Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

essaims tombés du ciel

pourquoi p-apis
Messages : 5
Localisation : meurthe et moselle, vallee du rupt-de-mad

essaims tombés du ciel

Message#1 » mer. mai 14, 2014 9:40 pm

Bonjour à tous,

J'ai attrapé 5 essaims en 2 semaines, chez moi.

J'ai construit en toute hâte 3 warré. J'ai mélangé un petit essaim et un gros dans l'une d'entre elle.
Le 5e se vit offrir l'hospitalité dans la dadant libre du paternel.

Il y a deux semaines, je ne savais pas grand chose des abeilles. Aujourd'hui pas beaucoup plus.
O apiculteurs éclairés, pourriez-vous tendre votre lanterne sur le chemin du débutant tâtonnant dans le noir ?

Ma grande espérance est celle de n'avoir rien à faire avec les warré. De pouvoir me dire qu'il n'y a qu'à laisser faire la nature (bien que pour les aider à démarrer pendant une semaine de froid et de temps orageux, je leur ai mis un nourrisseur).

Est-ce trop naïf ?

Que ne faut-il pas oublier de faire ou de ne pas faire après une ou deux semaines d'enruchage ?

Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Messages : 1342
Localisation : Essonne Corbeil

Re: essaims tombes du ciel

Message#2 » mer. mai 14, 2014 9:56 pm

Bienvenue.
Les warré, il faut quand même les surveiller de prêt, et rajouter des éléments au fur et à mesure qu'avance la colonie.
Quand tu as fait cela tu as fait l'essentiel du travail.
Donc tes colonies, faut jeter un œil dans une quinzaine pour évaluer leur force et adapter ta surveillance en fonction de ce que tu vois.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Avatar de l’utilisateur
quentinbelgique
Messages : 286
Localisation : Belgique - Anhée - Maredsous

Re: essaims tombes du ciel

Message#3 » mer. mai 14, 2014 9:59 pm

Bienvenue à toi.

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: essaims tombes du ciel

Message#4 » mer. mai 14, 2014 11:01 pm

salut,
pour la première année, après enruchage de la colonie, je ne fais que placer un 2eme élément vide avec barrettes sous l'élément avec essaim et je les laisse vivre et se développer sans autre intervention hormis un ou des traitements contre le varroa.
C'est l'an prochain qu'il faut l'avoir à l’œil, tu as donc une année pour bien te documenter ...
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

pourquoi p-apis
Messages : 5
Localisation : meurthe et moselle, vallee du rupt-de-mad

Re: essaims tombes du ciel

Message#5 » jeu. mai 15, 2014 8:55 pm

Je vous remercie tous de votre généreuse réception !

Je voudrais savoir dans un premier temps comment savoir lorsque l'on doit ajouter un nouvel élément en dessous de celui où l'essaim vient d’être fraichement enruché ?

Et puis, comment faire pour que les abeilles ne construisent pas en soudant les deux éléments (une fois le 2e rajoute) ? Pourquoi reprennent-elles sur les barrettes au dessous lorsque l'on pose le deuxième ? Pourquoi ne lient-elles pas les deux dans une grande construction alvéolaire ?

Ou bien comment faire pour éviter cela ?

Et puis encore une question, où je pourrais trouver source pour m'abreuver du nectar de votre savoir : les warré doivent bien être disposées à environ 15 cm de hauteur entre leur plancher et le sol ? (je me prends déjà des remarques du genre c'est trop bas !)

Avatar de l’utilisateur
quentinbelgique
Messages : 286
Localisation : Belgique - Anhée - Maredsous

Re: essaims tombes du ciel

Message#6 » jeu. mai 15, 2014 9:19 pm

Bonjour,
A mon humble avis:
Je voudrais savoir dans un premier temps comment savoir lorsque l'on doit ajouter un nouvel élément en dessous de celui où l'essaim vient d’être fraichement enruché ?

Tu peux ajouter un élément en bas. Ce sera un vide sanitaire.

Et puis, comment faire pour que les abeilles ne construisent pas en soudant les deux éléments (une fois le 2e rajoute) ? Pourquoi reprennent-elles sur les barrettes au dessous lorsque l'on pose le deuxième ? Pourquoi ne lient-elles pas les deux dans une grande construction alvéolaire ?

Ou bien comment faire pour éviter cela ?

Les deux éléments seront certainement fixés ensemble.
Ce n'est pas un soucis. Avant de séparer les éléments, passer une corde à piano entre les deux afin de les désolidariser.

Et puis encore une question, où je pourrais trouver source pour m'abreuver du nectar de votre savoir : les warré doivent bien être disposées à environ 15 cm de hauteur entre leur plancher et le sol ? (je me prends déjà des remarques du genre c'est trop bas !)

Je ne sais pas vraiment si il y a un minimum.
Je crois que c'est plutôt pour rester au-dessus de la végétation et peut-être compliquer un peu la vie aux rongeurs ou autres qui voudraient rentrer dans la ruche.

Avatar de l’utilisateur
Polo.54
Messages : 292
Localisation : Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine)

Re: essaims tombes du ciel

Message#7 » ven. mai 16, 2014 9:23 am

Bonjour et bienvenue,
Je place mes ruches plutôt à 30/40cm du sol, pour éviter de devoir tondre l'herbe devant toutes les semaines, pour éloigner les entrées des diverses bestioles mais SURTOUT pour éloigner la ruche de l'humidité du sol (et oui compatriote, nous sommes dans une région relativement humide comme tu le sais). L'humidité est un ennemi des abeilles.

Bonne observation !
Polo
Berger d'abeilles

pourquoi p-apis
Messages : 5
Localisation : meurthe et moselle, vallee du rupt-de-mad

Re: essaims tombés du ciel

Message#8 » ven. mai 16, 2014 10:22 pm

Aujourd'hui je commence par complimenter l'ensemble des utilisateurs de ce forum ! Au fil des pages qui apparaissent sous mes clics, je constate avec plaisir la civilité et l'intelligence qui est partout présente. Je ne voudrais pas dire de chose plus grosse que moi, mais il semble régner une certaine salubrité...morale.

Et merci pour vos réponses.

En ce qui concerne le rajout d’élément, je vais opérer rapidement. En effet, après une visite à la fenêtre dans chacune d'entre elles aujourd'hui, j'ai pu constater qu'elles sont à l’étroit. Tout n'est pas construit mais il leur faut plus de place, c'est manifeste.

Mes abeilles ne semblent pas agressive. L'autre jour, il me fallait déplacer un essaim encore dans une ruchette de capture (depuis 6 jours dans une caisse de vin aménagée). Je ne pensais pas qu'elles auraient déjà commencé à construire... (3 petits gros rayons, en diagonale de la boite orientés N). Ce qui explique que je me projetais, pouvant me contenter de les verser tout simplement dans leur nouvelle maison, construite spécialement pour elles... Alors même qu'elles se retrouvaient subitement livrées à leur sort, impuissantes face la manipulation qui disposa leur beaux rayons et surtout leur si convoité miel, pas une seule d'entre elles n'a sorti son dard. Pas une seule, ne semblait en fait adopter un comportement qui m'aurait semblé approprié, c'est-à-dire, défensif ou protecteur ou panique ou agressif... bref que sais-je. Non, il m'a semble que leur capacité à assister à ce "sac" de façon presque démissionnaire était presque pathologique !

D'un autre coté, celles-la sont plutôt hyper-actives, s’attelant avec vigueur la journée à leurs taches, zébrant le ciel de leur vrombissement..

J'aimerais savoir si vous pourriez me renseigner sur l'organisation d'un essaim lors de son enruchage ? S'organisent-elles de façon spécifique lors de cette grande aventure?

Si cela peut être apprécié ici, je serai ravis de montrer quelques photos de mes constructions.

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: essaims tombés du ciel

Message#9 » ven. mai 16, 2014 10:48 pm

salut,
lorsque j'enruche un nouvel essaim dans une warré, je mets un deuxième élément avec barrettes en dessous et je les laisse vivre.
Tant qu'il y aura du nectar à profusion (en ce moment), elles seront douces mais lorsque viendra l'été et sa disette, les manipulations sont moins appréciées.
Cette année, c'est pour toi, l'année des observations et de la documentation, les abeilles se débrouilleront pour s'installer si tu as assez de ressources, nectar et pollen chez toi.
Pour bien intervenir sur tes ruches, il faut que tu saches comment vit une colonie, et aussi que tu te fasses un répertoire chronologique des floraisons efficaces chez toi. Promènes-toi et observe chaque fleur, chaque bruissement, et note les dates (début, plein et fin de floraison ainsi que l'intensité de butinage et qualité de butinage, pollen et:ou nectar), ça te sera bien utile pour adapter ta conduite à leurs ressources et éviter de récolter sans rien laisser par exemple alors que 3 semaines de floraison pauvres s'annoncent, etc...
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11414
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: essaims tombes du ciel

Message#10 » lun. mai 19, 2014 6:51 pm

Bonjour Pourquoi p-apis et bienvenue.

Sympa, ta présentation !

pourquoi p-apis a écrit :...Je voudrais savoir dans un premier temps comment savoir lorsque l'on doit ajouter un nouvel élément en dessous de celui où l'essaim vient d’être fraichement enruché ? ...

Si tu as des vitres, c'est simple, quand les rayons touchent les vitres sur la moitié de la vitre. L'idée, c'est qu'elles n'aient pas le temps de se sentir à l'étroit. Mieux vaut trop tôt que trop tard.
pourquoi p-apis a écrit :...Et puis, comment faire pour que les abeilles ne construisent pas en soudant les deux éléments (une fois le 2e rajoute) ? Pourquoi reprennent-elles sur les barrettes au dessous lorsque l'on pose le deuxième ? Pourquoi ne lient-elles pas les deux dans une grande construction alvéolaire ?

Ou bien comment faire pour éviter cela ?...

Elles souderont au moins la première fois. Utilise un "fil à couper le beurre" pour séparer tes éléments et tout ira bien.

pourquoi p-apis a écrit :...les warré doivent bien être disposées à environ 15 cm de hauteur entre leur plancher et le sol ? ...

Assez haut pour ne pas faciiter la remontée des parasites de tout poil et pas trop pour éviter la prise au vent. 25 à 40 cm me semblent bons. Haubanne tes ruches s'il y a du vent chez toi !
pourquoi p-apis a écrit :Aujourd'hui je commence par complimenter l'ensemble des utilisateurs de ce forum ! Au fil des pages qui apparaissent sous mes clics, je constate avec plaisir la civilité et l'intelligence qui est partout présente. Je ne voudrais pas dire de chose plus grosse que moi, mais il semble régner une certaine salubrité...morale....

Merci beaucoup pour ces encouragement qui me touchent. Certes, comme partout, nous avons eu nos varroas mais nous avons appliqué, sans états d'âme un traitement approprié et depuis, à part moi, il n'y a que des gens agréables et respectables. Moi, désolé, je joue le rôle de gendarme, rôle facile à tenir quand il n'y a que des gens intelligents, je te l'accorde. :lol:
pourquoi p-apis a écrit :...J'aimerais savoir si vous pourriez me renseigner sur l'organisation d'un essaim lors de son enruchage ? S'organisent-elles de façon spécifique lors de cette grande aventure?...

C'est à peu près comme celle d'une colonie installée. Une reine, des ouvrières et des faux-bourdons. Elles partent le ventre tellement plein de miel qu'elles ont du mal à piquer et qu'elles peuvent bâtir un ou deux rayons et les remplir du miel qu'elles régurgitent.
pourquoi p-apis a écrit :...Si cela peut être apprécié ici, je serai ravis de montrer quelques photos de mes constructions.

Montre-nous tes ruches mais, stp, prends soin de veiller à utiliser un format raisonnable pour limiter le poids du fichier dans la mémoire du serveur du forum.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « 54 Meurthe et Moselle »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.