Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Essaim abeille noire

Naturel ou artificiel.
Techniques de création, de récupération ...
jerome31
Messages : 2
Localisation : Muret

Essaim abeille noire

Message#1 » lun. janv. 29, 2018 7:08 pm

Bonjour,

Je souhaite démarrer des ruches Warré cette saison mais difficile de trouver des essaims.
Quelqu'un en aurait pour le printemps (au format Warré ou en essaim nu) ? je recherche des abeilles noires dans la région Occitanie.
Sinon, je repose tous mes espoirs sur la cueillette.

Merci.

DanielleH
Messages : 52
Localisation : La Ferrière sur Risle (Normandie)

Re: Essaim abeille noire

Message#2 » dim. févr. 25, 2018 2:32 pm

Bonjour Jérôme,

je suis dans le même cas que toi, mon seul essaim (abeilles noires, ou presque...) que j'avais récupéré d'un essaimage étant mort cet hiver.

Je me prépare à attraper des essaims sauvages (j'en ai repéré 2 ou 3, mais difficiles d'accès) et d'autres qui seront signalés par des particuliers, en transit dans leur jardin.

Cependant, j'ai eu une discussion ce matin avec un apiculteur professionnel qui me dissuade de cueillir des essaims du tout venant : races probablement hybrides qui vont peu produire ou ne pas réagir au bon moment dans la saison, avec risque de parasites, etc...
Il me conseille d'acheter plutôt des essaims élevés, d'abeilles pur race noire.
...Mais c'est super cher et pas forcément garanti (mauvaises expériences de 2 de mes amis dont les essaims sont aussi morts cet hiver).
Et puis lorsque la reine pur race sortira chercher du mâle, rien ne garanti qu'il sera lui aussi de race noire...

Donc je pose la questions à vous messieurs et mesdames plus expérimentés : comment avez-vous monté votre cheptel ?
Quels ont été vos résultats en mortalité et rendements, avec des essaims attrapés au passage ?

ed.chimar
Anciens
Messages : 2062
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Essaim abeille noire

Message#3 » dim. févr. 25, 2018 7:19 pm

DanielleH a écrit :...Mais c'est super cher et pas forcément garanti (mauvaises expériences de 2 de mes amis dont les essaims sont aussi morts cet hiver).

C'est combien super cher?
Je ne pense pas que les essaims soient mort de la faute du producteur des essaims, le passage par le rucher école évite bien des drames, surtout si le rucher école aide à la fourniture de l'essaim
Archimed

Yoann
Messages : 137
Localisation : Pesmes, Haute-Saône, 70

Re: Essaim abeille noire

Message#4 » dim. févr. 25, 2018 7:39 pm

Bonjour,

Questions en vrac suite à ça :
un apiculteur professionnel qui me dissuade de cueillir des essaims du tout venant : races probablement hybrides qui vont peu produire ou ne pas réagir au bon moment dans la saison, avec risque de parasites, etc...

Quelqu'un pourrait me donner son avis sur cet... avis, svp ? Car je pense commencer avec de l'essaim capturé ou cueilli.

Le fait qu'il puisse s'agir d'abeilles "de gouttière" est-il vraiment un problème? C'est pas plutôt que l'api qui a dit ça travaille avec une race "pure" et n'a pas envie de risquer une hybridation ?
Les parasites (je suppose qu'il s'agit principalement du varroa), il y en a en phorétique de toute façon, du coup ça change quoi ?
Il pourrait même y en avoir moins massivement du fait de la rupture de ponte il me semble ?

Le fait que l'essaim puisse ne pas produire autant qu'un de race "pure", ne pourrait-il pas provenir surtout du fait qu'il peut y avoir une vieille reine ?
Selon la date de capture, il est toujours possible de procéder à un remèrage ou d'y mettre une reine d'élevage... Au pire l'année suivante sinon, si la colonie passe l'hiver.

DanielleH
Messages : 52
Localisation : La Ferrière sur Risle (Normandie)

Re: Essaim abeille noire

Message#5 » dim. févr. 25, 2018 8:44 pm

Super cher, c'est entre 120 et 150 € ... ça douille

D'après ce que j'ai compris, les hybrides peuvent avoir des rythmes de ponte non appropriés au climat du nord du la Loire. Démarrer trop tôt la ponte avant la fin des gelées ou cesser les pontes des abeilles d'hiver trop tôt à l'automne, ce qui réduit la grappe d'abeilles qui hiberneront.

Yoann
Messages : 137
Localisation : Pesmes, Haute-Saône, 70

Re: Essaim abeille noire

Message#6 » dim. févr. 25, 2018 8:53 pm

Étonnant,
J'avais entendu qu'on faisait surtout ce reproche à la Buck, problèmes de gestion des réserves et de ponte. Mais vu le nombre de personnes, particulièrement de pros, qui fonctionnent avec des Buck, le problème ne doit pas être si grave que ça (mais je ne fais que redire des choses entendues, en réalité je suis en recherche d'infos).
Après, peut-être que d'autre sous-espèces sont moins "calées" sur les réserves et la ponte, je ne suis pas assez au point sur ces races, je le reconnais.

Et la locale, normalement, est adaptée à son climat. Du coup j'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser.

Et "en même temps" (TM ?), j'ai envie de dire, à cheval donné on ne regarde pas les dents, si ça permet de faire économiser au moins 130 € (je ne pourrais pas les sortir en sus du matériel par exemple), si elles font le taf et qu'elles se portent bien, pas de souci. Et si il ne survit pas, bien que ça soit triste, du point de vue du porte-monnaie, la perte est réduite.

Mais je suis preneur de toute info qui infirme ou confirme ce que je dis, ou les dires de cet api.

a+!

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10568
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Essaim abeille noire

Message#7 » dim. févr. 25, 2018 9:49 pm

Bonsoir,

Il en est, en apiculture comme pour tout ; rien n'est tout à fait noir ni tout à fait blanc.

Il faut d'abord se demander ce que l'on vise. Si on vise un cheptel important dans l'optique de vendre du miel, il faut investir, multiplier et ça ne s'improvise pas.

Si, comme c'est généralement le cas, on vise un petit cheptel pour assurer l'auto-suffisance en miel de la petite famille, alors tout dépend du budget.

Je vais tout d'abord essayer de remettre les choses à leur place. 120 à 150 € pour un bon essaim, ce n'est vraiment pas cher même si c'est le prix qui se pratique. Tant mieux pour ceux qui achètent mais ce n'est pas cher du tout. Dans le meilleur des cas, cet essaim produira, dès la première année, son propre prix en miel voire plus et n'en parlons pas, les années suivantes donc, en deux ans, maximum, il est amorti si on le soigne correctement, bien sûr.

Ceci dit, mis à part les deux ruches que mon père m'a données et une ruche que j'ai achetée au papi qui m'a enseigné ce que mon père n'avait pas eu le temps de faire, je n'ai fait que des divisions et des captures d'essaims. Selon les années, c'est allé d'un essaim capturé à près de vingt.

Et heureusement parce que vu toutes les cagades que j'ai faites avant de passer du statut de débutant à débutant confirmé, il valait mieux que je sache capturer les essaims.

Mais pour en arriver là, il ne suffit pas de s'inscrire sur Gudule. Il faut en parler toute l'année à ses copains, laisser son numéro dans les mairies du coin, éventuellement connaître un pompier sympa, enfin, il faut se bouger.

Et ça ne suffit toujours pas car la plupart des essaims capturés ont de vieilles reines alors il faut surveiller leur ponte et ne pas hésiter à les mettre à la retraite si elles sont faiblardes. Enfin, c'est du boulot. L'achat d'un essaim de bonne réputation, ça peut être une solution plus rentable si on manque de temps.

Pas simple mais tellement intéressant !

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

ed.chimar
Anciens
Messages : 2062
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Essaim abeille noire

Message#8 » lun. févr. 26, 2018 7:45 am

Michel a écrit :Je vais tout d'abord essayer de remettre les choses à leur place. 120 à 150 € pour un bon essaim, ce n'est vraiment pas cher même si c'est le prix qui se pratique. Tant mieux pour ceux qui achètent mais ce n'est pas cher du tout. Dans le meilleur des cas, cet essaim produira, dès la première année, son propre prix en miel voire plus et n'en parlons pas, les années suivantes donc, en deux ans, maximum, il est amorti si on le soigne correctement, bien sûr.

Si la reine est de l'année, le prix est correct. Ne pas oublier que produire un essaim, c'est un travail qui se fait au détriment de la production de miel de la ruche donneuse.
Archimed

ed.chimar
Anciens
Messages : 2062
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Essaim abeille noire

Message#9 » lun. févr. 26, 2018 8:08 am

Yoann a écrit :Étonnant,
J'avais entendu qu'on faisait surtout ce reproche à la Buck, problèmes de gestion des réserves et de ponte. Mais vu le nombre de personnes, particulièrement de pros, qui fonctionnent avec des Buck, le problème ne doit pas être si grave que ça (mais je ne fais que redire des choses entendues, en réalité je suis en recherche d'infos).

Le problème n'est pas grave pour les marchands de sirop, 15000 tonnes de miel produites, 20000 tonnes de sirop vendues.
Avec des noires ou des locales, le nourrissement n'est pas souvent nécessaire, ça l'est pour produire des essaims, pas pour hiverner

Yoann a écrit :Le fait qu'il puisse s'agir d'abeilles "de gouttière" est-il vraiment un problème ?

Non, c'est comme ça que la majorité des api ont commencé, ensuite on sélectionne pour limiter les voyageuses qui ne produisent pas de miel.

Yoann a écrit :C'est pas plutôt que l'api qui a dit ça travaille avec une race "pure" et n'a pas envie de risquer une hybridation ?

Je le comprends, c'est un travail énorme que de sélectionner et en un an tout peut être détruit par le voisinage. Il faut savoir que l'importation d'abeilles étrangères est en passe de détruire l'abeille noire. On le fait soit pour son rendement soit pour sa douceur, mais ça veut dire importation en continu car les hybrides issus de ces colonies peuvent être agressifs. Alors que de la noire ou de la locale est sympa à s'occuper et même si son rendement est plus faible, les frais d'entretien le sont aussi puisqu'il n'y a pas à la gaver de sirop.
Archimed

Yoann
Messages : 137
Localisation : Pesmes, Haute-Saône, 70

Re: Essaim abeille noire

Message#10 » lun. févr. 26, 2018 9:46 am

Bonjour,

Je le comprends, c'est un travail énorme que de sélectionner et en un an tout peut être détruit par le voisinage

Je le comprends, évidemment, ce que je voulais dire, c'est que si c'est le cas, autant le dire et comme ça l'interlocuteur, surtout en tant qu'amateur, est informé.
C'est comme mettre un taureau limousin dans un pré de génisses charolaises, l'éleveur ne va pas être content ;)

Cela dit, c'est vrai que même si un grand nombre de pros travaillent avec de la Buck, si j'ai l'occasion de cueillir ou piéger un essaim, et surtout si c'est de la noire (par chance), je ne me priverai pas.

Par contre je me tâte à appeler les apis pro ou amateurs autour de chez moi si je récupère un essaim, savoir si il est à quelqu'un et si ils veulent le récupérer. C'est une pratique courante, ou bien c'est "on trouve on garde" ? Il me semble que légalement, c'est qui trouve garde, et qu'il y a même un genre de droit de suivi, comme pour la chasse. Mais je n'ai pas envie de faire du tort à quelqu'un non plus.

Je n'ai pas dit non plus que l'achat d'une ruchette à 130-150 € était trop cher, je comprends bien la problématique du pas de récolte (ou beaucoup moins), traitements, nourrissage, prix de la ruchette, etc, qui coûte de l'argent au producteur, mais également du temps, et pas seulement au rucher.

Je disais juste que la ou les premières années, ce prix (x 3 ou 4 si on veut bien débuter apparemment), en plus du matériel, peut vite être rédhibitoire pour un budget un peu serré. C'est mon cas cette année, mais l'an prochain ou les années à venir, vu que j'aurai le matériel, ça ne sera pas la même chose.

Petite question, est-ce facile de différencier de l'Apis mellifera Ligustica de la Buck ? Sur les images que j'ai vues, elles se ressemblent beaucoup pour moi. Mais la Ligustica n'est peut-être pas très courante ?

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2578
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Essaim abeille noire

Message#11 » lun. févr. 26, 2018 10:20 am

Bonjour Yoann,
si ça peut t'aider dans ta réflexion, j'ai débuté au printemps 2014 avec deux essaims offerts, sortis des ruches d'un api rencontré par hasard, qui n'a jamais acheté d'abeilles et qui était visiblement content de pouvoir loger ses essaims en vadrouille car il n'avait plus de "caisse".
Depuis, appelé régulièrement par des particuliers, j'ai cueilli je ne sais plus combien d'essaims pour en arriver aujourd'hui à 15 ruches.
Jusqu'ici, je n'ai guère fait le difficile mais je vais m'y mettre un peu cette année car parmi toutes ces colonies de gouttières, j'en ai clairement repéré deux qui vont vraiment bien. Ce sont d'ailleurs deux essaims cueillis en 2015 dont les ruches sont encore en vie malgré deux empoisonnements par pesticide.
Je vais donc tenter d'en propager les qualités à mes autres ruches en essayant d'élever quelques reines issues de leur couvain.
Sans garantie car on ne peut pas empêcher les reines vierges de coucher avec Pierre ou Paul mais je verrai bien.
Comme quoi on peut peupler des ruches sans acheter d'abeille.
Pour être appelé, tu te fais connaître comme cueilleur d'essaims autour de toi et sur quelques sites dédiés et tu te prépares méticuleusement à faire face...

Yoann
Messages : 137
Localisation : Pesmes, Haute-Saône, 70

Re: Essaim abeille noire

Message#12 » lun. févr. 26, 2018 11:02 am

Merci Jln pour le retour.

Effectivement pour la cueillette je suis en attente de référencement sur gudul et l'essaim d'abeille. Et j'ai commencé à faire le tour des mairies vers chez moi, pompiers pas eu le temps encore.
Et effectivement mes connaissances sont aussi au courant que je recherche des abeilles. Donc je croise les doigts. J'ai fini mes caissons, me manque plus que les cadres et le matériel de rucher, début de mois de Mars.

Donc je croise les doigts pour apercevoir ou recevoir un coup de téléphone, mais a priori j'ai encore au moins un mois avant que ça commence à bouger chez les zab.
Par contre je vais sûrement poser une ou deux caisses au fond de mon jardin bientôt, histoire de pas louper le coche ;)
D'ailleurs à ce propos, j'ai de vieilles caisses (désinfectées), qui sentent bon la ruche, mais aucun cadre bâti, ça vaut le coup d'y mettre de l'attire-essaim ou autre chose ? J'ai conservé une boule de propolis, au cas où, même si mes caissons sentent encore bon.

PS : pardon Jerome31, je squatte un peu ton message initial, j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur.

Avatar de l’utilisateur
FG68
Messages : 686
Localisation : Alsace (proche Colmar)

Re: Essaim abeille noire

Message#13 » lun. févr. 26, 2018 11:36 am

Personnellement, je suis bien plus satisfait des essaims récupérés que de ceux achetés auprès de pro. Dans mon coin, des essaims provenant de colonies naturelles, cela n'existe pas. Ils viennent donc des ruchers du coin, probablement que les apis étaient contents des souches en question, et bien moi aussi.
La meilleure colonie est celle que m'a offert un membre du site suite à une formation commune chez notre "grand maître" local :wink:
Ma présentation : viewtopic.php?f=141&t=7115 :D
Modifications de la Kenyane viewtopic.php?f=181&t=8442

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1026
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Essaim abeille noire

Message#14 » lun. févr. 26, 2018 3:23 pm

Quand on débute, il ne faut pas faire le difficile.
Il y a des essaims qui sont bien et d'autres moins. Mais le plus important c'est qu'on apprend et ceci quelque soit la souche.
Pour ma part, les plus beaux essaims ce sont ceux que je piège. Ils ne sont pas forcément gros au début, mais très dynamiques.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

bip.bip
Messages : 19
Localisation : Damgan

Re: Essaim abeille noire

Message#15 » lun. févr. 26, 2018 3:24 pm

Moi je vais essayer de prendre le temps de m'inscrire comme cuilleur d'essaim.
Et je regarde en même temps pour en acheter un mais où ?
Si vous avez des adresse de gens sérieux, je suis preneur.

Retourner vers « L'essaim »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.