Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Fluctuat nec mergitur

jean75
Messages : 1

Fluctuat nec mergitur

Message#1 » sam. nov. 01, 2014 12:07 am

Bonjour à la communauté,

Ceci est mon premier post en tant nouveau membre. Habitant Paris XV, à proximité d'un parc, j'ai voulu tenter l' expérience d'un rucher en milieu urbain.
Etant débutant complet, j'ai d'abord suivi un stage au rucher école de la rue Bonne Nouvelle, stage qui m'a conforté dans la possibilité d'installer une ruche sur ma terrasse. N'ayant rencontré aucune objection de la part des voisins, je me suis lancé dans l'aventure.
Ma ruche Warré a été installée en Avril ; les abeilles se sont bien adaptées et j'ai pu rajouter un élément fin juin, élément qui est complètement construit.
Je prends les problèmes un par un; mon prochain défi est que la colonie passe l'hiver. Je ne manquerais pas de vous contacter pour prendre conseil.

Salutations

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1246
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#2 » sam. nov. 01, 2014 9:16 am

Bonjour et bienvenue,

Pour bien passer l'hiver une colonie doit avoir une reine de qualité, des réserves et pas trop de varroa.
Quel est le type d'abeille que tu as choisi ?
Je te souhaite un bon début en apiculture, et n'hésites pas à poser des questions.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

rhinauer
Messages : 660

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#3 » sam. nov. 01, 2014 9:25 am

Salut à toi,
Sur un balcon, la ruche est soumise aux affres du vent et si tu peux protéger la ruche des vents dominants, on appelle cela le froid ressenti, elles consommeront moins de miel, surtout au moment du démarrage du couvain.
Il ne faut pas oublier que l'habitat naturel des abeilles était la cavité d'un tronc en forêt, pas de vent violent, pas de hausse ni de baisse brusque de température et plusieurs mètres du sol.
Bonne chance car dans un espace urbain, les abeilles doivent voler beaucoup pour trouver de quoi se mettre sur la langue dans un environnement ou règne le béton.
Modifié en dernier par rhinauer le dim. nov. 02, 2014 5:30 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1228
Localisation : 976 Mayotte

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#4 » sam. nov. 01, 2014 4:13 pm

rhinauer a écrit :Bonne chance car dans un espace urbain, les abeilles doivent voler beaucoup pour trouver de quoi se mettre sur la langue dans un environnement ou règne le béton.


Et pourtant, est-ce un réel paradoxe actuel ou de l'intox?: il paraitrait qu'elles survivent et produisent très bien en ville grâce aux espaces verts publics et privés souvent très fleuris et sans l'abus des pesticides systémiques de l'agriculture industrielle.

Si je pouvais faire ça à Montpellier, je ferais pareil !
Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11139
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#5 » sam. nov. 01, 2014 7:13 pm

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Tu fais bien de procéder par étapes. Les ruches, en ville, s'en sortent plutôt bien parce qu'elles sont préservées des pics de chaleur ou de froid et elles trouvent toujours de l'eau voire du nectar ce qui n'est pas toujours le cas à la campagne. Ah, j'oubliais aussi que, pour l'instant, la compétition entre colonies est bien moindre en ville qu'à la campagne mais au rythme où ça va, ça va vite changer.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3975
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#6 » sam. nov. 01, 2014 7:38 pm

Bonjour et bienvenue,
Pour les ruches en ville ...Je ne suis pas certain que se soit une bonne chose! Surtout en période d'essaimage...

Enfin là encore "chacun fait comme il veut!"

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

François
Messages : 831
Localisation : Département de la Manche - France

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#7 » sam. nov. 01, 2014 8:35 pm

Et je ne crois pas que les assurances prennent les sinistres en charge compte tenu du risque.

Je me répète, c'est irresponsable.

François,
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#8 » dim. nov. 02, 2014 4:56 pm

Salut,
Irresponsable, c'est un peu fort, ch.k a ses ruches en ville ainsi que son rucher ecole et c'est à mon sens quelqu'un de responsable. Je dirais juste que pour moi, il serait préférable de commencer l'apiculture loin des gens car quand on débute, on se fait surprendre parfois, et une récolte mal géré et c'est des milliers d'abeilles qui attaquent le premier passant venu qui lui n'est pas protégé.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

rhinauer
Messages : 660

Re: Fluctuat nec mergitur

Message#9 » dim. nov. 02, 2014 5:24 pm

LIERRE, je suis d'accord avec toi.
Surtout quand on débute, il vaut mieux prendre ses précautions et se faire la main avec les abeilles.
Et se faire la main sur toutes les saisons, chaque saison est différentes pour les abeilles et pour notre action.
Il faut aussi choisir la colonie que l'on va mettre en ville, douce de préférence.
Mais je souhaites à tous de réussir leur installation en ville, car vous êtes des ambassadeurs de l'apiculture qui en a bien besoin.

Retourner vers « 75 Seine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.