Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Abeilles maniaques de la propreté ?

Naturel ou artificiel.
Techniques de création, de récupération ...
Avatar de l’utilisateur
Alekil
Messages : 416
Localisation : Haut Beaujolais
Contact :

Re: Abeilles maniaques de la propreté ?

Message#16 » ven. juin 22, 2018 5:56 pm

Bien que le sujet initial date de 3 ans :mrgreen: l'idée est intéressante... sauf que je ne suis pas totalement d'accord avec ça:

Normalement les abeilles s´adonnent à la tâche du nettoyage lorsqu´elles ont accompli leur mission nourricière et qu´elles estiment avoir suffisamment de réserves pour passer l´hiver.


Pour autant que je sache, les abeilles qui s'occupent du nettoyage (jeunes ouvrières) ne sont pas censé être les mêmes que celles qui butinent (vieilles ouvrières).

Certains scientifiques pensent que le fait de mettre et remettre des hausses les obligent a dévier leurs efforts vers la récolte et à négliger leur travail de nettoyage. D´ou la perte, génétiquement parlant des gènes "du nettoyage". (pensée en version simplifiée mais logique)

De là, à constater que de les obliger à remplir et remplir des hausses à une influence sur le temps passer à s´épouiller et se toiletter, à raboter la planche de vol et à nettoyer les cires et hop... il n´y a qu´un pas mental à faire pour supposer que cela a une influence sur la présence plus ou moins importante du varroa dans la ruche...


Techniquement, on ne peut pas "obliger" les abeilles à remplir des hausses: soit ça mielle et elles ont de la place donc elle stockent, soit ça mielle et on ne leur donne pas de place et elles essaiment, soit ça ne mielle pas et elles ne remplissent rien du tout...

ruche-terrecuite
Messages : 131

Re: Abeilles maniaques de la propreté ?

Message#17 » ven. juin 22, 2018 6:24 pm

Alekil a écrit :Bien que le sujet initial date de 3 ans :mrgreen: l'idée est intéressante... sauf que je ne suis pas totalement d'accord avec ça:

Normalement les abeilles s´adonnent à la tâche du nettoyage lorsqu´elles ont accompli leur mission nourricière et qu´elles estiment avoir suffisamment de réserves pour passer l´hiver.


Pour autant que je sache, les abeilles qui s'occupent du nettoyage (jeunes ouvrières) ne sont pas censé être les mêmes que celles qui butinent (vieilles ouvrières).

Les abeilles ont la particularité d´agir en fonction de la génétique... mais leurs réponses aux stimuli extérieurs ont aussi une composante comportementale (The spirit of the Hive de A. Robert Page 2017) et ce n´est pas seulement comme l´avait déjà enoncé Aristote une question d´âge.

Certains scientifiques pensent que le fait de mettre et remettre des hausses les obligent a dévier leurs efforts vers la récolte et à négliger leur travail de nettoyage. D´ou la perte, génétiquement parlant des gènes "du nettoyage". (pensée en version simplifiée mais logique)

De là, à constater que de les obliger à remplir et remplir des hausses à une influence sur le temps passer à s´épouiller et se toiletter, à raboter la planche de vol et à nettoyer les cires et hop... il n´y a qu´un pas mental à faire pour supposer que cela a une influence sur la présence plus ou moins importante du varroa dans la ruche...


Techniquement, on ne peut pas "obliger" les abeilles à remplir des hausses: soit ça mielle et elles ont de la place donc elle stockent, soit ça mielle et on ne leur donne pas de place et elles essaiment, soit ça ne mielle pas et elles ne remplissent rien du tout...


tant que l´on fourni de l´espace aux abeilles pour "remplir", la reine pond et les abeilles doivent subvenir aux besoin d´un couvain plus abondant et à l´expectative d´une grappe hivernale plus fournie. Donc à mon avis plus on met de hausse... plus on "oblige" les abeilles à continuer leur butinage (bon ce n´est pas seulement mon avis mais la conclusion de recherches scientifiques).

D´un autre côté il n´est pas erroné de penser que les abeilles ont des limites... inférieures et supérieures en ce qui concerne leur réserves. Indépendamment de s´il mielle ou ne mielle pas. Selon l´espèce et la taille de l´essaim. La nature ne prévoit pas de gaspillage. Si les réserves sont là et que l´espace bloque... dépendant de la période... la reine freine sa ponte et les abeilles se dédient au nettoyage... ou la saison n´est pas trop avancée et la ruche essaime...ce qui n´est pas non plus une catastrophe dans des conditions de "logement" adéquates... s´il ne mielle pas le problème est résolu... :( de toutes toutes

Retourner vers « L'essaim »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.