Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Bonjour à tous

Avatar de l’utilisateur
.Manu
Messages : 728
Localisation : ile et vilaine (35)

Bonjour à tous

Message#1 » mer. nov. 19, 2014 5:27 pm

Salut,

Je me présente rapidement,

Manu, 20 ans dans quelques semaines, je vis entre Rennes et Nantes. Je n'ai jamais approché le monde de l'apiculture, pour cause je n'ai malheureusement pas de connaissance proche à s'y être déjà essayée, et pourtant ce n'est pas l'environnement qui y est défavorable. Mes parents ayant gardé l'ancienne ferme de mes grands-parents, nous avons la chance d'avoir une grande surface de terrain tout autour de la maison. Plus d'exploitation mais plusieurs jardins, un verger assez riche et de la pâture. J'ai la possibilité d'y être en général une fois par semaine au moins, à voir si c'est suffisant pour conduire une ruche.

Il y a donc de quoi butiner dans le coin et pourtant je ne vois qu'assez peu d'abeilles à mon goût dans les environs.

Le but ne sera pas de produire toujours plus de miel pour en donner ou en vendre mais plutôt d'avoir des pollinisatrices locales tout en essayant d'augmenter petit à petit leur population et de la stabiliser.
Et puis si des fois elles auraient plus de miel qu'il n'en faut, évidement ce sera une grande fierté de pouvoir partager sa propre récolte.
Cela se greffe à une envie d’affranchissement de toute industrialisation et à la recherche d'une autonomie alimentaire (sans vouloir mettre les apiculteurs responsables sur la paille hein).
La misère écologique dans laquelle on se plonge tête baissée n'y est pas pour rien, j'ai vite été alarmé par des "éveilleurs de consciences" comme Gilles Lartigot, les Bourguignon, des médias indépendants etc...
Encore aujourd'hui en voyant ça :
http://pilulerouge.over-blog.com/2014/1 ... chent.html
:x

D'ailleurs l'un des facteurs qui me fait hésiter, ce sont les terrains d'exploitants agricoles avoisinants dont un assez proche (je parle du genre d'agriculteurs avec un niveau d'agronomie à en faire chialer José Bové et un léger manque d'honnêteté intellectuelle pour se soucier du bazar qu'ils propagent autour d'eux (et même sur leurs terres complètement inertes :| )

Enfin bref, j'aimerais vraiment lancer une ruche d'ici l'année prochaine, ce qui laisse l'hiver pour continuer à potasser sur le sujet (j'ai lu qu'il fallait mieux commencer avec 3 ou 4 ruches mais l'investissement de départ aura du mal à dépasser les 300-400 €, sachant que je n'ai ni matériel, ni essaim, quoi qu'éventuellement un sauvage mais pour démarrer je ne suis pas sûr que ce soit le plus aisé).

J'en ai déjà appris pas mal sur ce forum mais il y a encore beaucoup de points d’interrogations, et donc encore beaucoup de lecture à venir.

Ah oui, pourquoi la Warré ? D'abord parce que de ce que j'ai pu en voir, elle permet d'être assez autonome même si agrandissement de population il y a, et puis la non-intervention systématique sur la ruche semble plus saine, même si je ne vois pour l'instant pas vraiment pourquoi en Dadant il ne serait pas possible de faire de même avec des vitres sur les corps et hausses.

Quand on débute, les premières recherche amènent rapidement à cette vidéo

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais de prime abord ça parait très simple puis en approfondissant on découvre tout ce dont il ne parle pas je me rends compte qu'il vend un peu du rêve. :mrgreen:
Est-ce que l'apiculture est à la porté de tous comme l'entendait l'abbé Warré ? On verra bien :)

Au plaisir de vous lire, et peut-être un jour pouvoir, à mon tour, en apprendre aux novices comme moi.
Pas si rapide que ça comme présentation finalement :mrgreen:

Manu

Avatar de l’utilisateur
ecoverger
Anciens
Messages : 450
Localisation : BAVENT 14860

Re: Bonjour à tous

Message#2 » mer. nov. 19, 2014 7:01 pm

Bonjour Manu
Tu as quelques contacts autour de Rennes que tu peux consulter utilement dans ta quête du GRAAL!
va voir la partie localisation
bon démarrage
http://apibionormand.xooit.fr/index.php

Avatar de l’utilisateur
Cédric47
Anciens
Messages : 373
Localisation : Sud Ouest 47 et 31

Re: Bonjour à tous

Message#3 » mer. nov. 19, 2014 7:29 pm

Bonjour Manu et bienvenue sur le forum!

Pour ton environnement agricole, le type conventionnel est hélas la norme depuis très longtemps, et la politique étatique des primes aidant, la plupart ne sont pas près encore à changer d'horizon, ni même d'en envisager un.
On leur a répété pendant des décennies qu' un autre mode de production était impossible, et certains y croient dur comme fer.

Une différence majeure entre la dadant et la warré est la manipulation par dessous qui permet d'agrandir la Warré alors qu' on est obligé d'ouvrir la dadant pour changer les cires, faire de la place pour l'essaimage, faire des divisions...avec perte de chaleur à chaque fois.

Pour la conduite apicole, je ne pense pas que certains essaient de vendre du rêve, mais vu qu'il existe autant de mode de conduite que d'apiculteurs, certains (amateurs ou professionnels), par leurs méthode, leur environnement ou je ne sais quoi, s'en sortent bien et y voient une relative simplicité.
Seule l'expérience permet de se faire sa propre opinion, comme dis Ecoverger, essaie de te faire des contacts, pour voir ce qui te plait et aussi ce qui fonctionne ;)

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 9739
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Bonjour à tous

Message#4 » mer. nov. 19, 2014 8:33 pm

Bonjour Manu et bienvenue.

Si, d'habitude, on conseille de démarrer avec 3 ou 4 essaims, c'est pour pallier la mortalité liée à la relative incompétence du débutant. Mais si tu penses pouvoir remplacer les colonies que tu perdras par ignorance, les premières années, alors tu peux te contenter d'une ou deux colonie?

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
.Manu
Messages : 728
Localisation : ile et vilaine (35)

Re: Bonjour à tous

Message#5 » jeu. nov. 20, 2014 1:21 am

Merci à vous :)

@ecoverger, j'ai jeté un coup d'oeil, effectivement il y a des apiculteurs en warré pas très loin

@Cédric
Pour ton environnement agricole, le type conventionnel est hélas la norme depuis très longtemps, et la politique étatique des primes aidant, la plupart ne sont pas près encore à changer d'horizon, ni même d'en envisager un.
On leur a répété pendant des décennies qu' un autre mode de production était impossible, et certains y croient dur comme fer.

Oui triste bilan, il faudra faire avec, maintenant je doute que ce système puisse revenir à la raison. Pour les pesticides et autres traitements en pulvérisations j'ai lu qu'elles étaient surtout mortelles pour les abeilles lorsque les traitements étaient effectués le matin. Après quoi les abeilles iraient boire la rosée empoisonnée, donc à voir s'il serait judicieux de fermer les ruches jusqu'à ce que la végétation soit sèche, ou même fermé si le traitement est fait en journée le temps qu'il s'évapore.

Une différence majeure entre la dadant et la warré est la manipulation par dessous qui permet d'agrandir la Warré alors qu' on est obligé d'ouvrir la dadant pour changer les cires, faire de la place pour l'essaimage, faire des divisions...avec perte de chaleur à chaque fois.

Merci pour cette précision, je commence à mieux comprendre. Donc si je ne dit pas de bêtise, admettons que l'on parte d'une ruche de 3 étages ( 1 corps vide sans barrettes ni cadres en bas et deux hausses à construire au dessus), on décide d'ajouter un élément lorsque les deux éléments du haut sont pleins, si l'on agrandit par le haut on peut mettre une grille à reine avant la pose pour être certains que l'élément ne serve qu'à stocker le miel. Par contre si on agrandit par le bas, l'élément plein qui va se retrouver en haut contiendra probablement du couvain, il faudra alors retirer cet élément, placer une grille à reine puis le reposer dessus de façon à ce que le couvain éclos pour pouvoir récupérer uniquement du miel ? Donc au final on ouvrira quand même la ruche en la refroidissant non ?

Je croit que le plus simple va être de se procurer un livre expliquant entièrement une conduite, celui de Gilles Denis ou Marc Gatineau

@Michel, merci pour cette réponse, je vais faire ça alors :)

ed.chimar
Anciens
Messages : 1871
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message#6 » jeu. nov. 20, 2014 8:41 am

.Manu a écrit : ....il faudra faire avec, maintenant je doute que ce système puisse revenir à la raison. Pour les pesticides et autres traitements en pulvérisations....

il ne faut pas être aussi pessimiste, les cultures doivent être protégées et il existe des produits moins nocifs que d'autres. Les syndicats apicoles s'emploient à faire prendre conscience aux élus que les neonicotinoides ne sont pas indispensables et qu'on peut les remplacer par d'autres molécules moins dangereuses pour nos abeilles. Les heures de traitement des cultures ont été revues. Bien sur les producteurs de poisons ne sont pas d'accord avec nous. Les agriculteurs ne sont pas les ennemis de l'apiculture bien qu'on le lise souvent, ils nous fournissent les emplacements pour poser nos ruches et avec certaines cultures le nectar pour nos abeilles. Quand on implante des ruches, il est bon de leur signaler et de dialoguer pour qu'ils soient informés de la présence des abeilles et y soient attentif.
Il n'y a pas que les pesticides qui soient cause de mortalité : les maladies, la météo, la raréfaction de la ressource mellifere due aux modifications paysagères, l'incompétence de l'apiculteur (ça arrive aussi) en sont d'autres qu'il faut connaitre.
Archimed

Pille Muguet
Messages : 557
Localisation : Franche-Comté

Re: Bonjour à tous

Message#7 » jeu. nov. 20, 2014 12:09 pm

Bonjour Manu & bienvenue !

.Manu a écrit :Quand on débute, les premières recherche amènent rapidement à cette vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=kUDVYw5fT4U

Entre parenthèses et sans vouloir faire de hors-sujet, c'est quelqu'un du forum sur cette vidéo ? Il parle d'un site web sur lequel on peut télécharger ces procédures, c'est quelle adresse ?

D'ailleurs à un moment il parle de traiter à l'acide formique par dose de 50mL, ça me paraît beaucoup non ?
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
barbichou
Modérateur
Messages : 4364
Localisation : Ronchamp - Haute-Saône (70)
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message#8 » jeu. nov. 20, 2014 2:28 pm

Salut,

oui, c'est la vidéo de Ch.k. Bon je ne suis pas à 100% d'accord avec lui, mais dans le principe ça colle bien à l'idée que je me fais de l'apiculture en Warré notamment.

@+ ;)

Avatar de l’utilisateur
.Manu
Messages : 728
Localisation : ile et vilaine (35)

Re: Bonjour à tous

Message#9 » jeu. nov. 20, 2014 5:34 pm

Ed.chimar, difficile d'être optimiste en constatant l'évolution des choses. Mosanto récemment prix nobel de l'agriculture haha

Je ne parlait pas uniquement de l'impact sur les abeilles, mais aussi des dégâts sur les terres, les nappes phréatiques ect, au final ça touche indirectement tout l'écosystème ce qui est intolérables, le paysan qui en est plus ou moins conscient et qui continue à employer ces moyens, qu'il soit esclave de grosses multinationales dévastatrices ou non, reste acteur de cette situation. Ca me fait penser aux gens qui hallucinent en voyant comment ça se passe en abattoir et qui dès le lendemain reviennent du carrouf avec leurs steacks hachés :lol:

Quant aux syndicats agricoles, on en pense ce qu'on veut :roll:

Pour citer Claude Bourguignon encore, "Beaucoup de connaissances ont été perdu au cours de ces dernières trente années ! En France, les terres arables ont été littéralement attaquées par des pratiques agressives et tueuses. La FNSEA, principal syndicat agricole parle de "progrès" ! Quel progrès peut-on trouver dans l'acte de dévaster sa propre terre avec des engins brutaux et lourds ? Quel progrès est-ce que de détruire les talus et haies qui protégeaient les sols et de nombreuse espèces d'insectes et d'oiseaux ? Est-ce un progrès lorsque les fermes perdent leur autonomie en se spécialisant à outrance alors qu'autrefois la culture et l'élevage étaient associés ? Contribuer à augmenter la vulnérabilité de ces fermes ne peut être qualifié de "progrès" !"

Mais là on part sur un débat sans fin.

Sinon à propos de la vidéo de Christophe Köffel, celle-ci est aussi vraiment pas mal
https://www.youtube.com/watch?v=B0oLmIxPP9k
Ca parait simple comme il le présente, ça donne envie de se lancer. Son approche est très accessible, et c'est intéressant à écouter après avoir lu ça :
http://www.abeille-et-nature.com/index. ... che_warre2

Avatar de l’utilisateur
rytounet
Messages : 1260
Localisation : 976 Mayotte

Re: Bonjour à tous

Message#10 » jeu. nov. 20, 2014 5:52 pm

Les gars qui ont des terres et veulent les garder tout en restant agriculteurs ont été attachés pieds et poings liés par les emprunts bancaires.

Depuis l'après guerre en 1945 où l’État, en pleine ère du plan Marshall et face aux pénuries qui perduraient et les files d'attente et les tickets de rationnement, a demandé aux paysans de produire, produire, produire en quantité pour nourrir tout le monde en adoptant machinisme agricole couteux, souvent importé, engrais chimiques, pesticides, irrigation, remembrement des terres...il fallait reconstruire, se "moderniser" durant les "trente glorieuses". Fini la prudence paysanne des ancêtres qui dépensaient 1 après avoir gagné 3.

Après on nous parle de nappes phréatiques polluées et qui baissent, et du manque d'eau alors que l'on plante du maïs qui est une plante qui demande énormément d'eau car elle vient d’Amérique centrale. Le bilan hydrique des terres ne peut être qu'insuffisant.

Difficile de sortir de la spirale endettement, modernisation, production maximale surtout quand les rendements augmentent et que les prix baissent. Seuls les gros survivent et les autres dépendent des aides.

Il faut imposer d'autres logiques...



Être dans un trou perdu, maintenant c'est être au TOP

Retourner vers « 35 Ille et Vilaine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.