Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Essaim nu ou ruche peuplée ?

Naturel ou artificiel.
Techniques de création, de récupération ...
Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1465
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Essaim nu ou ruche peuplée ?

Message#16 » jeu. juil. 20, 2017 12:40 pm

ed.chimar a écrit :
Supradine a écrit :Les essaims achetés sont généralement (et suivant l'apiculteur) des essaims boostés au sucre, elles ont donc l'habitude d'être nourries, donc elles sortent nettement moins que les autres et se retrouvent l'hiver sans aucune provision, donc l'apiculteur nourrit de peur de perde sa ruche et au printemps/été l'apiculteur n'a pas de miel et doit à nouveau nourrir, c'est une boucle sans fin.
Comment peut-on écrire ça ? :mdr

C'est pourtant ce que l'on constate souvent et comme le dit Michel, ça dépend de l'apiculteur vendeur. Si, des essaims qui n'ont connu QUE le sucre c'est très souvent de la m....
Impatience de vendre et de se mettre de l'argent en poche :mrgreen:
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 898
Localisation : morbihan

Re: Essaim nu ou ruche peuplée ?

Message#17 » jeu. juil. 20, 2017 2:24 pm

ed.chimar a écrit :
xebeche a écrit :j'ai acheté plusieurs fois des essaims sur cadres et j'ai toujours été déçu (je n'en fais pas une généralité, mais c'est mon expérience perso). Elles ont eu du mal à sortir des cadres et à construire dans les éléments du dessous (j'aurais sûrement pu faire des trucs pour les aider à descendre, mais à l'époque, je ne savais pas). Du coup, elles sont rentrées dans l'hiver avec peu de réserves, malgré une saison propice. A chaque fois, elles sont mortes de faim.

Connaissais-tu l'age de la reine livrée ?
Pour ma part je préfère agrandir par le haut (avec cadres), elle bâtissent plus facilement et donc stockent plus. C'est quand même rare de perdre une warré en hivernage, nous as-tu tout dit ?
Il est facile d'hiverner une Warré sur un seul élément, ça se fait régulièrement

À chaque fois, j'ai acheté chez des professionnels : c'étaient des reines hivernées ou des reines de l'année

Je n'incrimine pas l'essaim sur cadres dans l’échec de l'hivernage. Il est entièrement de ma faute. J'ai fait plein d'âneries. Notamment de croire qu'il y avait assez de réserves alors qu'il n'y en avait pas. Et plein d'autres. J'ai été trop concis dans mon histoire.

Mais je précise mon propos sur la différence entre l'achat d'éléments bâtis ou de paquets d'abeilles :
- la première fois : les essaims nus enruchés dans des conditions déplorables début mai et un élément sur cadres installé mi-mai ; résultat : les premières finissent la saison sur 3 ou 4 éléments et la 3e sur 1 élément.
- la seconde expérience : 2 éléments sur cadres bien remplis installés début juillet à mi-miellée de châtaigner... finissent la saison sur leur élément.
- 3e expérience cette année : 2 paquets d'abeilles reçus début mai. Malgré une belle dérive de l'une vers l'autre (90% au bas mot), corrigée par une inversion fin juin : la plus faible attaque le 2e élément et la plus forte attaque le 3e (et, PS : l'essaim piégé début juillet, attaque le 2e élément).

Dans aucun de mes 3 achats d'élément bâtis, les abeilles n'ont réussi à sortir des cadres et se sont donc bloquées alors que les conditions étaient favorables

Mais à lire certains commentaires, je vois que la solution serait de se faire livrer des éléments bâtis très tôt dans la saison, quitte à payer plus cher.

Et je me rends compte qu'il aurait été utile d'avoir sous la main un vieux cadre bâti pour mettre dessous, ça les aurait incitées à descendre
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

julirosien
Anciens
Messages : 2228
Localisation : cévennes gardoises

Re: Essaim nu ou ruche peuplée ?

Message#18 » jeu. juil. 20, 2017 3:39 pm

Salut du Sud !
Une solution facile et plus économique, consiste à récupérer un essaim naturel, laisser la reine pondre un ou deux mois, commander une reine sélectionnée chez un éleveur sérieux, tuer la vieille reine et introduire la nouvelle majesté !
Coût total 25 €.
Pourquoi faire compliqué :mrgreen:
Daniel d'en bas

ed.chimar
Anciens
Messages : 2081
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Essaim nu ou ruche peuplée ?

Message#19 » jeu. juil. 20, 2017 6:49 pm

xebeche a écrit :... Mais je précise mon propos sur la différence entre l'achat d’éléments bâtis ou de paquets d'abeilles :

C'est certain qu'il n'y a pas photo : les essaims nus sont toujours plus dynamiques, cependant quand il s'agit de multiplier son cheptel, peu choisissent cette méthode car la division est quand même plus simple à réaliser.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
benib
Messages : 63
Localisation : Clairvaux les lacs (39)

Re: Essaim nu ou ruche peuplée ?

Message#20 » mar. janv. 16, 2018 10:56 am

Bonjour,

Ca fait très longtemps que je n'ai pas posté sur le forum, désolé pour ce silence... ce sujet me parle particulièrement car je voudrais relancer mes ruches cette année.

De l'eau a coulé sous les ponts depuis mes derniers messages, j'ai déménagé dans le Jura (du coup je viens de mettre à jour mon profil) et j'ai perdu mes deux ruches un peu bêtement : j'aurais dû aller leur donner un petit coup de pouce (sirop) lors des printemps pluvieux, je ne l'ai pas fait et elles sont mortes sur les réserves de l'hiver.

Depuis j'ai essayé de piéger des essaims dans mes ruches, mais j'ai fait chou blanc.
J'ai aussi cueilli un essaim chez un voisin en 2016, mais il était tout maigrichon et il ne pouvait pas passer l'hiver (et je n'avais plus d'autre colonie avec laquelle le réunir).

Pour en revenir à ce sujet, mes deux essaims sur cadres warré (achetés en 2012 au syndicat apicole dauphinois), étaient vraiment très bien, ils m'ont fait du miel l'année suivante (je ne leur ai pris qu'un petit kilo la première année, histoire de goûter...) et je les trouvais assez dynamique dès le début. S'ils sont morts aujourd'hui, je l'attribue plutôt à des erreurs de ma part qu'à un problème de qualité au départ.

Mais pour cette année, en voyant votre discussion je me dis que l'option d'acheter un essaim nu est sûrement la bonne, surtout que d'après ce que j'ai compris, la coopérative locale (pas de syndicat chez moi) propose surtout du dadant (je les ai contactés pour confirmation).
Par ailleurs, je suis très versé dans la permaculture depuis quelques temps, et cueillir des essaims naturels correspond bien à cette philosophie, mais c'est un peu plus aléatoire.

D'ailleurs j'ai fait le design permacole de mon lieu, et je veux tester la ruche dans l'enclos des poules.

Amitiés warréistes et permacoles (ça se rejoint je crois) !
B
Prendre soin de l'homme, prendre soin de la terre, partager les ressources. (éthique de la permaculture)

Retourner vers « L'essaim »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.