Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Amorçage des barrettes

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11723
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Amorçage des barrettes

Message#1 » sam. avr. 05, 2008 11:50 am

Bonjour à tous,

Mon père, prenant de l'âge, m'a délégué le plaisir de mener son rucher après m'avoir initié à la conduite de ses deux ruches Dadant rescapées des attaques du Varroa. J'ai donc goûté aux joies de la cire gaufrée et du fil de fer chauffé pendant les "longues veillées d'hiver".
J'ai trouvé cette opération quelque peu répétitive et à la limite d'être fastidieuse alors, quand j'ai découvert que la Warré traditionnelle se conduisait avec de simples barrettes, j'ai été si intéressé que j'ai confectionné, grâce à un expert en menuiserie et informatique que tout le monde connait sur ce site, une dizaine de ruches Warré.
J'ai pratiquement terminé d'assembler toutes les pièces et il ne me restait plus qu'à amorcer mes barrettes. N'ayant pas la chance de connaitre un spécialiste de la Warré dans ma région, j'ai opéré comme dans les livres.
J'oubliais de dire que je n'ai pas une grande expérience du travail manuel et de la technique. Autant dire que la préparation de mes premières barrettes a été un grand moment. Je me suis dit que d'autres que moi allaient butter sur les mêmes difficultés et que mes solutions pourraient leur servir.
Voici donc, pas à pas, la façon dont j'ai amorcé mes barrettes. Ceci dit, si des d'autres membres ont des solutions plus pratiques, j'achète tout de suite.
1 Fonte de la cire :
Je passe sur la récupération de cire et son filtrage. J'ai opté pour le bain marie pour faire fondre mes pains de cire en utilisant une grande bassine à confiture avec de l'eau et DEUX faitouts pour la cire. Pourquoi deux ? Parce que j'ai sorti le premier faitout pour commencer l'amorçage et pendant que cette cire refroidissait graduellement, j'ai fait fondre de la cire dans un second faitout et ainsi, j'ai pu continuer à "peindre" en permanence. Toutefois, pour ralentir le refroidissement de mon faitout, je l'ai placé sur une plaque chauffante électrique de type chauffe-plat. Ainsi, j'ai pu badigeonner une cire pratiquement liquide pendant plus de vingt minutes par faitout. (Fig 1 : Image )

2 Mode opératoire :
J'ai essayé diverses méthodes mais, à l'expérience, pour éviter que la cire ne colle à la planchette que l'on pose sur la barrette comme matrice, j'ai huilé les facettes de la planchette avant chaque nouvelle barrette (Fig 2, 3 : Image et Image ).
Afin de gagner un peu de temps, j'ai disposé une planchette à cheval sur deux barrettes (Fig 4 : Image ).
Une des difficultés résidait dans le fait que la cire fondue avait tendance à couler sur la surface de la planchette et à s'accumuler sur la barrette (Fig 5 & 6 : Image et Image ). Du coup, l'amorce restait trop fine et cassait au décollage. La solution que j'ai adoptée consistait à peindre les premières couches avec la planchette posée sur les barrettes à plat sur la table de travail puis après quelques secondes de séchage, j'ai fait en sorte que la tranche de la planchette soit horizontale. De ce fait, la cire s'est déposée là où j'en avais besoin, sur la zone d'amorce.
Résultat, les amorces se sont décollées assez facilement à l'aide d'un cutter. A noter qu'il est bon de nettoyer le cutter après chaque décollage d'amorce (Fig 7 & 8 : Image et Image ).
Et voilà le travail, une barrette avec son amorce de 25 mm de cire (Fig 9 : Image ). Attention toutefois, n'imaginez pas produire des centaines de barrettes à l'heure. Ma productivité a frisé les quinze barrettes à l'heure. Comme a dit une autre spécialiste de la cire, "Heureusement parce que je ne ferais pas ça tous les jours !"

3 Amorce consolidée :
Disposant de planchettes fines en balsa du type cageots à fruits ou boîtes de camembert, j'ai fait un essai plutôt satisfaisant. J'ai découpé des lamelles de balsa de la longueur de l'amorce et d'une largeur d'environ 20 mm (Fig 10 & 11 : Image et Image ). J'ai posé cette lamelle sur ma barrette et l'ai recouverte de cire. Le résultat semble très satisfaisant et surtout plus solide mais j'attends la récolte pour savoir si c'est un avantage ou non (Fig 12 : Image ).

Bon courage à tous.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#2 » sam. avr. 05, 2008 9:29 pm

Bonsoir,
pour mes barettes, j'ai fait une rainure de 2 mm de profondeur dans les barettes, j'ai fait fondre la cire dans une casserole en fonte (longue à chauffer mais qui conserve la chaleur assez longtemps), puis j'ai fait couler par le bec verseur de la casserole, la cire à l'extrémité d'une barette inclinée, ainsi la cire à coulée dans la rainure jusqu'a ce que je trouve que c'était suffisant, puis je remettais les barettes à l'horizontale et la cire se répartissais tout du long de la barette dans la rainure. C'est très rapide quand on a trouvé le truc. Après je ne sais pas si sa vaut votre amorce mais je pense que les abeilles doivent reprendre derrière de la même façon, la solidité en plus dû à leur propre construction, et le temps gagné.
Salutations

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11723
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Amorçage des barrettes

Message#3 » sam. avr. 05, 2008 9:46 pm

Bonsoir Gruquent,

Avec votre méthode, l'amorce mesure à peu près quelle hauteur par rapport à la barrette ?

Avez-vous déjà mis des essaims dans vos ruches ?


A bientôt,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11723
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Amorçage des barrettes

Message#4 » sam. avr. 05, 2008 9:49 pm

Ah, au fait, on n'arrête pas le progrès, pour gagner du temps, on peut clouer deux petites pointes de tapissier sous la planchette gabarit, à chaque extrêmité, afin de caler la barrette en butée à la mise en place.

Bon amorçage !
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1304
Localisation : Yzeure

Message#5 » sam. avr. 05, 2008 9:55 pm

Une technologie remarquable de simplicité qui devrait plaire à Apipalace !
Bravo Michel.

a+

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#6 » sam. avr. 05, 2008 10:15 pm

Rebonsoir,
la cire est dans la rainure à 2 mm de profongeur et je dirais qu'elle dépasse de 0.5 mm. C'est sur c'est très peu comparé à ce que vous avez fait. Jeudi dernier j'ai mis une dadant en Warré, tout c'est bien passé (tapotement) après si ce que vous voulez savoir c'est si ce que j'ai fais marche, à dans quelques jours...
Se serait bien vu les complications en moins que sa pose, qu'elle simplicité et maintenant faut voir le résultat.
A bientôt

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11723
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Amorçage des barrettes

Message#7 » dim. avr. 06, 2008 9:55 am

Bonjour Gruquent,

Pouvez-vous me dire avec quoi vous faites vos rainures de 2 mm de profondeur ? Quelle est leur largeur ? Pourriez-vous nous montrer une de vos barrettes en photo ?
Je vous pose ces questions parce que vous aurez compris que ce qui m'attire chez la Warré, c'est l'économie d'efforts inutiles or ma méthode est tout de même assez prenante. Si je produis 15 barrettes à l'heure, c'est un max. La vôtre est peut-être plus rapide. On verra en fin de saison si elle est suffisamment efficace puis chacun choisira en connaissance de cause. Votre solution m'intéresse.

A bientôt.
Modifié en dernier par Michel le sam. mai 23, 2009 8:22 pm, modifié 1 fois.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Paul N

Message#8 » dim. avr. 06, 2008 10:37 am

Bonjour Michel,

L'abbé recommande une amorce de 5 mm, pourquoi augmentez vous la hauteur de cette amorce ?
référence : http://www.apiculture-warre.fr/apiculture_pour_tous-30.html

Paul N

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11723
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Amorçage des barrettes

Message#9 » dim. avr. 06, 2008 11:50 am

Bonjour Paul N,

Honnêtement et en toute modestie, j'ai fait des barrettes de cette hauteur parce que, de tête, il me semblait me souvenir que l'auteur d'un des derniers livres que j'ai consultés à cet effet conseillait 20 à 30 mm de hauteur mais là encore, je n'ai pas de religion. Je suis parti sur cette voie. Je vous dirai dans quelques jours si, derrière mes vitres, les abeilles ont bien adopté mes amorces et si elles "tirent" droit ou si elles vont en zigzag comme bon leur semble.

Comment avez-vous procédé ? Exactement comme dans le livre de l'abbé Warré ? Quels sont vos résultats, vos observations ?

A bientôt,
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#10 » dim. avr. 06, 2008 2:12 pm

Bonjour
les barrettes ont été faites par mon père menuisier à la retraite, il a utilisé une lame de 2.5 mm de large qui dépassait de 2mm de la table de découpe, les barrettes étaient plaquées sur un guide pour que la lame passe bien au milieu des barrettes, un ciseau à bois servait à pousser les barrettes, pour tenir les doigts loin de la lame ( faite de même).
J'ai vérifié ce que j'ai dit auparavant, la cir ne dépasse pas de 0.5 mm mais de 0.2-0.3 mm c'est encore moins.
Je suis comme vous ce qui m'a séduit dans la warré c'est sa simplicité (mais pas seulement), j'ai poussé la démarche jusqu'aux barrettes.
http://nsa01.casimages.com/img/2008/04/06/0804060251212861600.jpg

http://nsa01.casimages.com/img/2008/04/06/0804060249012861584.jpg
A+

Photos passées en lien. Merci de respecter la taille :wink:

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#11 » dim. avr. 06, 2008 2:14 pm

désolé pour la taille des photos

Paul N

Re: Amorçage des barrettes

Message#12 » dim. avr. 06, 2008 7:16 pm

Bonsoir à tous, Bonsoir Michel

Michel a écrit :Comment avez-vous procédé ? Exactement comme dans le livre de l'abbé Warré ?


Oui, je copie, j'utilise le porte-rayon rainuré, une pipette pour couler la cire
et un peigne à cire, peigne que j'ai très modestement nommé "Peigne à Cire N"
Image

J'ai installé quelques photos qui expliquent ces outils sur cette page
http://ruche.populaire.free.fr/amorces_cire/

Michel a écrit :Quels sont vos résultats, vos observations ?


Je n'ai pas d'abeilles, je débute. :cry:

Michel a écrit :je n'ai pas de religion


Idem, je ne descends ni Dave, ni Dadant.

Bien amicalement

Paul N

Avatar de l’utilisateur
rapiculteur
Anciens
Messages : 1304
Localisation : Yzeure

Message#13 » dim. avr. 06, 2008 7:24 pm

Alors là, je dis : "Met cire, Paul N !"

a+

Paul N

Message#14 » dim. avr. 06, 2008 7:30 pm

rapiculteur a écrit :Alors là, je dis : "Met cire, Paul N !"

a+


L'apiculture, C'est marrant !

Paul N
PS : j'ai honte

Avatar de l’utilisateur
philippe
Admin
Messages : 448
Localisation : Aveyron / France

Message#15 » dim. avr. 06, 2008 7:33 pm

Bonsoir
Bravo pour ce système. Ça a l'air trés bien.
Nous ne sommes pas sur un forum de plomberie mais cette petite astuce pourra éventuellement servir avec le "peigne à cire N"
En plantant une pomme de terre sur le tube en cuivre, c'est elle qui va accumuler toute la chaleur montante par le tube. C'est une astuce que l'on utilise lorsque l'on doit souder trop prés d'une autre soudure.
Je vais mettre ce bricolage sur ma liste des trucs à essayer. :-bravo
Philippe

Ce qui n'est point utile à l'essaim, n'est point utile à l'abeille. (Montesquieu)...

Retourner vers « Cadre et barrette »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.