Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

considérations sur les pièges à essaim

Naturel ou artificiel.
Techniques de création, de récupération ...
Pille Muguet
Messages : 557
Localisation : Franche-Comté

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#166 » mar. juin 09, 2015 6:16 pm

barbichou a écrit :Merci pour les infos. J'ai testé pas mal d'emplacements cette année mais je n'ai toujours rien pris, je n'ai pas constaté de visites. ça m'inquiète un peu parce que si j'ai un coup dur comme toi, je n'ai aucune possibilité de me relancer.

Tu pièges avec quoi ?

julirosien a écrit :Chez nous, un essaim se pose a l'ombre ! Dès que le soleil tourne et le touche, il s'en va. J'en ai perdu pas mal avec ce genre de comportement.

Ah oui mais là on ne parle pas de la même chose :
- tu parles de l'emplacement temporaire où l'essaim va se poser en attendant de trouver un abri,
- je parle de l'emplacement de l'abri définitif (ou du moins censé l'être en ce qui concerne les pièges).
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4312
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#167 » mar. juin 09, 2015 6:27 pm

Pille Muguet a écrit :Tu pièges avec quoi ?


Salut,

Vieilles ruches et vieilles cires, rien d'innovant. Mais je ne vois pas passer d'essaim ici, j'en chope un tous les 3 ou 4 ans ! Niveau appel : 0, je pense trop de concurrence avec ceux du bon coin qui paie pour les récup d'essaim.
Il faudrait aller piéger en plaine !

@+ ;)

Pille Muguet
Messages : 557
Localisation : Franche-Comté

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#168 » mar. juin 09, 2015 6:33 pm

Ah bah ici, je pense qu'on a bien sélectionné d'excellentes lignées essaimeuses ! :mrgreen: Un travail de plusieurs générations d'apiculteurs avertis !
Chaque printemps c'est un peu la folie ..

Ceci dit, je t'avoue que je serais moins à l'aise pour trouver de bons emplacements en plaine ; en montagne (ou en vallée), ça me semble plus facile.
Ruches Voirnot divisibles

julirosien
Anciens
Messages : 2314
Localisation : cévennes gardoises

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#169 » mar. juin 09, 2015 6:43 pm

@Pille muguet!
Au sujet des emplacements des pièges, chez nous, toujours a l'ombre et entrée côté Nord.
Il est vrai que l'essaim nu se pose a l'ombre... ( ne pas confondre avec les seins nus... :mrgreen: car ceux-là sont toujours au soleil... :mdr
Daniel d'en bas coquin...
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4312
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#170 » mar. juin 09, 2015 8:14 pm

Pille Muguet a écrit :Ceci dit, je t'avoue que je serais moins à l'aise pour trouver de bons emplacements en plaine ; en montagne (ou en vallée), ça me semble plus facile.


Salut,

là tu m'intéresses, tu les sélectionnes comment ?

@+ ;)

Zery
Messages : 275
Localisation : Belgique / Liège

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#171 » mar. juin 09, 2015 8:22 pm

Ça m'a frappé en voyant les essaim chez un api, il m'appelle et me montre un essaim posé sur un piquet en béton alors qu'il était entouré de végétation.
Je parierais qu'il est possible de déterminer avec une grande précision l'endroit où un essaim peut se poser rien qu'en fonction de la température.
Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'insectes même si leur stratégie d'hivernage est remarquable.

Pour les essaims posés provisoirement, dans le sud ils fuiraient apparemment la chaleur, au nord ils les rechercheraient.
Ce qui me fait penser que les essaims recherchent la température idéale qui serait proche des 20/22°C
au moment de la pose de l'essaim,
car un essaim cueilli tard le soir ou tôt le lendemain matin fausserait la donne.

D'autres critères entrent en compte comme la période de l'année, stimulation de printemps ou pas, etc...
mais j'ai aussi remarqué ceci :
- un rucher surpeuplé fait fuir les essaims,
- un rucher dépeuplé les attire (d'un autre coté c'est une concentration de ruches-pièges :lol: ) mais ce qui est intéressant c'est le trajet, pas par 36 chemins, la ligne droite directe (lorsque c'est possible).
Ce qui me parait être d'une logique déconcertante venant d'insectes. :pacompri
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 913
Localisation : Essonne Corbeil

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#172 » mar. juin 09, 2015 8:31 pm

S'il n'y a pas d'essaimage, il n'y a pas de raison qu'il y ait des essaims à piéger.
Il n'y a pas que l'emplacement qui est important.
Barbichou, les colonies sauvages ont peut-être plus de mal à survivre par chez toi ?
Mes pièges sont très simples : des ruches avec des constructions de cire, plus ou moins vieilles, sur 2 parpaings au milieu de mes ruchers, orientées un peu n'importe comment.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Sébastien 09
Messages : 229
Localisation : couserans

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#173 » mar. juin 09, 2015 11:44 pm

Moi aussi j'ai attrapé des essaims dans plusieurs situations et dans des ruches différentes.

Cette année un dans une dad 5 cadres ,5 mètres de haut dans un châteigner seul au bord d'un pré planche d'envol sud-est,ce piège n'avait pas marché l'an dernier,(resté sur place ) il est à l'ombre (le piège ).

Un en plein soleil (presque trop) buc 4 planches 30/70cm vertical sur le balcon de mon atelier (2,5 metres de haut )planche d'envol en bas orientée sud .

Un dans une dad 10 cadres rangée dans mon atelier, et cachée derrière des planches à un mètre du premier sur le balcon , à l'ombre, une semaine plus tard .(toujours 2,5 mètres ,et orientée sud ).

Un buc à 5 planches horizontal à 50 mètres du balcon complètement à l'ombre dans la fourche d'un chêne (4 mètres ),côté nord du chene ,trou d'envol en façade orienté ouest.

Un autre fourche secondaire d'un chêne ensoleillé dans un couloir venteux en creux de vallée ,côté sud de l'arbre ,buc 5 planches horizontal, (pas amorcé, pas d'attire essaim, juste une croix de noisettier )6 metres et petit trou d'envol en dessous mais côté sud :wink:
Je suis content, mais aussi certains pièges placés au même endroit que l'an dernier et où ça avait marché, n'ont cette fois pas donné, dumoins pour l'instant :wink: .
L'an dernier aussi, que ce soit à l'ombre ou au soleil, au sol ou en l'air, tout marche, du moins pour moi. Mais à chaque fois avec des pièges amorcés .cette année, j'ai mis plus de pièges non amorcés que l'an dernier ,par choix, pour tester en ne les grugant pas. Comme je ne déplace pas mes ruches après, (sauf problème )et en me disant que si elles peuvent discriminer les pièges pour des raisons qui leur incombent,par exemple :"trop chaud ","trop humide ","trop petit ","trop grand ",trop bas ","trop haut ","courants téluriques"(si ça existe )
Ou tout autre force impalpable pour nous, bref leur discrimination salutaire peut être mise à mal avec un piège amorcé car leur instinct leur fait sûrement dire que d'autres ont vécues "LÀ "avant et que donc ce doit être bien...
Je teste pour le plaisir et on verra bien si on peut en tirer des conclusions et des astuces pour mieux pieger,mais aussi pour mieux élever nos pépèttes. Mais ça seul le temps me le diras.
Tout est là, y a qu'à ce baisser :wink:

Pille Muguet
Messages : 557
Localisation : Franche-Comté

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#174 » mer. juin 10, 2015 7:18 am

barbichou a écrit :
Pille Muguet a écrit :Ceci dit, je t'avoue que je serais moins à l'aise pour trouver de bons emplacements en plaine ; en montagne (ou en vallée), ça me semble plus facile.

là tu m'intéresses, tu les sélectionnes comment ?

Lieux les plus accidentés possibles, relief, dénivelée ...
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4312
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#175 » mer. juin 10, 2015 9:39 am

Salut,

fredapi91 a écrit :Barbichou, les colonies sauvages ont peut-être plus de mal à survivre par chez toi ?


Je n'en connais aucune ! et pourtant je suis dehors dans la nature environnante presque tous les jours... Dans le sud ouest, il m'a fallu 1h30 pour en trouver une belle dans un tronc. Il y a pourtant des essaims qui partent des ruchers du coin, j'ai eu des échos encore cette année, mais je ne sais pas où ils vont.
Ce qui est clair c'est que les essaims sont rares, j'en ai discuté avec les pompiers l'an dernier.
Il reste pas mal de noires dans le coin, je les soupçonne de procéder par supercédure essentiellement.

Pille Muguet a écrit :Lieux les plus accidentés possibles, relief, dénivelé ...


merci, je vais essayer de voir ça pour l'an prochain.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
Ricorez
Messages : 310
Localisation : Sundgau, Haut Rhin (68) Alt:475m

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#176 » mer. juin 10, 2015 2:41 pm

Étant moi aussi de l'Est, beaucoup dehors dans la brousse et ayant déjà bien questionné des amis travaillant à l'ONF je peux dire qu'ici les ruches sauvages sont quasi inexistantes !! dommage :cry:
C'est en se plantant qu'on devient cultivé...

Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 303
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#177 » mer. juin 10, 2015 5:52 pm

Salut !

Ricorez a écrit :Étant moi aussi de l'Est, beaucoup dehors dans la brousse et ayant déjà bien questionné des amis travaillant à l'ONF je peux dire qu'ici les ruches sauvages sont quasi inexistantes !! dommage :cry:


J'en connais plusieurs ici : au moins 10 dans des murs (églises, mur d'enceinte, même une en plein Nancy), 2 dans des troncs creux en pleine forêt (j'ai mis des pièges autour car ces souches m'intéressent, pour l'instant : nada), et 5 dans des cheminées.

C'est surprenant qu'en Alsace et en Franche-Comté (barbichou), vous n'en ayez pas...ça doit se jouer sur des paramètres locaux et historiques... à l'échelle de la vallée voire moins.

Cordialement,
Polo
Berger d'abeilles

Avatar de l’utilisateur
Dare-Dare
Messages : 216

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#178 » mer. juin 10, 2015 6:42 pm

Pille Muguet a écrit :D'après mon ressenti empirique, le placer :
- dans un secteur le plus dégagé possible ; dès qu'on le place à peine en forêt, c'est mort, je n'y ai rien choppé,
- le plus haut possible, ne serait-ce que sur un talus,
- si possible assez ensoleillé mais je ne m'avancerais pas plus car aucun de mes pièges n'était en plein soleil. J'ai un piège chez moi qui est à l'ombre le matin & au soleil l'après-midi ; je ne l'ai jamais vu visité le matin ; par contre dès que le soleil tape dessus, ça n'arrête pas. Ceci dit mon emplacement le plus efficace (5 essaims attrapés) est orienté plein nord mais relativement bien dégagé devant.

Quant au piège, mettre des cires noires. Perso je ne mets aucune huile essentielle.


Bon et bien je suis allé déplacer ma ruche-piège lol
je l'ai sortie du bois, mise sur une butte devant une pente ce qui la place en hauteur, camouflée avec des fougères
Merci
le cerveau est un essaim de neurones,
l’essaim d'abeilles est un cerveau.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4312
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#179 » mer. juin 10, 2015 8:46 pm

Polo.54 a écrit :C'est surprenant qu'en Alsace et en Franche-Comté (barbichou), vous n'en ayez pas pas...ça doit se jouer sur des paramètres locaux et historiques...à l'échelle de la vallée voir moins.


Salut,

ça se joue clairement à pas grand chose, à 30 km maxi d'ici, les copains me signalent quelques essaims qui passent au dessus de leur tête ou qui font une pause dans le jardin. On va probablement mettre quelques pièges comme ça. Je pense que ma zone de moyenne montagne sans pâture, essentiellement de forêt, doit y être pour quelque chose. le nombre peu important de ruchers aussi.
Ce que j'aimerais trouver, c'est où partent les essaims des quelques ruchers qu'il y a dans mon coin !

@+ ;)

Zery
Messages : 275
Localisation : Belgique / Liège

Re: considérations sur les pièges à essaim

Message#180 » dim. juin 14, 2015 10:28 pm

Est-ce que "le gros" de la période des essaims se termine ?
Ce qui est bénéfique pour " l'api-producteur " l'est rarement pour l'abeille,
et inversement...

Retourner vers « L'essaim »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Pille Muguet et 3 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.