Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Mon rucher en Martinique

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#46 » jeu. févr. 14, 2019 6:36 pm

Ok c'est noté pour le toit...
Oui le bois est une essence tropicale : le grignon.
Il a la qualité de ne pas être très lourd et imputrescible.

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2145
Localisation : Lanester 56

Re: Mon rucher en Martinique

Message#47 » jeu. févr. 14, 2019 6:54 pm

chouette !
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11273
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mon rucher en Martinique

Message#48 » ven. févr. 15, 2019 11:30 pm

Bonjour,

Bon boulot ! Une question : apparemment, tu as installé un coussin d'isolant pour permettre d'évacuer l'excès d'humidité mais par où celle-ci est-elle aspirée ? Il semble que le toit obture la surface supérieure du coussin. Essaie de le poser sur des tasseaux, par exemple.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#49 » sam. févr. 16, 2019 3:35 am

Salut

L'idée est encore à l’étude...

le plancher est entièrement grillagé!

Le demi corps supérieur qui possède des barrettes sera probablement retourné a l'envers...
Je déposerai une seconde moustiquaire et des aiguille de pin peut être..ou des morceaux de fibre coco ???
Tu conseilles de faire une ouverture en facade dans mon demis corps a la scie a cloche ( 5cm de diamètre)?...afin que l'air puisse circuler du bas vers le haut, c'est bien ca?

Comme le soleil tape fort ici, sur le toit métallique je vais mettre des feuilles de cocotier...
J'ai récupéré celles-ci en bord de route ce matin et découpé en 50x50, j'ai humidifié afin de pouvoir les remettre bien a plat sans que cela casse puis j'ai mis sous presse.

Je vous montrerai quelques les photos la semaine prochaine...

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#50 » sam. févr. 16, 2019 3:47 am

Une personne du groupe semble avoir quelques difficultés avec sa ruche...
A priori le premier diagnostic serai que la reine soit bien présente et fécondé (gros abdomen) mais elle ne pond plus et la colonie s'affaibli de plus en plus. Cause indéterminée... avec vous une idée et des solutions?
Nous sommes mi février... la période de disette touche à sa fin mi janvier et l'essaimage s’étale en général de mars a mai.
Merci

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11273
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mon rucher en Martinique

Message#51 » sam. févr. 16, 2019 10:34 am

Bonjour,

Si la reine est présente et ne pond plus alors que toutes les autres reines pondent bien, c'est qu'elle a un problème de fécondation. Il faut la remplacer, soit en introduisant une reine (commerce ?) soit en introduisant un cadre de couvain retiré à une ruche voisine. J'opterais pour la solution 2 après avoir occis la vieille reine.

Concernant l'effet cheminée de la Warré, il est important d'avoir un plancher grillagé et un coussin "respirant" sur les barrettes supérieures. Au-dessus du coussin, on met un support de toit percé de deux orifices opposés. L'air entre d'un côté, balaye le coussin humide et le sèche et sort par l'autre trou. Sous ton climat tropical, je suis persuadé que ça doit bien aider à éviter les mycoses. De plus, ça évite à la colonie d'avoir chaud puisque l'air circule selon le bon plaisir des abeilles qui propolisent plus ou moins le dessous du coussin.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#52 » dim. févr. 17, 2019 12:42 am

Ok Michel, ca parait logique tout ça... je vais aérer. Merci

En attendant voici une photo des feuilles de cocotier qui recouvriront le toit en tole des ruches...Elles ne sont pas encore sèches et dégagent une odeur herbacée... en espérant que ca ne gène pas les abeilles.

Image


Prochaine étape.... peupler les ruches.
Modifié en dernier par kiloas972 le mar. févr. 19, 2019 12:16 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11273
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mon rucher en Martinique

Message#53 » dim. févr. 17, 2019 2:20 pm

Cocotier ou balisier voire bananier ? Pour moi, la feuille de cocotier est une palme avec de très nombreuses "petites feuilles" de chaque côté d'une hampe.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

doume
Messages : 24

Re: Mon rucher en Martinique

Message#54 » dim. févr. 17, 2019 4:14 pm

Je crois que c'est la protection de la tige des pousses, avant que ce soit du bois(tronc).
Un peu comme les bambous

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11273
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Mon rucher en Martinique

Message#55 » dim. févr. 17, 2019 6:50 pm

Ah, oui, effectivement. Je vois de quoi il s'agit.

Pas mal comme idée.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#56 » mar. févr. 19, 2019 12:02 am

Voici les dernière image des ruches..


Intérieur de ruche

Image

Image


Atalus (50kg) : Support anticyclonique pour fixation des Warrés. 20.5€ chez poinMat Zone Champigny a Ducos.

Image

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3249
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#57 » mar. févr. 19, 2019 8:06 am

Bonjour kiloas,
tu comptes fixer tes barrettes avec des pointes ? Pourquoi ?
C'est déjà pas si facile de sortir un rayon en cas de besoin, certes pas fréquent, avec des barrettes clouées ça devient quasiment impossible sans casse.
Une fois posées, les barrettes sont rapidement et efficacement immobilisées à la propolis par les abeilles.
Ce qui est utile et suffisant, c'est de régler leur écartement avant de refermer la ruche.
Ça peut se faire à l'œil ou avec un gabarit bricolé en forme de peigne.

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#58 » mar. févr. 19, 2019 10:03 pm

Salut
Pas l'intention de manipuler les barrettes...C'est justement l’intérêt de la Warré si j'ai bien suivi les cours.
Tu es surement passé par d'autres ruches avant la Warré? C'est pour cela que les vielles habitudes ont la vie dure...
Moi je débute, et je fais dans la simplicité ;)

Tiens une petite question en passant...
Imaginons que ma ruche se retrouve orpheline et commence a devenir bourdonneuse... possible de l'empiler sur la ruche d'a coté pour fusionner les deux essaims... où c'est trop tard?

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3249
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#59 » mer. févr. 20, 2019 7:51 am

Bonjour kiloas,
kiloas972 a écrit :...Tu es surement passé par d'autres ruches avant la Warré? C'est pour cela que les vielles habitudes ont la vie dure...

J'ai débuté avec deux tbh, donc sur barrettes en 2014.
J'ai fabriqué six warrés l'année suivante, j'en ai actuellement dix en activité et assez de planchers pour en héberger jusqu'à une bonne quinzaine.

kiloas972 a écrit :...Moi je débute, et je fais dans la simplicité ;)...

Je ne vois justement pas en quoi il est plus simple de clouer des barrettes plutôt que de les poser, d'autant que clouer ne dispense pas d'en régler l'écartement.
Cela dit, je comprends parfaitement que chacun ait envie de faire à son idée, moi le premier.

kiloas972 a écrit :...Imaginons que ma ruche se retrouve orpheline et commence a devenir bourdonneuse... possible de l'empiler sur la ruche d'a coté pour fusionner les deux essaims... où c'est trop tard?

Je ne prendrais pas le risque de pourrir une ruche qui va bien avec des abeilles pondeuses.
Le problème d'une colonie bourdonneuses, c'est qu'il n'est pas facile de savoir exactement depuis quand elle l'est devenue.
À l'examen des rayons, qu'il faut pouvoir sortir, on peut savoir si des pondeuses sont à l'œuvre par la présence de plusieurs œufs par cellule.
Image
Et là, il est bien tard pour sauver l'affaire.
Je n'ai pas encore réussi à sauver une colonie bourdonneuse.

kiloas972
Messages : 160
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Mon rucher en Martinique

Message#60 » mer. févr. 20, 2019 9:36 pm

Salut Sympa la photo.

Système amovible indispensable pour installer les rayons d'une colonie... c'est pour cela que j'ai cloué deux corps et le troisième est juste pré-pointé avec emplacement des barrettes calibrées afin d'y fixer la future colonie.

Demi cadre amovible, je pense que l’intérêt est de pouvoir avoir une vision sur ton couvain ( contrôle la ponte l’état parasitaire)...et a mon avis c'est le seul intérêt a moins que tu me donnes d'autres avantages?

Au cours de le formation que j'ai suivi avec Olivier Duprez, la tendance était clairement a la barrette fixe.
Dans le bouquin de Gilles Denis c'est aussi clairement la philosophie dans on lit les fiches techniques.

Nous verrons bien a l'usage.

D'autres photos sont a venir dans les prochains jours...cueillettes d'essaims programmées.

A très vite.
Modifié en dernier par kiloas972 le mer. févr. 20, 2019 11:35 pm, modifié 1 fois.

Retourner vers « 97 D.O.M. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.