Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Cagades et couillonnades

Ici on palrle de tout et de rien, dans la convivialité et la bonne humeur.
C'est aussi le lieu idéal pour donner votre avis sur le forum et proposer des idées sur son fonctionnement.
Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 1822
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#496 » mar. déc. 06, 2016 9:56 pm

bonsoir

les épines et les voiles,ça fait pas bon ménage ! et la région des yeux est une de celles qui gonfle le plus...
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#497 » mar. déc. 06, 2016 9:57 pm

Pas facile d'expliquer qu'on ressemble à un esquimeau parce qu'on s'est approchée d'un rosier et que, finalement, c'est une abeille qui vous a piquée !

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2111
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#498 » mer. déc. 07, 2016 8:52 am

panpone a écrit :la région des yeux est une de celles qui gonfle le plus...

Juste ce qu'il faut pour ressusciter un peu du Néandertal qui sommeille paraît-il en nous tous.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#499 » mer. déc. 07, 2016 9:36 am

Dans le genre Cromagnon, j'ai fait fort, une fois de plus ! A croire que je fais des efforts d'imagination pour nourrir cette rubrique, histoire de mettre un peu d'ambiance !

Voici à peu près un mois, les frelons étaient pris de frénésie autour de mon rucher et j'ai suivi le conseil d'un copain et j'ai fermé mes ruches, une journée, et bien appâté mes pièges entre les ruches. Résultat au-delà de mes espérances !

Hier, je refais un tour sur mes ruches pour fermer le trou du couvre-cadres, sur les Dadant et ô stupeur !, je trouve deux malheureuses ruchettes 6c dont j'avais oublié d'ouvrir la porte. Comment j'ai pu les louper ? Je n'en sais rien mais je l'ai fait ! On se sent humble, en trois lettres, des fois !

Ceci dit, les petites n'avaient pas l'air trop secouées par cette longue claustration. Résultat au printemps. Je me console en me disant que ces ruches n'ont pas du tout souffert de la pression des frelons mais je n'en suis pas fier pour autant.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2111
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#500 » mer. déc. 07, 2016 10:46 am

Comme quoi on a souvent raison de la fermer mais faut aussi savoir l'ouvrir quand y'a besoin.

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4318
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#501 » mer. déc. 07, 2016 1:17 pm

:mdr

Avatar de l’utilisateur
Tchapomèou
Messages : 484
Localisation : nogaro (32)

Re: Cagades et couillonnades

Message#502 » mer. déc. 07, 2016 6:17 pm

en même temps... si elles ont assez de miel et une pondeuse en état de marche, tout ce qu'elles ont à faire c'est virer ces messieurs qui ont eu un petit sursis :mrgreen: sinon tu complètes avec du vieux miel ou du sucre.
Si ça se trouve tu vas avoir trouvé une astuce que tout le monde copiera! Y'a pas qu'à Cambrai qu'on fait des "bêtises"!

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2111
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#503 » mer. déc. 07, 2016 6:35 pm

Ce loupé répond peut-être à une question que je me pose : vais-je pouvoir sans dommage enfermer mes colonies quelques jours pendant les traitements du champ d'à côté ?
Le pb, c'est qu'on sera probablement en pleine miellée.
Les empêcher de sortir par un temps de cochon c'est une chose mais en pleine saison...
Y'en a qu'ont essayé ?

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 545
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Cagades et couillonnades

Message#504 » mer. déc. 07, 2016 6:41 pm

Je vois pas en quoi ça les dérrangerais puisqu'on les ferment bien 3 jours en cave parfois...
Par contre si elles sont en plein soleil, elles ont intérêt d'être ventilé!

Au bout d'un moment elles vont manquer de pollen...donc tout ce qui en découle va s'arrêter...

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 1822
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#505 » mer. déc. 07, 2016 10:03 pm

bonsoir

La différence, à mon sens, c'est qu'en cave, elles sont sensées être en "privation sensorielle" :) pas de lumière, pas de bruit, pas d'agitation.
pour les ruchettes de Michel, on peut penser qu'en début novembre, comme il n'y a pas d'appel de miellée, peu de ponte, l'envie du large est moins forte, mais au printemps, en plein développement de la colonie ou pendant la miellée, y'a des chances que ça soit plus tendu !

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9725
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#506 » mer. déc. 07, 2016 10:20 pm

Bien évidemment, c'est à éviter et je me suis décerné quelques prix mais ce n'est pas mortel si ça ne dure que quelques jours. En saison chaude, c'est l'eau qui risque de leur manquer avant tout.

J'avais déjà joué cette blague à une ruche en plein été mais à 1000 m d'altitude pendant dix jours. Elles étaient furax mais bien vivantes. Il faut dire qu'elles avaient été punie par là où elles péchaient, les bougresses. C'était une colonie teigneuse comme la peste alors, après l'avoir visitée et m'être fait allumer une paire de fois, ce jour-là, je l'avais fermée en arrivant sur le rucher, pensant l'ouvrir avant de partir. Et, bien sûr, j'ai oublié. Eh bien dix jours au cachot, ça ne les avait pas calmées !

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

apibeaujo
Messages : 165
Localisation : Vallée d'Azergues

Re: Cagades et couillonnades

Message#507 » jeu. déc. 08, 2016 9:31 pm

Le bonsoir vous va!...

De part chez nous, -4°5 , fait frais, cré vingt d...!

A la question de la belle soeur : "elles n'ont pas froid, tes abeilles!..." Je lui réponds qu'il faut leurs

leurs faire un peu de feu par en-dessous , mais pas trop! c'est peut-être bon les abeilles grillées,

mais pas question de fumer nos filles. La belle soeur : "tu déconnes, tu faits du feu!..."

toujours argumenter. Je lui raconte que les arboriculteurs (grands parfumeurs de la nature), qui

ont leurs fruitiers en fleurs au moment d'une gelée (-2°), allument pour la nuit et surtout le matin

des braséros pour essayer de sauver leur future récolte. Elle n'était pas tout a fait convaincu quand

même! A l'annonce de la vérité, ce fut un: "ah bon! je me disais aussi!"

Non, ma belle soeur n'est pas blonde... A+
Un jour sans rire est un jour perdu ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 450
Localisation : Luxembourg

Re: Cagades et couillonnades

Message#508 » sam. déc. 10, 2016 9:43 am

Bonjour,

Amertume et moral dans les chaussettes :?
Voilà ma confession :
Hier j'ai décidé de profiter de la relative remontée des températures (5°C) et d'un peu de temps devant moi, sur Luxembourg pour faire un peu de fumée et sublimer un peu d'ac oxalique façon sioux ou peau rouge. Arrivée sur mon rucher "dis de la forêt" je constate une grande quantité d'abeilles mortes sur les grillages des planchers de mes 3 ruches. Je dirais plusieurs centaines d'abeilles pour chaque ruche (peut être 200, 300 ?). Comme j'en ai l'habitude je panique et je commence à faire n'importe quoi :mrgreen:
Surtout je me demande pourquoi ? why ? warum ?
Je ne pense pas que le truc est peut être normal vu qu'on a eu une vague de froid longue avec des température nocturne jusqu'à -5 sur Luxembourg et diurne autour de 0. Je pense plutôt famine alors que je sais pertinemment que ces ruches ont des réserves. Je commence à nettoyer les planchers par le trou de vol avec une petite baguette de bois. Ca fait du bruit, qq abeilles se manifestent ! Ils y en a même qui sortent.
Je décide quand même de traiter avec mon sublimateur "maison". Je sais, d'après les tests que j'ai fait qu'il est long à sublimer. Il faut d'après mes tests 6 min pour sublimer 2gr. Là, sur 3 sublimation 1 seule a bien fonctionné (et encore j'ai laissé branché 10 min). Sur les 2 autres il restait beaucoup d'ac oxalique non sublimé. J'ai commandé un sublimateur le soir même :
http://www.ebay.de/itm/360426334575

car ce bricolage ne fait pas l'affaire :evil:
En plus le sublimateur est trop épais, je dois à chaque fois entouvrir un peu le plancher et le corps pour le poser sur le grillage.
Ensuite je décide de mettre du candi sur ces 3 ruches car je suis toujours sur une idée de famine potentiel. Sur 2 dadant avec un nourrisseur nicot je me sert du petit trou avec bouchon pour y poser un pain de candi. Pour la 3 ième ruche, une voirnot divisible sur 2 corps je ne sais pas trop comment m'y prendre. J'ai dessus un nourrisseur maison façon "daniel 59" avec une vitre qui permet de déposer le candi sur les cadres. Idéal donc, sauf que l'essaim n'est pas sur le corps du haut d''après ce que je constate en regardant par cette vitre. J'enlève la vitre. Je sens la chaleur de la ruche qui sort. Je regarde entre les rayon mais je ne vois trop rien. Je décide d'enlever le corps du haut pour poser le candi sur le corps du bas en me disant que l'essaim est là. Je pense bien qu'il peut être entre les 2 corps mais je suis un peu en état de stress :? . J'entrouve alors le coprs du haut et du bas pour effectivement constater que l'essaim est entre les 2 corps. Lors de l'opération il est "coupé en 2" :oops: . Je referme vite. Je pose le candi sur les cadres du haut, dans le nourrisseur maison. Au final, un traitement plus qu'aléatoire, plus de candi en stock alors que j'ai au moins 2 ruches sur 1 autre rucher qui me semble plus problématique pour ce qui est des réserves et surtout cette ruche entrouverte en plein hiver :evil: . Pour rien ! Je croise les doigts pour que ma "co...." ne prête pas trop à conséquence !

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 1822
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#509 » sam. déc. 10, 2016 1:45 pm

bonjour

le plus gros danger, à mon sens, c'est que la grappe se disloque et que du fait d'une température trop basse, les abeilles séparées ne puissent plus rejoindre la grappe, car trop engourdies.

autrement en l’absence de couvain, la baisse de température ne me semble pas dramatique, si elle reste modérée, même si elles vont devoir la compenser, mais bon, je ne suis qu'un vieux débutant ! :mrgreen:

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
jln
Messages : 2111
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#510 » sam. déc. 10, 2016 2:23 pm

Plus ça va et plus je crois qu'il vaut mieux s'en tenir à une recommandation d'un certain Barbichou je crois : "si tu hésites à intervenir, ne fais rien". Où quelque chose comme ça.
Ce principe appliqué dès mes débuts m'aurait évité une bonne moitié des c..ries que mes abeilles ont payé cash...
Mais comme disent les vieux berrichons : "on sait t'y quand on sait pas ?"

Retourner vers « Au coin du feu »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.