Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Cagades et couillonnades

Ici on palrle de tout et de rien, dans la convivialité et la bonne humeur.
C'est aussi le lieu idéal pour donner votre avis sur le forum et proposer des idées sur son fonctionnement.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#556 » dim. avr. 01, 2018 6:51 pm

Vivement le voile en Kevlar !

Effectivement, celle-ci a bien sa place ici. Très pédagogique et amusante, aussi.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tchapomèou
Messages : 536
Localisation : nogaro (32)

Re: Cagades et couillonnades

Message#557 » ven. mai 04, 2018 1:12 pm

Depuis 3 ans ma cadette me suit et elle a même sa propre ruche... pour rendre les choses moins impressionnantes, je suis passé aux chasses-abeilles. Comme elle s'en sort bien, je la laisse poser les hausses sur les ruches, sous ma surveillance.
Je n'ai pas assez surveillé. :-bravo
Aujourd'hui je suis passé poser les plateaux et j'ai vu qu'elle avait eu la bonne idée de poser la hausse à l'envers sur sa ruche ! :-bravo
Bien sûr les rayons se sont faits la malle quand je l'ai retournée après l'avoir décollée.
Eh bien je peux vous dire que mes abeilles m'ont bien félicité pour tous mes efforts ! :roll: :mrgreen:
Y'en a une qui va être privée de tartine ce soir !

Manulab
Modérateur
Messages : 1710
Localisation : Orne - France

Re: Cagades et couillonnades

Message#558 » sam. mai 05, 2018 5:53 am

Ben elle a été privée de sa récolte, peut-être n'est-ce pas utile d'en rajouter ?
En tout cas bravo à elle de s'intéresser si tôt à l'apiculture :D et de la pratiquer suffisamment pour être élevée au rang de cagadeuse.

Jean-Yves24
Messages : 393
Localisation : Pau

Re: Cagades et couillonnades

Message#559 » sam. mai 05, 2018 9:17 am

Le weekend dernier, petite visite d'une Warré sur 2,5 éléments de couvain, une hausse pleine et une hausse fraîchement posée. C'est un essaim moyen enruché l'année dernière. Age de la reine inconnu. Colonie très agressive qui attaque dès qu'on passe à moins de 3 mètres de la ruche.

Je veux jeter un œil au nid à couvain, car comme j'ai pas mal d'essaimages et que je ne récupère pas la moitié des essaims, je souhaiterais faire un EA avec cette ruche, certes agressive mais forte et bonne productrice, si jamais une partie de la population est prise de frénésie séparatiste.

Cette ruche m'avait déjà posé des soucis de manipulation (non résolu) car les zazas ont collé les 2 éléments de couvain (rayons démarrés sur les barrettes et complètement collés aux barrettes des éléments en-dessous) et avaient construit un rayon horizontal à la base de la première hausse.

Donc je sors le grand couteau plat en me disant que je vais couper à travers tout ça.

Je commence par enlever les hausses. Et je fais très attention car le rayon construit à l'horizontale s'avère être plein de couvain frais. Donc je pose ça sur un fond de ruche amené dans ce but. Pas envie de voir la reine se balader dans l'herbe ...

Le dessus du corps de couvain supérieur est totalement construit. Il reste en fait peu de passage aux zazas pour monter dans la hausse. Et je n'arrive pas à voir le dessus des barrettes.

J'attaque la séparation entre les 2 éléments de couvain. Premier hic, je n'arrive pas à couper à travers. C'est dur comme du béton ... Sur les bords ça va, mais la moitié centrale résiste ... Je n'insiste pas et soulève doucement.
Et là, tous les rayons du corps du bas viennent avec. Et je reste sidéré !

D'abord, j'avais oublié que j'avais mis 2 cadres intercalés avec les barrettes et les 2 cadres, un peu de travers, ont glissé vers le bas et sont maintenant à mi-hauteur. Pas étonnant que je ne parvienne pas à passer le couteau ! Bravo JY !

Mais en plus, les abeilles ont géré l'espace constructible d'une façon... fort aléatoire... Si elles ont collé 5 rayons du haut sur le toit des barrettes (ou des cadres à demi-tombés) du dessous, elles ont aussi construit 3 rayons qu'elles ont prolongés sur toute la hauteur du corps du dessous en passant pour l'un entre l'intervalle entre 2 barrettes et pour les 2 autres situés sur les rives, entre la barrette du corps du dessous et la paroi. J'ai donc des cadres "suspendus" à mi-hauteur entre les 2 corps, des rayons "à leur place" mais collés en haut et en bas, et des rayons de double hauteur intercalés. J'ai donc 8 rayons en haut et 11 en-dessous. Les rayons sont blindés de couvain operculé.

Et patatras, voilà que les double rayons des rives, trop lourds et un brin secoués, se brisent tout en haut et tombent, dans l'herbe... Je repose le tout en catastrophe, ramasse les 2 double-rayons en douceur et ... et j'en fais quoi maintenant ? J'ai la moitié de la ruche qui essaie de me trucider et soudain ... aïe ! J'en ai 1, puis 2 puis 3 sur mon visage. Je pose en urgence les 2 double-rayons et puis séquence fuite en me giflant ...

1 piqûre à la paupière, 1 sur le nez.

J'ai mal fermé un des zips et laissé un trou d'environ 2 cm...

J'étanchéifie tout ça vite fait, toujours entouré de zillions d'abeilles qui m'ont suivi, puis retour à la ruche.

J'ai finalement découpé les double-rayons en 2 pour reposer les 4 moitiés sur les rives de chaque élément de couvain et j'ai laissé les cadres suspendus tel quels...

Je ne pourrai corriger tout ceci qu'en agrandissant toujours par le bas et en attendant que ces 2 éléments deviennent des hausses.

Quant à moi, il me reste :
- à noter soigneusement si je mets des cadres dans un élément,
- à apprendre à bien disposer les barrettes (ou à mettre des crémaillères) pour avoir les barrettes (et/ou cadres) régulièrement espacées et qu'ils ne tombent pas,
- à apprendre à fermer ma combinaison,
- et à apprendre à ne pas vouloir tout contrôler surtout quand une ruche présente un tel problème d'accessibilité.

Je n'ai pas vu de cellule royale sur ces magnifiques rayons de couvain.

Une semaine après, le pollen rentre toujours bien. Il me faudra attendre encore 1 semaine pour être certain que la reine a survécu à ce maelstrom.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#560 » sam. mai 05, 2018 12:54 pm

Bonsoir Jean-Yves,

Ton récit m'inspire un commentaire.
Il m'arrive plus souvent qu'à mon tour d'oublier de fermer la fermeture éclair de ma tenue et d'avoir une abeille qui s'invite sur mon visage.
Il fut un temps où ça m'inquiétait et où je n'entrevoyais comme seule solution que de vite me débarrasser des intruses en les tuant. Légitime défense invoquée, bien sûr.
Depuis, l'âge aidant, sûrement, j'ai compris que l'abeille est aussi ennuyée que moi de cette intimité nullement désirée et je me contente de m'éloigner calmement de la ruche visitée et d'ouvrir doucement ma tenue pour libérer l'abeille. La plupart du temps, ça se passe très bien.
Le tout, c'est de supporter la bébête qui monte, qui monte et qui chatouille mais ça s'apprend vite.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2716
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#561 » dim. mai 06, 2018 4:48 pm

Allez, une petite.
Je suis appelé il y a une paire d'heures pour un essaim à 1 km de chez moi.
Un maousse, au moins 4 kg, je pèserai ce soir.
Perché à 2 bons mètres sur une branche de sapin dans la cour d'un pavillon.
Je commence par retourner chez moi chercher un second élément car il est clair qu'il ne tiendra pas dans un seul.
Plus un sécateur car une sous branche tangente au bas de l'essaim me gêne pour la manœuvre et le propriétaire dit qu'il faut la couper.
Je l'entame donc avec le sécateur et là, une secousse inopinée et le gros de l'essaim tombe à mes pieds !
Trente mille abeilles qui grouillent par terre sur un bon mètre carré d'un sol encombré de planches et autres machins qui traînent là. Lamentable.
Je rapproche drap et ruche de la zone et je commence à pelleter à pleines louches.
Pas rancunières pour deux sous, de partout sur le sol elles entament une admirable procession vers l'entrée sous les yeux admiratifs du propriétaire et sa fille.
Une demi-heure plus tard, il en reste quand même sur la branche un à deux kilos.
J'aperçois une grande gamelle à couscous sur une table dehors, au moins 50 cm de diamètre.
Le reste de l'essaim tombe dedans à la faveur d'une secousse volontaire cette fois.
Le bras qui tenait la gamelle a bougrement fléchi à la réception du paquet mais le match est sauvé.
Il ne reste bientôt plus qu'une cinquantaine d'abeilles qui tournicote autour.
La grille à reine est en place, quelques mâles protestent mais c'est tant pis pour eux : j'ai perdu trois essaims depuis quinze jours pour avoir négligé ou tardé à la mettre.
Jamais vu un tel pourcentage de désertion.
Récup ce soir, trois jours en cave et GAR pendant une bonne semaine; de cette taille, c'est un primaire.
Conclusion, plus ils sont gros, plus ils se décrochent facilement.
Assez logique : la traction sur les abeilles du haut doit être considérable.
C'est le problème classique des câbles de mines, lesquels avant d'être capables de soulever une nacelle, doivent déjà résister à leur poids propre. C'est bien la peine d'en avoir fait calculer quelques dizaines...

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1465
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#562 » lun. mai 07, 2018 9:33 am

Attention, un essaim de cette taille doit forcement avoir plusieurs reines.

J'ai déja eu le cas ou l'arrive sur un montre d'essaim et avant récupération il s'est scindé en 2. Un que j'ai récupéré et un autre parti vers d'autres cieux :roll:
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2716
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#563 » lun. mai 07, 2018 9:44 am

Supradine a écrit :Attention, un essaim de cette taille doit forcement avoir plusieurs reines...

Merci à toi pour la mise en garde.
Pour l'instant, il fait preuve d'une cohésion qui me fait douter qu'il ait plusieurs reines.
La pesée a confirmé : 4,5 kg, à l'incertitude de mesure près.

Avatar de l’utilisateur
doryphore
Messages : 85
Localisation : nexon, haute vienne

Re: Cagades et couillonnades

Message#564 » lun. mai 07, 2018 10:01 am

Je ne suis pas certain de l’intérêt d’un très gros essaim par rapport à un de 2 kg, il part plus vite mais finalement se cale sur le rythme de la ponte de la reine. J’aurais tendance à utiliser une partie d’un gros essaim comme paquet d’abeilles pour renforcer un élevage ou une petite ruche par exemple et de faire d’une pierre deux coups.
A l’inverse enrucher un gros essaim et le voir bâtir à une vitesse folle ce n’est que du bonheur.
+ou- 15 ruches warre


Le questionnement de l' élève est plus important que la réponse du maître

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 666
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#565 » lun. mai 07, 2018 2:02 pm

Attention à ne pas prendre par erreur la reine de l'essaim pour renforcer l'autre colonie. L'essaim se retrouverait sans couvain et sans reine, pas bon pour sa survie à court terme !!!


Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :
http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 2716
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#566 » lun. mai 07, 2018 5:19 pm

Je vais le laisser faire à son idée cet essaim et advienne que pourra.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#567 » lun. juil. 02, 2018 7:27 am

Bonjour.

Pas fier mais pas fier du tout !

Cette rubrique a un but humoristique mais surtout pédagogique. Le but, c'est bien de dire, très humblement, ce que l'on a fait, de mal, pour éviter aux abeilles des autres de subir les mêmes misères.

C'est donc par amour de vos abeilles que je vais confesser ma dernière cagade majuscule.

J'avais deux ruches Dadant d'une copine en dépôt chez moi depuis l'automne, quand la pression des vv est devenue insupportable. De mars à mai, j'étais à l'étranger donc je n'ai pu les lui rapporter que récemment. Ne voulant pas charrier trop de poids, je me suis bien gardé de leur mettre la hausse. Les colonies étaient magnifiques.
Un soir, enfin, je me dispose à préparer le transfert et je ferme les ruches à l'aide de bandes de mousse bleue faites pour. Le lendemain matin, assez tôt, je monte au rucher pour charger mes deux ruches.
Misère ! Les abeilles d'une des ruches ont réussi à pousser la mousse et 20 000 abeilles font la barbe, dehors.
Je libère donc cette colonie et remets au lendemain le transfert. Je libère l'autre mais personne ne sort. Bizarre. Je l'ouvre donc et ô consternation ! :desole
Les 2/3 des abeilles sont mortes, asphyxiées.
Les mousses bleues ne laissent pas passer assez d'air pour une grosse colonie dont le fond partiellement grillagé était trop propolisé.
Du coup, si vous en utilisez, mettez une hausse vide sur la ruche, pendant la durée du déplacement et faites vite.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

DanielleH
Messages : 62
Localisation : La Ferrière sur Risle (Normandie)

Re: Cagades et couillonnades

Message#568 » lun. juil. 02, 2018 8:14 am

J'ai fait le même genre d'erreur que toi Michel.
j'avais récupéré un essaim le vendredi, que j'avais laissé dans 2 éléments varré fermés mais aérés par le fond.
Je suis revenue le dimanche pour ouvrir la ruche mais toutes la colonie était déjà morte étouffée par la chaleur.
Comme une andouille, j'avais laissé la ruche au soleil au lieu de la mettre à l'ombre.
Par fière du tout...

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1465
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#569 » lun. juil. 02, 2018 8:27 am

en utilisant les planchers Nicot et la porte Nicot, on a moins de problème
Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2075
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#570 » lun. juil. 02, 2018 10:42 am

oui, ça va très vite ! On a eu le cas sur un essaim mis en cave avec mon fils, laissé un jour de trop, je ne m'en suis pas vanté, à l'époque... :desole

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Retourner vers « Au coin du feu »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.