est pas une affirmation, mais une conviction personnelle. Je n'ai pas besoin de références bibliographiques pour énoncer des évidences qui relèvent du simple bon sens. La difficulté avec le Varroa réside dans le fait que les traitements consistent à tuer un insecte qui se trouve sur le dos d'un autre insecte. Par conséquent, les traitements consistent à doser l'insecticide pour qu'il détruise le parasite sans avoir trop de conséquences sur l'abeille. Or, vu leur durée de vie très courte, l'impact sur la longévité des ouvrières peut sembler négligeable. Je m'interroge quand vient la question des abeilles d'hiver, car l'avenir de la colonie dépend de leur longévité... Quant-à la reine, dont la longévité l'expose à plusieurs traitements, j'ai du mal à admettre qu'elle n'en prenne pas un coup, puisqu'on parle quand-même de produits dont la fonction première est de tuer les insectes.

Je ne dis évidemment pas qu'il ne faut pas traiter, le Varroa est un vrai problème qu'il convient de prendre au sérieux. Néanmoins, j'ai la conviction que les traitements insecticides ne sont pas sans conséquences sur la santé et la longévité des abeilles.

Tous ces points ont déjà été abordés maintes fois sur le forum et ailleurs. Tout le monde préférerai ne pas mettre de pesticides dans les ruches parce que tout le monde (ou presque) a la conviction que ce n'est pas une bonne solution. Néanmoins, entre deux maux, autant choisir le moindre, et puisqu'il faut bien lutter contre le Varroa pour ne pas perdre ses abeilles, en l'absence de solution magique qui détruirait le parasite sans impacter l'hôte, on fait avec ce qu'on a... c'est le serpent qui se mord la queue...

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3942
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Warré menée sans barrette

Message#38 » jeu. juin 21, 2018 9:08 am

Bonjour à tous,

Je suis situé dans une zone de cultures intensives où les traitements sont nombreux.
Je n'ai jamais utilisé de lanières apimachin mais je constate que les reines sont affaiblies avec les traitements A.F et surtout A.O.

Pour cette raison j'ai arrêté l'utilisation de l'A.O tout en diminuant au maximum l'A.F . Privilégiant le transvasement.
Actuellement le taux d'infestation par le varroa est proche de zéro, pour remonter légèrement en fin juillet.

De plus après la récolte de fin juillet, je supprime systématiquement toutes les réserves miel et pollen sur toutes les colonies pour les remplacer par un sirop épais protéiné avec de la levure de bière.
Cette façon de faire évite d'avoir à l'intérieur des ruches de véritables bombes à retardement (pollens et miels pollués par les traitements) tout en diminuant très sensiblement les pertes de colonies (0 cette année sur les ruches en production) Pour le rucher d'élevage c'est un autre problème qui l'a décimé (conditions météo catastrophiques)

"Chacun fait comme il veut!"

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 412
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: Warré menée sans barrette

Message#39 » jeu. juin 21, 2018 9:16 am

Justement Daniel, puisque je t'ai sous la main, je sais que tu l'as déjà dit quelque part, mais je ne retrouve plus où. Peux-tu me redire à quel moment tu fais tes transvasements et tes traitements AF?

(désolée pour le sujet d'origine qui a dévié)

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#40 » jeu. juin 21, 2018 10:10 am

Daniel 59 a écrit :

Et si nous regardions de plus près notre façon de conduire ...

Je vous laisse vous grattez les oreilles en y réfléchissant.

Cordialement,
Daniel.


Bonjour,

je te lis aussi avec beaucoup d'attention... Est ce que tu penses à quelque chose de particulier?

En ce qui concerne notre façon de conduire..., elle est assez différente d'un api à l'autre...

Il faudrait peut-être ouvrir un sujet sur les mortalités annoncées comme très importantes cet hiver. Je n'ai pas vu de synthèse là dessus, mais je ne vois pas tout...

A+
Dadant. Warré. Voirnot.

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#41 » jeu. juin 21, 2018 10:35 am

Alekil a écrit :Ce n'est pas une affirmation, mais une conviction personnelle. Je n'ai pas besoin de références bibliographiques pour énoncer des évidences qui relèvent du simple bon sens. La difficulté avec le Varroa réside dans le fait que les traitements consistent à tuer un insecte qui se trouve sur le dos d'un autre insecte...


hum!hum! le varroa n'est pas un insecte, mais un acarien. (famille des arachnides 8 pattes au lieu de 6). Ce qui facilite peut-être les choses en ce qui concerne le traitement contre celui-ci, mais là je ne suis pas assez calé.

A+
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3942
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Warré menée sans barrette

Message#42 » jeu. juin 21, 2018 10:39 am

Effectivement, je pense que de notre façon de conduire nos colonies dépend beaucoup de choses!

Et si les pesticides ont une certaine responsabilité dans nos pertes ils ne sont pas les seuls.

De nos jours il n'est plus pensable de mettre une colonie dans une caisse et de la laisser se débrouiller. C'était valable dans les années 60/70, mais plus maintenant.
Il est impératif de les accompagner, de les aider à supporter les différents parasites auxquels elles doivent faire face, mais pas forcement en passant pas la case chimie!

Mais là encore chacun fait comme il veut!

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#43 » jeu. juin 21, 2018 10:46 am

Daniel 59 a écrit :Bonjour à tous,


De plus après la récolte de fin juillet, je supprime systématiquement toutes les réserves miel et pollen sur toutes les colonies pour les remplacer par un sirop épais protéiné avec de la levure de bière.
Cette façon de faire évite d'avoir à l'intérieur des ruches de véritables bombes à retardement (pollens et miels pollués par les traitements) tout en diminuant très sensiblement les pertes de colonies (0 cette année sur les ruches en production)
Daniel.


Bravo pour cette réflexion et cette conduite originale. Je n'avais jamais lu quelque chose comme ça. Belle adaptation à ton environnement.

A+
Dadant. Warré. Voirnot.

Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 412
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: Warré menée sans barrette

Message#44 » jeu. juin 21, 2018 10:56 am

dkdan a écrit :
Alekil a écrit :Ce n'est pas une affirmation, mais une conviction personnelle. Je n'ai pas besoin de références bibliographiques pour énoncer des évidences qui relèvent du simple bon sens. La difficulté avec le Varroa réside dans le fait que les traitements consistent à tuer un insecte qui se trouve sur le dos d'un autre insecte...


hum!hum! le varroa n'est pas un insecte, mais un acarien. (famille des arachnides 8 pattes au lieu de 6). Ce qui facilite peut-être les choses en ce qui concerne le traitement contre celui-ci, mais là je ne suis pas assez calé.

A+


Effectivement, j'aurai du faire preuve de davantage de précision, étant donné qu'il est clair que tu aimes chercher la petite bête (c'est le cas de le dire). En l'occurrence, l'Apimachin pour ne pas le nommer, est un pesticide à base d'Amitraz (je cite): L'amitraze est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet antiparasitaire (insecticide et acaricide), et qui appartient à la famille chimique des formamidines.

Acarien ou insecte, ma remarque est pertinente.

dkdan
Messages : 135
Localisation : Vendée. Challans ville

Re: Warré menée sans barrette

Message#45 » jeu. juin 21, 2018 1:09 pm

dkdan a écrit :
Daniel 59 a écrit :Bonjour à tous,


De plus après la récolte de fin juillet, je supprime systématiquement toutes les réserves miel et pollen sur toutes les colonies pour les remplacer par un sirop épais protéiné avec de la levure de bière.
Cette façon de faire évite d'avoir à l'intérieur des ruches de véritables bombes à retardement (pollens et miels pollués par les traitements) tout en diminuant très sensiblement les pertes de colonies (0 cette année sur les ruches en production)
Daniel.


Bravo pour cette réflexion et cette conduite originale. Je n'avais jamais lu quelque chose comme ça. Belle adaptation à ton environnement.

A+


Mais quand même, c'est inquiétant. ça veut dire que tu considères que ton pollen que tu ne consommes peut-être pas, mais aussi ton miel est empoisonné. D'autre part, ce n'est pas très naturel, très nature, de remplacer les réserves des zazas par du sirop.

J'ai envie de dire que l'apiculture, c'est comme l'immobilier : il y a 3 choses importantes : l'emplacement, l'emplacement, et l"emplacement!
A+
Dadant. Warré. Voirnot.

Retourner vers « Cadre et barrette »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.