Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Dessus de Cluses - 900 m altitude

marine.ruty
Messages : 2

Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#1 » jeu. mars 14, 2019 2:07 am

Bonjour,

J'habite en Haute-Savoie, au-dessus de Cluses, à 900m exposé Sud. Je pratique la permaculture au potager (et dans la vie en général) depuis 2012 et souhaite démarrer en apiculture... bien évidemment naturelle...

J'ai été séduite rapidement par la ruche horizontale TBH en cours d'auto-construction. Je lis/dévore sur le sujet de l'apiculture naturelle. Récemment j'ai découvert les ruches à feuillets de Maurice Rouvière qui est une personne formidable (voir vidéo sur le net).

Je vais tout de même devoir démarrer en Dadant car le papy qui veut me donner un essaim pourra mieux m'apprendre les bases avec cette ruche. J'espère avoir un peu de chance pour arriver à peupler ma TBH en parallèle cette année... Sinon l'année prochaine !

Voici mes questions :
Qui pratique avec une kényane en montagne (je suis à 900 m orientée Sud) ?
Qui pratiquerait les ruches à feuillets ? (rare !)
Comment conduire une Dadant le + en accord possible avec les principes de l'api naturelle ?
Qui habiterait pas loin de chez moi et qui me montrerait ses ruches alternatives (Warré/TBH etc...) ou même Dadant en api naturelle ?

Au plaisir de vous lire !
Marine

Manulab
Modérateur
Messages : 1823
Localisation : Orne - France

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#2 » jeu. mars 14, 2019 5:43 am

Bonjour Marine, bienvenue dans ce forum.
Pas de réponse à ces questions, je ne suis qu'à 200 mètres d'altitude (près des Alpes... mancelles :) ) et en warré

Avatar de l’utilisateur
Supradine
Admin
Messages : 1552
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#3 » jeu. mars 14, 2019 8:49 am

Bienvenue Marine,

Je suis en Dadant et je conduit naturellement mes ruches, la seule exception c'est le traitement Varroa.
Mais c'est quoi conduire naturellement ?

Pour moi :
- Pas de nourrissement
- Pas de stimulation
- Pas de changement de reine, ce sont les abeilles qui décident
- Pas de cire trafiquée dans mes ruches, c'est ma propre cire d'opercules
- Etc...

Comme je le disais, la seule exception c'est le traitement Varroa, car là pas de solution naturelle valable à mon avis.
Franck

Un con qui marche ira toujours plus loin que deux intelligents assis.

Une abeille est faite pour manger du miel multi floral et non pas du sucre.... si on était nourri tout un hiver avec des patates, dans quel état serions nous à la fin de l'hiver ?...

https://www.facebook.com/Rucher3Ms

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3103
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#4 » jeu. mars 14, 2019 9:01 am

Bonjour Marine.
Ta quête d'une apiculture la plus naturelle possible ne risque guère de dénoter sur ce forum, puisque c'est certainement la même qui a conduit nombre de ses membres à se tourner vers des ruches un peu... marginales.
C'est avec cette même idée que j'ai débuté il y a cinq ans avec deux tbh.
Face à mes échecs répétés, j'ai enchaîné avec des warré et j'ai de suite mieux réussi.
À titre d'essai, je vais essayer de peupler ce printemps une extensible inspirée de celle de Maurice Chaudière.
https://www.youtube.com/watch?v=YUYyMVU4ELs
Cela dit, je partage le point de vue de Supradine : ce sont les choix de conduite plus que le type de ruche qui font une apiculture qui peut se dire un peu plus "naturelle".
Bons débuts !

jlm36
Messages : 116
Localisation : 36200 LE PÊCHEREAU

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#5 » jeu. mars 14, 2019 12:21 pm

Bonjour Marine et bienvenue à toi sur ce forum.
habitant à 200 m d'altitude ou de platitude au choix... Je n'ai pas d'avis sur la tenue d'un rucher à 900 m.
Quant à l'apiculture naturelle, chacun croit faire ce qu'il pense de mieux pour les abeilles.
Intervenons le moins possible en contrôlant le comptage de varroas avec des langes graissés, regardons et comprenons la planche d'envol.
Pour les traitements ou non traitement... Il y a les pro antibiotiques, les pro bio, les pro... rien.
je suis pro bio en comptant le plus souvent possible (ça rassure ou pas).
Cordialement
jean-luc

marine.ruty
Messages : 2

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#6 » jeu. mars 14, 2019 3:49 pm

Merci à tous pour vos réponses de bienvenue :)

Avatar de l’utilisateur
manuel
Modérateur
Messages : 676
Localisation : A 12 km du Bout du Monde ...
Contact :

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#7 » jeu. mars 14, 2019 10:14 pm

Salut à toi,
Je suis presque à la même altitude que toi mais de l'autre côté de la Tête des Saix !

Comme quelques uns dans la vallée, l'hivernage a été catastrophique. 100% de perte chez moi (8 sur 8), 60% chez un ami à Samoëns (6 sur 10), 95% (sur 200 quand même) chez un api de la vallée.

Une fois de plus, je repars à 0 ... Dur ...

Manuel
Suivez mes aventures au rucher sur :
http://manuel.routin.free.fr/spip.php?rubrique1

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 967
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#8 » jeu. mars 14, 2019 10:39 pm

:shock: :shock: :shock:

De quoi mettre le moral à Marine !

Il va falloir trouver les causes de ces mortalités anormales... si ce n'est déjà fait ?

Foué
Messages : 83
Localisation : Haute-Savoie

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#9 » ven. mars 15, 2019 12:17 am

Bonjour à toi presque voisine.
Mes ruchers sont à 650 et 850 m.
Je conduis mon rucher en Dadant et en Warré.
Je pratique une apiculture attentive.
L'hivernage se termine avec cet après-midi de belles giboulées. Il fait -1 actuellement et je croise les doigts.
Mes Warré ont passé l'hiver pour l'instant avec du candi sur les cadres.

Salutations.

Cveranne
Messages : 3

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#10 » ven. mars 15, 2019 10:51 am

Bonjour ; j’ai un rucher, 7 ruches, dans le Pilat rhodanien, Pélussin, côté sud à 800 m d’altitude depuis une quinzaine d’années
J’ai démarré avec 3 dadant, initié par un ami, tout s’est bien passé, cela m’a appris les bases et à corriger toutes les co...s que l’on peut faire
Puis les manipulations, les transports de hausses etc. m’ont vite pesé, et je suis tombé sur un site de KTBH ; j’ai trouvé ça génial, j’ai construit 4 TBH, puis 5 ans d’essai ; beaucoup plus facile à exploiter, moins d’efforts
J’ai initié un ami qui est parti sur des warré et j’en ai démarré 3 depuis 4 ans

Bref, mon ressenti sur ces 3 types de ruche :
La warré est pour moi «  apiculteur amateur «  qui ne cherche pas la production et le rendement, la meilleure
Les petits volumes des éléments, qui maintiennent une haute température, leur facilité de manipulation, la récolte très aisée, pas de cadre, une fenêtre arrière permet de voir l’état de la colonie à tout moment sans avoir à ouvrir la ruche
Cette année j’ai perdu 2 ktbh sur 4 ? J’attends un coup de chaleur pour ouvrir et essayer de comprendre
Au point de vue rendement, sur 4 ans les warré arrivent en tête et de loin
J’ai beaucoup simplifié les problèmes lié à la warré, un élévateur mécanique très simple, un fil à couper le beurre pour séparer les éléments, plus de cadre, que dès barrettes, et depuis cette saison je ne mets plus de barrette, je pars sur la warré japonaise voir les sites genial
Bref les seuls boulots, nourrir un peu avec du candi, observer l’avancement de la colonie par les fenêtres, et remette un élément neuf dessous au fur et à mesure de la descente des gaufres
Bref je me tiens à ta disposition pour des questions complémentaires
Pour avoir un bonne bases, acheter le livre de Gilles Denis sur ses Warré, simple et hyper clair

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11139
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#11 » ven. mars 15, 2019 10:49 pm

Bonjour Marine et bienvenue.

Tout est dit. Les pertes, en Savoie, semblent confirmer les suspicions de certains, l'an dernier, concernant l'apparition de résistances aux produits bio à base de thymol mais aussi, maintenant, à l'amitraze (Apivar, entre autres). Si ça se confirme, il va falloir trouver autre chose.

N'hésite surtout pas à poser autant de questions que tu voudras, ça nous fera plaisir d'essayer de t'être utiles.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Chtixof
Messages : 58
Localisation : Lille
Contact :

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#12 » ven. mars 22, 2019 11:09 pm

Cveranne a écrit :(…)
J’ai beaucoup simplifié les problèmes lié à la warré, un élévateur mécanique très simple, (…)

Bonjour Cveranne. Pour l'instant j'ai une ruche kenyane. Ma deuxième ruche pourrait bien être une japonaise. Il me semble que l'élévateur est indispensable. Quel est donc votre élévateur mécanique très simple ? Avez vous des conseils sur les ruches japonaises et sur les élévateurs de ruche ?

Cveranne
Messages : 3

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#13 » lun. mars 25, 2019 7:44 pm

Bonjour à vous
L’elevateur N’est pas indispensable au début
Avec la warre pour séparer deux éléments collés il faut glisser entre les deux (après avoir ciguognier avec le levé cadre) un fil métallique solide et en partant d’un coin scier doucement en tirant vers soit c’est Un fil à couper le beurre très efficace( voir vidéo sur YouTube tube )puis ensuite on pose l’élément sur un toit ou planche propre les abeilles sont très calmes car on ne force pas et c’est sans bruit
Pour avoir les plans des élévateurs idem sur toi tube en bois ou métal
Pour la warre japonaise l’idee interessante voir aussi sur le net «  ruche japonaises » qui ne sont que des warres sans cadre ni barrette donc au plus près des essaims naturels
Par contre on ne peux pas appliquer la méthode de Denis qui se sert des barrettes pour l’elevage Des reines
Je reviens de mon rucher 3 warres sur 3 ok par contre 2 ktbh sur 4 perdues dont une morte de faim méa culpa mauvaise gestion des réserves
Mon copain qui lui avait 10 warres vient dans perdre 6!!!!! Sur 10 et là on ne pige pas du tout ce qui c’edt passe je vous tiendrai au courant bonne saison

Cveranne
Messages : 3

Re: Dessus de Cluses - 900 m altitude

Message#14 » lun. mars 25, 2019 7:59 pm

Sur les pertes non pas hivernales mais debut printanières mystère????
Mes 2 ktbh et6 warres de mon copain avaient toutes démarrées correctement activités normales et rentrée de pollen puis d’un Seul coup plus Rien
Une de mes ktbh est morte de faim il restait une poignée en abeilles regroupées la tête dans les alvéoles
Mais la deuxième ressemble à un essaimage massif plus personne ni vivante ni MORTES !!!!!
Les traitements ne doivent pas etre en cause car il n’y a plus De verger et en plus pas d’abeilles mortes
A t on trop prélevé? Pour Mr Riondet voir son site Beehoo ( passionnant) en montagne on ne devrait prélever qu’un fois après la grosse miellée Point barre et on les laisse faire leurs réserves à partir de juillet à la limite une demie hausse pour le miel mat ou sapin
En fait la transition abeilles d’hiver qui meurent en janvier février et l’eclosion Des jeunes doivent se chevaucher s’il y a un décalage de quelques jours ceci peut peut être expliquer cela

Retourner vers « 74 Haute Savoie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.