Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

JP Jura
Messages : 6
Localisation : 39290 Moissey

Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#1 » ven. mai 11, 2018 7:16 pm

Bonjour amis apiculteurs,

Habitant dans un lieu où les agriculteurs sont plutôt respectueux de la nature - pâtures en bio voire biodynamie et une grande forêt à 300 m - , j'ai décidé d'installer deux ruches dans notre jardin et près de notre verger.
J'ai choisi des ruches Warré d'abord sur les conseils d'un ami qui avait déjà fait la démarche, mais aussi parce qu'elles me semblent correspondre assez bien à mes attentes par rapport aux abeilles : je souhaite d'abord qu'il y ait des abeilles et des abeilles en bonne santé puis s'il peut y avoir un petit peu de miel chaque année, ce sera un "bonus" agréable, mais je ne souhaite pas du tout devenir producteur de miel.
J'ai déjà beaucoup lu, mais plus je lis moins j'ai l'impression de savoir ! Ça ne m'inquiète pas, c'est quelque chose d'assez courant quand on démarre dans un domaine assez compliqué aussi intéressant soit-il.
J'ai commandé un premier essaim d'abeilles, des buckfast, auprès du revendeur local d'un fournisseur alsacien ayant pignon sur rue. Je vais les recevoir la semaine prochaine. Je suis tout excité à l'idée d'accueillir ces nouvelles venues, même si, depuis la commande, je me suis laissé dire que la race que ce revendeur m'avait pourtant conseillée n'est pas forcement la plus adaptée à la ruche Warré et à mes attentes d'apiculteur débutant. On verra bien !
Les ruches sont pratiquement prêtes ; je suis juste un peu en souci car je trouve que la peinture que j'ai appliquée à l’extérieur des ruches (il y a une bonne semaine) après deux couches d'huile de lin chaude, tarde à sécher complètement. Les corps restent légèrement collés les uns aux autres malgré de longues expositions au soleil ces derniers jours.
J'ai été très heureux de découvrir ce forum ; je suis sûr que je serai amené à y poser des questions comme les autres membres et je remercie d'avance les plus expérimentés d'entre vous pour la grande générosité dont ils font preuve comme on peut le voir dans leurs réponses aux nombreuses questions.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#2 » ven. mai 11, 2018 9:35 pm

Bonjour JP.

Nul doute que tu vas te faire plaisir avec tes ruches. Le fait est que mettre des Buckfast dans des Warré, c'est un peu comme mettre un moteur de porche sur une Clio. Ça risque d'accélérer un peu trop vite.

Mais rassure-toi, ça ne durera que deux ans. Après, la reine essaimera et tu auras des hybrides de moins en moins Buckfast voire, peut-être, un peu teigneuses.

Au fur et à mesure de tes lectures, tu verras, par exemple, que la Buckfast produit beaucoup de miel, certes, mais en consomme aussi beaucoup. Du coup, il te faudra, peut-être, la nourrir, en hiver, pour calmer leur appétit féroce.

Mais on n'en est pas là.

Bienvenue en apiculture et sur le forum.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Manulab
Modérateur
Messages : 1712
Localisation : Orne - France

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#3 » sam. mai 12, 2018 11:47 am

Bonjour JPJura, et bienvenue ici

... J'ai déjà beaucoup lu, mais plus je lis moins j'ai l'impression de savoir !
Ça, c'est le début de l'expérience ; et t'inquiète pas si ça s'aggrave :D

Pandapiculteur
Messages : 235
Localisation : 69006 / 38380

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#4 » sam. mai 12, 2018 11:57 am

Welcome à toi !

En parlant expérience, un de mes anciens boss disait "L'expérience, c'est une accumulation de conneries qu'on a fait qu'une seule fois chacune, sinon ça serait vraiment de la connerie !"

Je suis assez d'accord :mdr
Ex "Ecologeek69" => changement de pseudo

Avatar de l’utilisateur
Asweetybee
Messages : 901
Localisation : Pays de Vilaine
Contact :

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#5 » sam. mai 12, 2018 12:55 pm

Manulab a écrit :Bonjour JPJura, et bienvenue ici

... J'ai déjà beaucoup lu, mais plus je lis moins j'ai l'impression de savoir !
Ça, c'est le début de l'expérience ; et t'inquiète pas si ça s'aggrave :D

Pareil en karaté. Plus tu apprends, plus tu te sens nul et ignare, plus tu as l impression de faire des erreurs grosses comme la tour Eiffel...c est parce que justement tu progrès des que tu vois les pb...
Donc que du bon!

Reprise du message: plus tu vois tes fautes dans les messages, plus tu te dis que tu devrais mettre tes lunettes...ca c est pour moi... ''progresses''
Miser sur l'excellence est plus rentable à long terme qu'investir dans la médiocrité...

https://sites.google.com/site/abeillecool/home

JP Jura
Messages : 6
Localisation : 39290 Moissey

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#6 » jeu. mai 24, 2018 6:49 pm

Bonjour et merci pour vos commentaires. J'ai reçu le premier essaim le 17 mai dernier. J'ai dû aller le chercher chez le dépositaire local à Dole et rapporter dans ma voiture le corps Warré et son essaim. Moment finalement presqu'émouvant! Et impressionnant puisque si les abeilles que j'avais achetées étaient sagement dans leur corps fermé par un filet plastique, il y avait accrochées à l'extérieur de ce filet, sur le corps, un paquet d'une centaine d'abeilles échappées d'autres essaims ( le dépositaire avait plus ou moins 50 "boîtes" près de sa maison) et évidemment ces abeilles avaient décidé de venir chez moi en même temps que l'essaim dans la boite. Quelques unes d'entre elles, dans la voiture, sont venues voler près de mes oreilles pendant le voyage!!!
A l'arrivée , installation sans trop de problème sur la ruche sauf que le filet plastique était impossible a dégrafer et assez dur à couper au cutter. Une fois ce filet enlevé, on peut dire que ca s'agite beaucoup au tour de soi. J'ai remis le coussin et le toit et fait un petit contrôle avant de les laisser tranquilles. J'ai remarqué que j'en avais malheureusement écrasé deux ou trois entre les éléments. Manque de savoir-faire dans les manips. Je ferai mieux la prochaine fois!
Deux jours plus tard, j'ai passé les cadres du "corps de livraison" dans l'un des corps que j'avais préparé et peint. C'est aussi un moment intense; j'aurais aimé pouvoir repérer la reine. Je ne l'ai pas vue alors qu'elle est censée être marquée. Encore une lacune de débutant:(
Depuis, après quelques jours où il y avait une assez forte accumulation d'abeilles autour du trou de vol, elles semblent s'être installées dans un régime de croisière avec très peu d'abeilles sur la planche d'envol et des entrées et sorties en permanence pendant la journée. A l'intérieur, j'ai l'impression -en observant par la vitre- que la construction à bien commencé dans le corps inférieur.
L'idée était de diviser cet essaim lorsque deux corps seraient "pleins". Je devrai observer en ouvrant dans quelques jours (j'évite d'intervenir trop tôt et/ou trop souvent) pour voir l'avancement mais, étant absent du 15 au 30 juin, cette division devrait se faire soit avant, mais je crains que l'essaim ne sera pas prêt soit après (juillet?) et lã j'ai peur que ce soit trop tard.
J'ai lu sur ce forum: essaim de mai, c'est du blé, essaim de juin, c'est du foin et essaim de juillet c'est du fumier. Ca a le mérite d'être clair. Qu'en pensez-vous?

Avatar de l’utilisateur
ecoverger
Anciens
Messages : 502
Localisation : BAVENT 14860

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#7 » jeu. mai 24, 2018 7:00 pm

Autre formulation déjà donnée:
"Essaim de mai vaut vache à lait,essaim de juin une botte de foin et celui de juillet pas un un coup de fouet...."
et c'est souvent juste.....
http://apibionormand.xooit.fr/index.php

Avatar de l’utilisateur
armand1408
Messages : 372
Localisation : Nord : Cambrai / Seine Mariti6me : La Bouille
Contact :

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#8 » jeu. mai 24, 2018 7:04 pm

Bonjour

Du calme, laisses les vivre tranquillement cette première année. Récoltes une ou 2 barrettes ou un élément si tu as de la chance fin juillet.
Et l'année prochaine tu divises en temps et en heure selon l'évolution.

En apiculture fait ce que les abeilles te disent de faire et surtout pas selon ton envie.

Voilà mon conseil.

Armand
Warrés, Dadants 12C et divers autres trucs

JP Jura
Messages : 6
Localisation : 39290 Moissey

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#9 » sam. mai 26, 2018 7:51 pm

Bonsoir, messages et conseils bien reçus.
Je vais laisser la première ruche tranquille cette année. Pour éviter de passer l'hiver avec une seule colonie et comme j'ai toujours une de mes deux ruches neuves vide, j'ai demandé à mon fournisseur local s'il pouvait me préparer un essaim d'abeilles noires mieux adaptées, semble-t-il, à la ruche Warré et aussi à mes attentes. Je devrais pouvoir le prendre début juillet. À suivre...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#10 » dim. mai 27, 2018 10:31 pm

Bonsoir,

Je partage l'avis d'Armand. Laisse ta première colonie s'installer. Evidemment, si elle se développe énormément, tu pourras la diviser mais c'est peu probable.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

JP Jura
Messages : 6
Localisation : 39290 Moissey

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#11 » mer. mai 30, 2018 8:10 am

Bonjour.
Merci Michel pour ta confirmation. Comme dit plus tôt, j'ai prévu de rentrer en juillet un essaim d'abeilles noires (ou en tous cas, issues de noires) pour ma deuxième ruche. La division de la premiere (en buckfast) n'est donc plus un objectif immédiat.
En même temps, même si, à terme, je suis prêt à assumer le risque d'essaimage (buckfast en Warré), je pense que cette année d'installation, il faut peut être l'éviter au maximum. Un essaimage dans les semaines qui viennent serait sans doute préjudiciable à la force de la colonie pour le prochain hiver, non?
Pour celà, il faut que je suive de près le développement de la ruche. Or le débutant que je suis a encore un peu de mal à voir ce qui se passe dans la ruche simplement en regardant par les vitres arrières ou, mieux, en observant le trou de vol. J'ai, encore une fois, tout à apprendre!
Jusque là, la seule intervention que j'ai faite depuis leur arrivée le 15 mai dernier, c'est le transfert des cadres dans un autre corps de ruche le 17 mai. Je serais tenté d'ouvrir maintenant la ruche et de visiter les deux corps en place pour mieux analyser le développement. Ça me permettrait d'identifier les différents éléments des rayons: couvain, cellules royales, stockage.... Et, peut être de rajouter si besoin un troisième corps en dessous. J'ai compris qu'il faut éviter de les déranger trop souvent mais là, je pense que ce serait utile.
Encore merci à tous pour votre support; vos conseils sont très précieux pour ces tout premiers pas d'éleveur d'abeilles. Je vise de suivre une formation (probablement en 2019) mais je voudrais d'abord me "dépatouiller" un peu moi-même pour que la formation, le moment venu, soit efficace .
A bientôt. JP

JP Jura
Messages : 6
Localisation : 39290 Moissey

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#12 » jeu. juin 07, 2018 4:35 pm

Bonjour, un petit conseil serait bienvenu: j'ai donc installé un essaim de buckfast dans une ruche Warré depuis maintenant trois semaines (deux éléments avec cadres cirés). Comme je vous l'ai dit lors de cette installation, je n'avais pas pu repérer la reine. Depuis, je note une grande activité aussi bien au trou de vol que dans la ruche pour ce que je peux voir par les vitres arrière. Ce n'est pas évident de suivre le développement surtout quand on n'a pas l'habitude!
Je voudrais éviter au maximum un essaimage et je pense que je devrais sans doute rajouter un élément dès maintenant.
Je voudrais en profiter pour observer un peu les cadres de chacun des deux éléments à la fois pour vérifier qu'il n'y a pas de problème (que la reine est bien là, par exemple! Et dans quel élément?) mais aussi pour apprendre à identifier les différentes parties des cadres (comme le couvain par exemple).
Je pense:
- enlever d'abord le toit (chalet) et l'élément coussin, les poser sur un support à proximité,
- puis soulever les deux éléments en place les poser sur une petite table que j'aurai disposée tout contre la ruche,
- poser le nouvel élément équipé de cadres sur le plancher
- reposer les deux éléments par dessus le nouveau.
Après, j'hésite sur la suite: je peux bien sûr visiter les cadres de l'élément supérieur sans problème, mais pour visiter ceux de l'élément juste en dessous, le seul moyen semble être d'écarter à nouveau l'élément supérieur. Est-ce la bonne méthode?
Désolé pour ces questions de grand débutant. Amicalement. JP

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 808
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#13 » jeu. juin 07, 2018 9:49 pm

Salut,

Si tu es tout en cadre ça sera plus facile que tout en barrette, les éléments vont facilement se séparer.

Si ta ruche carbure, il n'y a pas de soucis à se faire. Vouloir à tout prix visiter la ruche de fond en combles pour assouvir sa curiosité de débutant (ce que je comprends) risque plus de pénaliser ta ruche qu'autre chose. Si tu tue la reine, elles vont perdre un bon mois, or c'est le mois crucial où elles vont encore se developper, après il faudra les préparer à l'hivernage.

Mon conseil serait de ne pas trop toucher ta ruche cette année, ajoute un élément dessous, gère bien le varroa et tu t'éclatera l'année prochaine.

Si tu veux vraiment la visiter, je commencerai par ajouter l'élément dessous, remettre les 2 éléments dessus. Visiter le premier élément, la reine fuyant la lumière risque bien de descendre dans le deuxième, ainsi tu peux retirer le premier élément sans risque d'écraser la reine, et continuer la visite du deuxième élément.

Bon courage

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 10687
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Bientôt deux nouvelles ruches Warré quelque part entre Besançon et Dijon...

Message#14 » ven. juin 08, 2018 9:37 pm

Bonsoir,

Si tes deux éléments sont soudés par la propolis, sers-toi d'un long couteau ou d'un fil type frein de vélo pour les séparer.
Si tes rayons sont sur cadres, sors ceux du centre, l'un après l'autre. Tu verras les alvéoles de miel, en haut, avec opercules translucides. Plus bas, tu verras du couvain d'ouvrières avec des opercules opaques, généralement jaune vif, en début de saison, puis de plus ne plus marron. Enfin, tu verras du couvain de mâles, bien bombé. Enfin, tu verras des alvéoles presque remplis d'une pâte marron et jamais operculés. C'est le pain d'abeilles, c'est à dire les réserves de pollen mélangé à un peu de miel.

Mais pour ça, essaie de te faire guider par un ancien. Tu gagneras beaucoup de temps.

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « 39 Jura »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.