Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Essaimage 2019

Naturel ou artificiel.
Techniques de création, de récupération ...
Jean-Yves24
Messages : 413
Localisation : Pau

Re: Essaimage 2019

Message#76 » lun. avr. 22, 2019 10:01 pm

14h00. En train de déplacer certains des 300 pieds de tomates qui ont poussé de manière sauvage dans la serre avant de passer le motoculteur.
Gros vacarme du côté de ma meilleure ruche. J'ai tué toutes les cellules royales il y a 2 jours. Et pourtant c'est parti ... sniff ...
Heureusement il ne part pas loin. Il va se mettre dans la forêt de petits bambous. A 5 m de haut, à cheval sur 3-4 cannes qui plient sous le poids. Pas simple à récupérer: en coupant une canne les autres ploient brutalement sous le poids additionnel et je n'ai pas envie qu'il tombe même si le drap est en place.
Au final, j'arrive à couper les 3 cannes principales en les tenant d'une seule main. Et tout le rentre gentiment dans la boite.
http://zupimages.net/viewer.php?id=19/17/jren.jpg
http://zupimages.net/viewer.php?id=19/17/05lv.jpg

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 311
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Essaimage 2019

Message#77 » mer. avr. 24, 2019 6:17 am

Bonsoir,

Mode "coup de gueule" : ON

Je ne comprends pas pourquoi on continu à supprimer les cellules royales ? Est-ce qu'on nous castre pour qu'on travaille plus ?
On critique les pesticides mais on ne fait pas mieux en empêchant nos propres ruches de se reproduire !!!

Mode "coup de gueule " : OFF

En laissant faire la nature on a de fortes chances que la ruche souche se refasse une santé et nous laisse quelques kg de miel.
Quant à l'essaim il a tout loisir de se construire pour l'an prochain puisqu'il est né dans les meilleurs conditions.

Je ne tue pas. Je ne divise pas. Je ne marque pas mes reines. Je ne traite pas. Je ne nourri pas (sauf au candi si la colonie a été trop gourmande en hiver, je ne suis pas idiot !). J'ai comme tout le monde des pertes (importantes : 60% en moyenne) chaque année. Toujours le même scénario : Belles colonies en automne mais elles ne tiennent pas la durée et se retrouvent en trop petit nombre en février et meurent malgré des réserves et une reprise de ponte.
Et pourtant, avec mes quelques survivantes au printemps j'ai chaque année 10 Kg de miel !

Je vous l'accorde, 5 ruches en fin de saison pour 10 Kg de miel c'est peu, pour en vivre, mais bien suffisant pour ma famille et mes amis. D'autant que ça ne me coute rien sinon un peu de temps.

J'ai tout comme nombre de vous réinventé la ruche Warré, avec des vitres, un plateau grillagé, un toit aéré, et que sais-je encore. Et tout ça pour les voir quand même mourir en hiver.
Aujourd'hui mes ruches sont l'image de celles de l'Abbé et je n'ai pas plus de pertes qu'avant. J'interviens au printemps pour nettoyer le plateau et agrandir par dessous. Et le reste du temps je leur fous la paix.

J'ai vu la plus belle de mes 2 ruches se préparer à sa reproduction mercredi. Plus personne ne travaillait. Jeudi vers 14h le petit est né. il s'est posé à 10m de la ruche. Je lui ai présenté son berceau, il y ai rentré sans hésitation. Je le regarde maintenant grandir tous les jours au trou de vol et c'est un véritable plaisir. Aura-t-il la force de passe l'hiver ? Me voisins paysans ont décidé de semer du blé à la place du maïs cette année : Elles seront peut-être plus résistantes cette hiver sans ce poison!

Un bel essaim est arrivé dans une de mes ruches accueilles (je n'aime pas le terme de piège car je ne les piège pas mais leur propose un abri !!). 2 heures après leur arrivée elles rentraient déjà du pollen.

4 ruches fin avril c'est une année plein de promesses...

Alain

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 3499
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Essaimage 2019

Message#78 » mer. avr. 24, 2019 6:57 am

+1.
Une ruche peut parfaitement essaimer et donner un peu de miel (18kg sur une en 2018 et plusieurs essaims) en plus de ses réserves pour l'hivernage.
C'est en prime une arme supplémentaire pour réguler le varroa.
Laisser faire, ça peut parfois faire mieux que d'incessantes interventions.
Autre exemple, une warré enruchée en 2016 n'a rien fait en 2017 ni 2018.
Elle a juste survécu et probablement refait une reine.
Ce printemps, elle est en train de remplir son deuxième demi-élément et le trafic est intense.
M'étonnerait pas qu'elle essaime. Tant mieux, j'ai cinq ruches à peupler.
Modifié en dernier par jln le mer. avr. 24, 2019 7:22 am, modifié 1 fois.

tautin25
Messages : 209
Localisation : Longevelle sur Doubs (25)
Contact :

Re: Essaimage 2019

Message#79 » mer. avr. 24, 2019 7:10 am

Alain74 a écrit :Je ne traite pas.

Tout a fait en phase avec toi pour tout le reste mais à mon humble avis et avec ma toute petite expérience, les pertes hivernales aussi importantes ont leur origine là :wink:
Les anciens confirmeront peut être mais le varroa est chez moi la source principale d'affaiblissement de mes colonies et comme dit Jln chacun fait...
Zéro perte cette année.
Claude

Pille Muguet
Messages : 638
Localisation : Franche-Comté

Re: Essaimage 2019

Message#80 » mer. avr. 24, 2019 8:41 am

Salut, je ne voudrais pas polluer le sujet "Essaimage" mais 60% de perte tous les ans, même sans traîter, c'est énorme. Le rucher est-il bien positionné, les ruches bien conçues ?
Ruches Voirnot divisibles

Jean-Yves24
Messages : 413
Localisation : Pau

Re: Essaimage 2019

Message#81 » jeu. avr. 25, 2019 8:45 pm

A Alain

Je supprime les cellules royales pour contrôler les essaimages. J'ai très peu de chances de récupérer l'essaim chez moi en raison de l'intense végétation de mon terrain (forêt, plusieurs forêts de bambous, 5000 m² de buissons et sous-bois ...). Donc un essaim qui part quand je ne suis pas là (et je ne suis pas retraité, je fais des horaires de dingue et suis souvent en mission à l'étranger) est quasiment perdu. J'ai quelques essaims que je n'ai jamais pu récupéré et qui sont morts petit à petit sur leur branche malgré les multiples pièges placés en divers endroits.
Bref j'élimine les CR et plus tard je scinde la ruche en 2 ou j'en fait 2-3 essaims artificiels.

Donc soit je laisse faire et je perds les essaims qui vont probablement aller mourir, soit je contrôle et je parviens à augmenter (ou maintenir) mon cheptel.

J'ai fait mon choix et il ne me semble pas déraisonnable.

Mais chacun fait comme ..... :)

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 311
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Essaimage 2019

Message#82 » ven. avr. 26, 2019 9:21 am

Bonjour Jean-Yves,

Bien évidemment que ton choix est déraisonnable puisque tu adaptes ta méthode d'élevage à ton environnement et tes disponibilités et non pas celui et celles des abeilles ...

Je ne fais pas mieux puisque je n'ai pas trouvé la ou les raisons de la forte mortalité chez moi mais persiste à élever des abeilles pour les voir mourir au printemps ...

Chacun d'entre nous a ses raisons plus ou moins bonnes. Mais au final le plus important n'est-il pas que nous contribuions tous à maintenir l’existence de cet insecte si nécessaire ?

Alain

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11538
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaimage 2019

Message#83 » ven. avr. 26, 2019 11:29 pm

Bonjour,

L'apiculteur est le seul capitaine à bord de son rucher et il fait comme bon lui semble, c'est clair.
En principe, on aime ses abeilles, pour leur miel, bien sûr, mais aussi pour elles et tout ce qui nous aide à les maintenir en vie mérite d'être étudié et, éventuellement, utilisé.

J'ai maintenant une bonne douzaine d'années d'apiculture. Pendant la première moitié, j'ai tout testé mais quand j'ai fini par comprendre que d'accueillir des essaims pour les laisser mourir n'était pas une bonne chose, j'ai fini par me ranger à l'idée que les beaux principes, c'est bien, en théorie, mais la réalité commande. Il faut s'adapter. Bien sûr que c'est rageant de devoir traiter mais si on ne le fait pas, on joue à la roulette russe avec nos colonies et le barillet est plus qu'à moitié plein et plus la ruche est belle et populeuse et plus le barillet est rempli. Alors sans coup de gueule, gentiment, je dis qu'on a tous les droits, sur notre rucher, mais ne pas traiter n'est pas la meilleure façon d'aimer ses abeilles. Après, on peut commencer par pratiquer la méthode héroïque, détruire le couvain de mâles tous les 20 jours puis faire des comptages de varroas. S'il en reste, on peut faire des traitements bio. Et enfin, pour ceux qui veulent un barillet complètement vide, on traite en "conventionnel", c'est à dire pas bio.

Pour ma part, je traite en bio et depuis, je n'ai que des pertes normales (reine morte en hiver, etc.).

Je n'ai pas de leçons à donner à qui que ce soit. Je me contente de dire ce qui fonctionne et chacun décide en son âme et conscience.

L'essentiel, me semble-t-il, c'est que nos abeilles aillent bien.

Et merci à tous ceux qui ont posté sur l'essaimage !

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Alain74
Messages : 311
Localisation : Haute-Savoie (74)

Re: Essaimage 2019

Message#84 » sam. avr. 27, 2019 9:14 am

Bonjour Michel,

Si je t'écoute, la principale raison de mes pertes serait dûe à ma négligence sur le traitement. Alors comment expliques-tu que mon voisin (si 20 km sont encore considérés comme voisin) api depuis plus de 30 ans et fervent adepte du traitement "conventionnel", a pourtant, ces deux dernières années systématiquement retrouvé ses 20 ruches mortes au sortir de l'hiver ? Il a dépensé une fortune l'an passé pour remonter son rucher et finit par les retrouver mortes au milieu de leurs lanières de traitement 'conventionnel'.

A te lire ("pour ceux qui veulent un barillet complètement vide, on traite en "conventionnel") le déclin des abeilles est du essentiellement à la négligence des apis qui ne traitent pas et pourrissent ainsi le monde ? (c'est juste parce que je trouve ta remarque un peu excessive que je m'amuse à la rendre encore plus)

Peux-tu aussi m'expliquer pourquoi, sur mes 2 ruches encore en vie ce printemps, l'une à 3 ans et l'autre 2 ? Le varroa serrait donc plus actif sur une jeune colonie alors que toutes les études avancent qu'une infection devient létale au bout de 2 ou 3 ans sans traitement ?

Ce n'est pas parce que je leur fous la paix et ne suis pas tous les 4 matins a farfouiller dedans que je n'en prends pas soins. J'ai surveillé l'évolution du varroa par des langes au début (impossible maintenant avec un plateau plein) et surveille au trou de vol et aux alentours la présence d'abeilles atrophiées maintenant (car j'ai remarqué qu'elles quittent la ruche et s'en éloignent à pied quand l'infection devient importante) et il est évidement que je prendrai une décision s'il y a péril. Je ne dis pas que le traitement n'est pas nécessaire mais qu'il doit être réfléchi. Et je n'ai pas eu de raison particulière de traiter ses dernières années.

J'aime mes abeilles et si je connaissais avec certitude la raison de leur mort je ne serais pas idiot au point de ne rien faire et les laisser mourir. Seulement voilà, mes nombreuses tentatives d'interventions et de traitements au-cours de mes 8 années d'api n'ont toutes abouti qu'au même constat. Je n'ai donc aucune certitude sinon que le varroa n'est pas la seule raison et le traitement systématique la solution.
J'envisage de déplacer mon rucher mais il me faut non seulement trouver un autre emplacement mais également du temps pour pouvoir m'en occuper car aujourd'hui elles sont à 10 m de mon lieu de travail ce qui est fort pratique.

Pour en revenir au fil de discussion, je ne sais pas si je les aide en ne les traitant pas aveuglément mais je suis convaincu de ne pas le faire si je décide à leur place quand et comment elles doivent essaimer. Et s'il y a un forum ou je peux exprimer cet avis c'est bien celui-ci. D'où mon coup de gueule.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Zery
Messages : 478
Localisation : Belgique / Liège

Re: Essaimage 2019

Message#85 » sam. avr. 27, 2019 3:00 pm

Je suis à 6 ans d'apiculture sans traitement commençant avec une ruche et je vais peut être passer à 20 colonies cette année.avec 0 pertes l'hiver passé. On peut voir aussi un essaim comme la "purge" d'une ruche. Contrairement à ce qu'on lit ou des essaims sortirait à profusion dé peuplant complètement les ruches. Les essaims ne font que quelques kilos abeilles comprises, s'ils sont perdus,ils s'installent comme ils peuvent et sont pillés au moins d août. Les choses se compliquent lorsque l'essaim perdu s'installe dans une cavité plus adaptées que les ruches proches ne subissant pas de prélèvement en miel ils devient plus fort. Et peut piller les colonies de l'apiculteur. Le plus gros prédateur de l'abeille est l'abeille elle même.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11538
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaimage 2019

Message#86 » sam. avr. 27, 2019 6:24 pm

Bonjour.

[quote="Alain74"]...Si je t'écoute, la principale raison de mes pertes serait dûe à ma négligence sur le traitement. Alors comment expliques-tu que mon voisin (si 20 km sont encore considérés comme voisin) api depuis plus de 30 ans et fervent adepte du traitement "conventionnel", a pourtant, ces deux dernières années systématiquement retrouvé ses 20 ruches mortes au sortir de l'hiver ? [quote]

Je n'ai pas parlé de négligence parce que je ne le pense pas. Je pense que tes pertes, comme les miennes, voici quelques années, sont dues à ton choix de ne pas traiter.
Ta question concernant to voisin savoyard est pertinente et je crois avoir une piste pour y répondre. Je vais l'exprimer entre guillemets et au conditionnel mais il semblerait qu'en Savoie, en particulier, soit apparue une souche de varroa résistante à l'amitraz, la molécule du traitement le plus utilisé dans notre pays. Conseille-lui de changer de traitement et ça devrait s'arranger.

À+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
cool-tech
Messages : 390
Localisation : 44 Nord/ BZH

Re: Essaimage 2019

Message#87 » dim. avr. 28, 2019 12:18 am

oui les maladies....

Mais chez le moi le colza fait des ravages ! ( je suis persuadé car une ruche flinguée apres le colza)
et le F.A quand je pars en vacances !

Avatar de l’utilisateur
Mike86
Messages : 144
Localisation : Châtellerault (86) Vienne
Contact :

Re: Essaimage 2019

Message#88 » dim. avr. 28, 2019 1:30 am

Comment le colza Cool-tech?
Parce que ça aurait été traité; résultat empoisonnement?
Mike

Merci de vos commentaires, vos réponses et votre "input" ... j'en ai besoin! :D

Avatar de l’utilisateur
cool-tech
Messages : 390
Localisation : 44 Nord/ BZH

Re: Essaimage 2019

Message#89 » dim. avr. 28, 2019 5:30 pm

oui !

je ne remettrai jamais de ruche a moins de 4km d'un champs de colza !

pas d'avis ?
certain se trouve bien du colza traité ?

Avatar de l’utilisateur
Fred
Messages : 539
Localisation : Région toulousaine

Re: Essaimage 2019

Message#90 » dim. avr. 28, 2019 9:45 pm

Deuxième essaim de l'année, posé dans un petit noisetier à 1.50m de hauteur. Facile! Technique du drap, on leur laisse le termps de rentrer et on revient à la nuit tombée pour fermer et repartir avec tout le monde à l'intérieur!

Image

Retourner vers « L'essaim »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.